Les Rangers sweepent les Orioles et filent en ALCS !

par 3 minutes de lecture
Rangers
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Rangers ont conclu leur série de division face aux Orioles après seulement 3 matchs pour filer pour la première fois depuis 2011 en Championship series.

Deux ans peuvent sembler une courte période pour la transformation d’une équipe, mais pour les Rangers, ce fut une ère de redéfinition. Chris Young, le directeur général des Rangers, a joué un rôle déterminant dans l’élaboration de ce renouveau.

Sa vision était claire : construire une équipe compétitive non seulement pour le présent mais aussi pour l’avenir. Et il y est parvenu grâce à un mélange de recrutements stratégiques et de développement des talents locaux.

La signature de Corey Seager, avec son contrat impressionnant de 10 ans et 325 millions de dollars, était une déclaration d’intention. Seager, qui a connu l’euphorie de la victoire à Los Angeles et l’impact qu’elle a eu sur les supporters, a été attiré par le défi d’innover avec les Rangers. Cette vision a également trouvé un écho dans les autres recrutements.

Nathan Eovaldi, l’une des principales acquisitions de la free agency, a réitéré l’importance d’avoir des lanceurs forts. Le natif d’Alvin, au Texas, a joué un rôle déterminant dans les derniers matchs, démontrant son talent sur les plus grandes scènes.

Au-delà des grands noms, le mélange de talents locaux des Rangers, comme Josh Jung, Evan Carter et Leody Taveras, combiné à des acquisitions judicieuses comme Mitch Garver et Nathaniel Lowe, donne l’image d’une équipe bien équilibrée et redoutable.

Un manager à la main de fer

Bruce Bochy, le manager trois fois vainqueur des World Series, est sans doute la signature la plus cruciale des Rangers au cours des deux dernières intersaisons. Si la décision a d’abord fait sourciller, compte tenu des récentes saisons en demi-teinte des Rangers, elle s’est révélée être un coup de maître.

L’expérience et l’expertise de Bochy sont évidentes. Ses conseils et ses stratégies ont transformé une équipe qui avait perdu 102 matchs en une saison en une équipe sérieusement compétitive. À propos du parcours de l’équipe, Bochy a insisté sur le travail collectif et la détermination qui ont revigoré le baseball texan. Son leadership, associé à la planification visionnaire de Young, a été l’épine dorsale de la résurgence des Rangers.

Avec 5 victoires consécutives dans ces séries éliminatoires MLB, les Rangers version Bruce Bochy ont égalé leur record de victoires consécutives en playoffs.

À présent, les Rangers attendent le vainqueur de la série entre les Astros et les Twins. Le Match 4 a lieu cette nuit avec des Astros à un petit match d’une nouvelle participation en ALCS.

 

Credit: Jerome Miron-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires