Le salaire des Cardinals pour la saison MLB 2023

par 4 minutes de lecture
salaire ST Louis Cardinals
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

La MLB a la particularité de ne pas avoir de plafond salarial à l’image de la NFL ou de la NBA, imposant une taxe lors du dépassement d’un plafond déterminé.

Et comme souvent dans le sport, la quantité d’argent dépensé dans les salaires influent sur les performances et cela est très souvent le cas en MLB.

Les salaires 2023 des Cardinals de Saint Louis.

salaire cardinals

 

Situation financière par rapport au plafond de la taxe

  • Le seuil de la taxe est fixé à 233 000 000$ cette année

Avec 147.770.834 $ engagés contractuellement cette année, les Cardinals sont 16 ème du classement des salaires en MLB. Ils sont un petit peu en dessous de la moyenne qui est de 147.801.000 $.

 

Les Cards sont dans une division où la bataille à la première place n’est pas difficile à atteindre, parmi les deux autres gagnants des divisions ils sont les seuls à ne pas atteindre les 100 victoires. Ce qui les obligent en étant troisième de batailler en Wild Card et ils ont chuté en encaissant un blanchissage face aux Phillies. Pourtant la masse salariale était au dessus en 2022 avec Yadier Molina et Albert Pujols.

 

 

 

L’intersaison des Cardinals a été étrangement calme, un transfert « standard » a été trouvé pour remplacer le receveur star Molina avec Willson Contreras qui signe pour 5 ans et 85 millions de dollars, plus des bonus en option :

  • 2028 club option includes a $5M buyout
  • Top 3 MVP: $250,000
  • $50,000 each for Gold Glove, WS MVP, LCS MVP, All-Star
  • $25,000 for Silver Slugger
  • Full No Trade Clause from 2023-2026
  • 10-team no trade list 2027-2028

Il est clair que Saint Louis avait une batterie d’anthologie avec Molina – Wainwright et qu’il fallait trouver un receveur digne de ce nom. C’est chose faite avec le trois fois All Star et gagnant des WS avec les Cubs. C’était le dossier chaud de l’intersaison et ils n’ont pas manqué le rendez-vous.

 

 

Et pour le coup le champ intérieur est sécurisé sur quelques années, avec Paul Goldschmidt MVP de la ligue nationale, Nolan Arenado, Paul De Jong. Le premier sera agent libre en 2025, le second en 2026 et enfin Arenado en 2030 avec son contrat de 8 ans et 260 millions de dollars. Ce qu’il a manqué la saison c’est la constance dans la rotation. Pour se faire les Cardinals sont allés chercher un partant avec les Yankees.

 

 

Jordan Montgomery signe une pige de un an et 10 millions de dollars, ayant des statistiques digne d’un #2 voir #3 dans la rotation en attendant que Wainwright revienne de blessure, Miles Mikolas aura fort à faire en tant que #1 de l’équipe. Il est important de noter que quatre lanceurs partants figurent dans le top du classement des salaires à Saint Louis. Ce qui nous laisse penser que l’accent a été mis aussi sur la rotation. Mais ! parce qu’il y a un « mais », trois lanceurs seront sur la liste des agents libres en 2024. Maintenant avec leur nouveau receveur, la mayonnaise va t’elle prendre ?

 

 

 

C’est surtout le bullpen qui devra faire la différence, les principaux releveurs seront agents libres aussi en 2024. ils seront sous la surveillance de Giovanny Gallegos qui lui a un contrat d’assurer jusqu’en 2025. Le bullpen des Cardinals se classeraient parmi le top 10 en MLB. Est ce que cela sera assez pour continuer en postseason ?

 

L’effort devra venir des joueurs de champ extérieur aussi, ils sortent d’une saison mitigée et sont sur le coup d’un arbitrage salarial pour Tyler O’neill et Dylan Carlson. La saison dernière ils n’ont pas eu de statistiques formidables pour des joueurs de champ. O’Neill devra justifier les 5 millions de dollars annuel et peut être faire le faire augmenter si la saison est bonne.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires