Les joueurs du mois de juillet MLB

par 9 minutes de lecture
joueur
par 9 minutes de lecture
Enlever la pub

Ce fut un mois de juillet très intense, des records qui tombent, du beau jeu, des joueurs qui confirment leurs statuts. TFA vous présente les joueurs du mois de juillet.

 

Aaron Judge roi de juillet !

 

Aaron Judge a remporté son quatrième titre de joueur de la ligue américaine du mois en carrière et son deuxième de la saison 2022 (également en mai). C’est la première fois qu’un joueur des Yankees remporte plusieurs prix du joueur du mois au cours de la même saison depuis que Judge lui-même l’a fait en 2017 (juin et septembre). 

Le dernier joueur des Yankees autre qu’Aaron Judge à remporter les honneurs du joueur du mois était le coéquipier All-Star d’Aaron, DJ LeMahieu, en juin 2019.

 

semaine

 

Retour sur Juillet : 

• Le double vainqueur du Silver Slugger Award a affiché une slash line de .333/.446/.806 avec 25 points, 31 coups sûrs, cinq doubles, 13 circuits, 31 points produits, 17 buts sur balles et cinq buts volés en 25 matchs.

• Le 32e choix au total du repêchage 2013 a livré jeudi son troisième circuit, qui a égalé le Hall of Famer Mickey Mantle (1959) pour le record de la franchise en une seule saison.

• Il a enregistré son neuvième match multihomer en tête de la MLB vendredi soir au Yankee Stadium. Ses neuf sorties de ce type sont les plus importantes d’un joueur des Yankees en une seule saison dans l’histoire du club, et il est devenu le premier joueur de l’histoire du baseball à enregistrer neuf sorties multihomers au cours des 101 premiers matchs de son équipe d’une saison.

• Avec son 43e circuit de la saison lundi contre les Mariners, il est devenu le quatrième grand joueur de l’histoire à enregistrer 43 circuits ou plus lors des 104 premiers matchs d’une saison de son club, rejoignant Barry Bonds (2001), Mark McGwire (1998) et la Hall of Famer Babe Ruth (1921).

 

Austin Riley de l’or pour le Brave.

joueur riley

 

• Le champion des world series 2021 a frappé 0,423 (44 pour 104) avec 21 points marqués, 15 doubles, 11 circuits, 25 points produits, sept buts sur balles et un pourcentage de frappes de 0,885 en 26 matchs joués.

• Il a livré 16 matchs multicoups au cours du mois de juillet, le troisième en un mois civil dans l’histoire de la franchise derrière Felipe Alou (août 1968) et Ralph Garr (mai 1974), qui partagent le record avec 17 matchs à coups multiples.

• Le 29 juillet, il est devenu le troisième Brave de l’histoire de la franchise à enregistrer au moins 44 coups sûrs, 11 circuits et 24 points produits en 25 matchs, rejoignant Hall of Famers Chipper Jones (2006) et Hank Aaron (1959).

• Austin Riley, qui a récemment signé une prolongation de 10 ans avec les Braves, est devenu le septième joueur de l’histoire de la MLB à frapper 0,420 ou mieux avec au moins 26 coups sûrs supplémentaires en un mois, rejoignant Richard Hidalgo (2000) et Hall of Famers Joe DiMaggio (1937), Chuck Klein (1930), Chick Hafey (1928), Babe Ruth (1924) et Tris Speaker (1923).

• Austin Riley a décroché un doublé RBI dimanche pour aider Atlanta à clôturer le mois avec une victoire 1-0 sur Arizona Diamondback. Avec le doublé, Riley a terminé le mois de juillet avec 26 coups sûrs supplémentaires, éclipsant le record de franchise d’un mois de juillet 1961 de Hank Aaron de 25.

 

Rookies du mois

joueur du mois

 

Le joueur de champ intérieur Jose Miranda des Twins du Minnesota a été élu recrue du mois de juillet dans la Ligue américaine, et le lanceur Spencer Strider des Braves d’Atlanta a été élu recrue du mois de juillet dans la Ligue nationale.

Jose Miranda a remporté son premier prix mensuel en carrière et est la première recrue du mois du Minnesota depuis Miguel Sanó en août 2015. Strider a également reçu son premier prix mensuel et est la deuxième recrue consécutive d’Atlanta, après son coéquipier Michael Harris II. . C’est la première fois depuis Evan Gattis en avril-mai 2013 que les Braves ont remporté consécutivement la recrue du mois.

 

Jose Miranda : 

• Le joueur de 24 ans a affiché une slash line de .353/.405/.603 avec 13 points marqués, 24 coups sûrs, deux doubles, cinq circuits et 19 points produits en 20 matchs joués .

• A enregistré trois coups sûrs en trois matchs consécutifs du 24 au 27 juillet, devenant la première recrue des Twins à afficher une telle séquence depuis que Danny Valencia a enregistré quatre matchs consécutifs à trois coups sûrs en juillet 2010.

• A frappé 0,426 avec 20 coups sûrs en 13 matchs du 5 au 27 juillet, récoltant 10 points, six coups sûrs supplémentaires et 15 points produits.

 

Spencer Strider :

• Le joueur de 23 ans a effectué cinq départs pour Atlanta, compilant un ratio (victoire – défaite) de 2-1 avec un ERA de 2,70 en 26,2 manches lancées. A récolté 41 strikeouts et en autorisant neuf burs sur balle, 15 coups sûrs et deux circuits.

• Il Est devenu le premier lanceur de l’histoire de la franchise à afficher trois sorties avec au moins 10 retraits au bâton lors de ses huit premiers départs en carrière.

• Le 7 juillet contre St. Louis, est devenu le premier lanceur des Braves depuis au moins 1961 à compter neuf retraits au bâton au cours des trois premières manches d’un match.

• Le produit de l’Université Clemson a enregistré 6,0 manches avec au moins 11 retraits au bâton tout en n’autorisant pas plus de deux coups sûrs consécutifs les 2 et 7 juillet, devenant ainsi la première recrue de la Major League depuis 1900 à enregistrer 11 strikeouts ou plus et deux ou moins de coups sûrs dans les départs consécutifs.

 

Pitchers du mois

joueur du mois

 

Le lanceur partant Dylan Cease des White Sox de Chicago a été nommé lanceur du mois de la Ligue américaine pour le deuxième mois consécutif, et le lanceur Merrill Kelly des Arizona Diamondbacks a été élu lanceur du mois de juillet de la Ligue nationale.

 

Dylan Cease réalise un back to back :

• Il a enregistré un ratio (victoire / défaite) de 5-1 avec 40 retraits au bâton et un ERA de 0,76 sur six départs, tout en limitant l’opposition à 24 coups sûrs, 13 buts sur balles et trois circuits en 35 2/3 de manches.

• Il a effectué 12 départs consécutifs du 29 mai au 31 juillet au cours desquels il a accordé un point mérité ou moins, rejoignant Jacob deGrom (2021) en tant que seuls lanceurs partants (hors ouvreurs) depuis 1913 à afficher 12 départs consécutifs.

• Le natif de Géorgie a rejoint deGrom et Jake Arrieta (2015) en tant que seuls partants depuis 1913 à accorder un total de quatre points mérités ou moins en 12 sorties.

• Dylan Cease est également devenu le troisième lanceur de l’histoire de la MLB à enregistrer neuf départs consécutifs au cours desquels il a lancé au moins cinq manches sans accorder plus d’un point en neuf départs consécutifs ou plus, rejoignant le Hall of Famer Bob Gibson (1968) et Jack Coombs (1910 ), selon le Bureau des sports d’Elias.

 

Merrill Kelly joyau de l’Arizona :

• En six départs, a compilé une fiche parfaite de 4-0 avec 33 retraits au bâton, huit buts sur balles et une ERA de 1,31 en 41 1/3 de manches lancées, tout en accordant 24 coups sûrs et deux circuits.

• Chaque sortie consistait en au moins six manches, et le droitier n’a pas cédé plus de deux points à chaque départ.

• Il a lancé au moins sept manches tout en réussissant sept retraits au bâton ou plus et en n’abandonnant pas plus de trois coups sûrs dans une paire de départs les 25 et 31 juillet.

• Le produit de l’Arizona State University est devenu le troisième lanceur D-backs (cinquième fois) à afficher une ERA inférieure à 1,40 avec un minimum de six départs au cours d’un mois civil, rejoignant Dan Haren (juin 2008) et Johnson, qui ont accompli l’exploit trois fois au cours de ses saisons primées par le Cy Young Award (juillet 1999, avril 2000, avril 2002).

Releveurs du mois

joueur du mois

Edwin Díaz des Mets de New York a été élu releveur du mois de la Ligue nationale pour le deuxième mois consécutif, et Jordan Romano des Blue Jays de Toronto a été élu releveur du mois de la Ligue américaine pour Juillet.
Edwin Díaz un back to back de plus :
• Le natif de Porto Rico a fait 11 apparitions sans but pour les Mets et a converti chacune de ses sept sauvetages. Il a enregistré 25 retraits au bâton tout en abandonnant un seul but sur balle et deux coups sûrs en 11,1 manches lancées.
• Entre en jeu aujourd’hui avec 30 de ses 39 derniers retraits enregistrés via le retrait au bâton. Accompagne les releveurs de la Ligue majeure avec 84 strikeouts cette saison.
• Dans l’ensemble, il a retiré 52,5 % des frappeurs affrontés (84/160), le taux de retraits au bâton le plus élevé d’un lanceur de relève en 42 apparitions en une saison dans l’histoire de la MLB.
• Le releveur Mariano Rivera AL de l’année 2018 n’a pas accordé de point lors de ses 15 dernières sorties remontant au 22 juin, couvrant 14,1 manches. Il est à 1,2 manche de moins que sa séquence sans but en carrière de 16,0 manches.
Jordan Romano concrétise : 
• Le canadien a fait 10 apparitions pour les Blue Jays tout en enregistrant un ERA de 0,84 en 10,2 manches. A converti chacune de ses sept sauvetages et a affiché un ratio de retrait sur but de 12: 1 tout en n’accordant que quatre coups sûrs.
• Le 17 juillet contre les Royals, il est devenu le septième lanceur de l’histoire de la franchise à sauver son 20e match avant le Midsummer Classic.
• Le joueur de 29 ans a établi un nouveau record en carrière en sauvant son 24e match de la saison en tête de l’AL dimanche contre les Tigers (23 arrêts en 2021).
• Il a été particulièrement dominant au Rogers Centre cette saison. En 22 apparitions et 23,0 manches lancées, il n’a accordé qu’un seul point mérité (0,39 ERA) tout en totalisant 25 strikesout et en ne produisant que 11 coups sûrs et cinq buts sur balles.
Si vous n’avez pas encore sauté le pas de Sorare MLB, TFA vous explique tout dans cet article, et n’oubliez pas notre lien pour l’inscription.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires