Les Mets sont de retour !

par 3 minutes de lecture
Mets
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Ces dernières semaines, les Mets de New York ont entamé un renversement remarquable de leur performance, se replaçant dans la course à la Wild Card.

L’élan offensif récent de l’équipe a été un facteur significatif de ce revirement, soutenu par des performances de joueurs clés.

Au cours des 30 derniers jours, les Mets sont devenus l’une des équipes les plus redoutables de la ligue en termes de métriques offensives.

En tête de la ligue en OPS (.781) et se classant troisièmes à la fois en pourcentage de slugging (.448) et en pourcentage sur base (.333), les efforts collectifs de l’équipe les ont remis sur le devant de la scène. Leur moyenne au bâton de .261 les place d’ailleurs au cinquième rang de la MLB.

Cette résurgence peut être attribuée aux efforts de joueurs tels que Francisco Lindor, J.D. Martinez et Starling Marte. Lindor a souligné l’importance de suivre un plan et de l’exécuter avec un but précis.

Lors de ses 26 derniers matchs, Lindor a affiché une moyenne de .284 avec un OPS de .857, tandis que Martinez a été exceptionnel avec un OPS de .930 sur ses 24 derniers matchs. Marte a été tout aussi impressionnant, frappant à .348 avec un OPS de .995 lors de ses 22 derniers matchs.

Contributions de tous bords

Le succès récent des Mets ne se limite pas à leurs joueurs vedettes. Le manager Mendoza a souligné les contributions d’autres joueurs à des moments cruciaux.

La victoire de 11-6 de dimanche contre les Padres a mis en avant cette profondeur, avec des performances significatives de Brandon Nimmo et Pete Alonso. Nimmo, qui avait du mal avec une moyenne de .209, a fait 7/13 avec quatre points produits pendant le week-end. Alonso, qui cherchait à sortir d’une mauvaise passe, a frappé son 15e home run et a récolté cinq points produits.

De plus, la performance constante de J.D. Martinez a été une pierre angulaire de l’offensive de l’équipe. Sa capacité non seulement à faire entrer des points, mais aussi à montrer une discipline exceptionnelle au marbre, a été un facteur clé.

La récente série de Martinez, incluant un OPS de 1.027 sur ses 12 derniers matchs et atteignant la base en 10 apparitions consécutives au marbre, a été qualifiée de “spéciale” par ses coéquipiers et son manager.

L’élan offensif des Mets a également apporté un soutien très nécessaire à leur staff de lanceurs, qui avait supporté une grande partie du fardeau en début de saison. La capacité de l’équipe à marquer des points a donné à leurs lanceurs une certaine marge de manœuvre, comme en témoigne leur réponse à la remontée tardive des Padres dimanche.

Avec un bilan de 33-37, les Mets sont bel et bien de retour dans la National League Est !

 

Credit Photo : John Jones-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires