MLB : des frappeurs moins efficaces ?

par 3 minutes de lecture
mlb homerun
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

En ce début de saison de MLB, certaines tendances peuvent être observées. Alors que les impressions sont que les frappeurs sont de plus en plus forts, les chiffres montrent une efficacité moindre.

mlb homerun

Toutes les données analysées prennent en compte les 24 dernières années, c’est à dire depuis 1998 et la première saison à 30 équipes.

La moyenne au bâton en MLB

mlb moyenne

La moyenne au bâton générale de la MLB est de 0.231 en 2022. C’est la plus basse de l’histoire (depuis 1871). On s’aperçoit que la baisse est générale sur les dernières années.

Si nous n’avons disputé que 10 % à peu près de la saison, plusieurs raisons peuvent expliquer ce fait.

En effet, la préparation a été plus courte cette année et l’œil doit s’habituer à la vitesse des lancers pour être coordonné lors de la frappe. l’entraînement de présaison écourté est donc une cause.

La deuxième raison est l’amélioration des lanceurs. Ces quatre dernières années sont les plus prolifiques de l’histoire en nombre d’éliminations au marbre (strikeouts).

L’analyse de datas plus précises, l’amélioration physique des lanceurs, le style de jeu adopté par les équipes peuvent en être des causes.

Expliquons nous sur le style de jeu. En effet, la tendance actuelle est aux power hitters plus spectaculaires et qui produisent instantanément des points.

Il en résulte un manque de discipline au marbre qui provoque plus d’éliminations au marbre et moins de coups sûrs.

En effet, le nombre de coups sûrs par match est également le plus bas de l’histoire avec 7,61 par rencontre. Et la tendance baissière dure depuis plusieurs années. Les raisons évoquées précédemment justifient ainsi ces chiffres et nous n’en sommes qu’au début de saison.

Mais toutes ces données conduisent à une baisse du nombre de points durant un match de MLB.

Moyenne de points en MLB

Avec 4,06 points/match, cette saison démarre sous des bases très faibles. Seules la Dead-ball Era début 1900 et les années 70 avec la domination des lanceurs qui ont conduit à des changements de règles ont fait pire.

Il va donc falloir observer de près l’évolution sur la saison car cela pourrait créer un tournant majeur.

Il en résulte logiquement une baisse du nombre de homeruns (0,90 / match). Dans les années récentes, seule 2014 était pire avec 0,86.

Par contre, si on regarde sur les évolutions récentes, cela confirme la recherche des power hitters et de la production rapide. En effet les quatre années les plus prolifiques de l’histoire en circuits sont 2019, 2020, 2017 et 2021.

C’est pourquoi la différence en ce début de saison est si flagrante. Les mêmes raisons que pour le nombre de coups sûrs peuvent être évoqués (voir ci-dessus).

La MLB est en recherche de spectacle pour redresser ses audiences en berne. Il va donc falloir surveiller de près les tendances de frappe de cette année. Elles pourraient conduire à des évolutions dans les règles comme en début 80’s. 

On prend toujours autant de plaisir devant un match de baseball mais il ne faudrait pas se couper du grand public qui attend des homeruns et des moments pour vibrer plus.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires