Le home run salvateur de Paul Goldschmidt dans la 11ème manche

par 2 minutes de lecture
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans un match où les points ont été difficiles à scorer, Paul Goldschmidt s’est révélé être un libérateur pour les Cardinals. Dans le haut de la onzième manche, il frappe un home run pour donner deux point d’avance aux siens face aux Brewers et ouvrir la voie au succès 6 à 1 des Cardinals.

Quatre frappeurs plus tard, c’est au tour de Tyler O’Neil de scorer pour creuser définitivement l’écart. Mais ce home run de Goldschmidt n’est pas fortuit. Son passé à l’American Family Field parle de lui même : 13 home runs en 38 matchs dans ce stade et une OPS de 1.202, soit le plus haut total de l’histoire pour les frappeur avec au moins 100 apparitions au marbre dans ce stade.

Ce succès s’est dessiné tardivement et Paul Goldschmidt admet que sa réussite tardive est assez surprenante dans le contexte de cette rencontre :

Honnêtement, ce n’était pas si chaud là-bas dans le temps réglementaire jusqu’au dernier swing », a déclaré Goldschmidt. «J’ai simplement eu la chance de pouvoir faire ça à ce moment du match. Excellent travail de notre équipe, mais [ces] premiers at-bats n’étaient pas géniaux.

Les Cardinals, solidement installé en tête de la division centrale de la National League, ont joué 17 matchs en 17 jours pour un bilan excellent de 13-4. Ils peuvent compter sur leur lanceur Kwang Hyun Kim encore invaincu et qui n’a pas pu enregistrer de victoire hier soir. Mais les Cardinals n’ont toujours pas perdu lorsque Kim débute une rencontre. Sur cette période, les Cardinals se classent 6ème de la MLB en moyenne au bâton, c’est la deuxième meilleure équipe en pourcentage d’éliminations au marbre et 8ème en terme de points inscrits avec 71 points.

Cette forme leur permet d’être en tête à égalité avec les Giants de la National League.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires