La valse des managers MLB a commencé

par 7 minutes de lecture
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

La saison a pris fin la semaine dernière. Toutefois, les franchises sont déjà tournées vers la prochaine et la valses des managers MLB a débuté.

Craig Counsell : Manager surprise des Chicago Cubs

Manager

MARK HOFFMAN/MILWAUKEE JOURNAL SENTINEL

Longtemps annoncé du côté de New York, chez les Mets plus précisément, Craig Counsell a finalement rejoint les rangs d’un ancien rival de division, les Chicago Cubs.

Il ne faisait plus aucun doute qu’en étant libre de s’engager où il le souhaitait, l’ancien manager des Milwaukee Brewers ne manquait pas de prétendants. Les New York Mets en avaient fait une priorité. Ce fût au tour des Guardians de Cleveland de se pencher sur son cas aussi.

Les choses se sont accélérées hier soir pour Craig Counsell qui s’est vu offrir un contrat en or du côté des oursons de l’Illinois. En effet, ce dernier a signé pour 5 ans et 40 millions de dollars.

A la surprise générale, David Ross va donc quitter le navire des Cubs après une saison 2023 au goût d’inachevé. Pourtant, le 02 octobre dernier, rien ne laissait penser que la franchise de Chicago voulait se débarrasser de son manager . Tom Ricketts (le propriétaire des Cubs) avait même dit : « C’est notre gars ».

Les Chicago Cubs réalisent donc un gros coup sur le marché des managers avec la venue de Craig Counsell qui a emmené les Brewers en post-season à 5 reprises au cours des 6 dernières saisons. Il a remporté trois titres de division.

Carlos Mendoza : Des Yankees aux Mets

La saison 2023 des New York Mets a sonné la fin de l’histoire entre Buck Showalter et les New York Mets. En 2022 les New York Mets avaient terminé avec un bilan de 101 victoires pour 61 défaites, remportant ainsi le titre de la National League East. Cette saison, le manager des Mets a vu son équipe terminé avec les même chiffres mais dans le sens inverse, 101 défaites pour 61 victoires.

Peu avant la fin de la saison, la franchise du Queens avait alors annoncé que l’aventure avec Buck Showalter allait prendre fin au terme de cet exercice 2023.

A la recherche d’un manager, le nom de Craig Counsell figurait en haut de la liste. Les exigences salariales de ce dernier ont semble-t-il refroidi les ardeurs de Steve Cohen. Ils ont donc décidé hier de jeter leur dévolu sur Carlos Mendoza.

Carlos Mendoza vient de passer 15 saisons chez les New York Yankees occupant divers rôles comme manager en ligue mineure en 2011-2012, il était devenu assistant d’Aaron Boone (bench coach).

Carlos Mendoza a donc obtenu son premier poste de manager d’une équipe en MLB. Au cours des dernières années il s’était entretenu avec différentes franchises (Detroit Tigers, Boston Red Sox, Chicago White Sox) sans succès.

Que les Fans des New York Mets se réjouissent, leur équipe pourrait bien remporter le titre la saison prochaine. En effet, lorsque Buck Showalter a quitté les New York Yankees en 1996, la franchise avait alors remporté les World Series quelques mois plus tard. L’histoire s’est répétée en 2001 avec les Arizona Diamondbacks.

Stephen Vogt : Un vent de fraîcheur chez les Guardians

Une nouvelle ère va débuter la saison prochaine du côté des Cleveland Guardians avec la venue de l’ancien receveur All-Star Stephen Vogt au poste de manager.

Le tout nouveau venu dans le monde des managers va avoir la lourde tâche de succéder au futur Hall of famer Terry Francona à la tête de la franchise de l’Ohio depuis maintenant 11 saisons.

Stephen Vogt vient tout juste de terminer sa carrière de joueur et va donc débuter dans le grand bain au poste de manager, sans aucune expérience précédente. Un pari que le président des opérations baseball des Guardians, Chris Antonetti, assume pleinement.

« Stephen a acquis la réputation d’être un excellent coéquipier au cours de ses 16 années dans la ligue, et nous avons apprécié de le connaître au cours des dernières semaines. Stephen a réfléchi de façon critique au type de leader et de manager qu’il veut être. Son profond soucis des autres, sa capacité à établir des relations significatives avec eux qui l’entourent, son ouverture d’esprit et sa curiosité font de lui le candidat idéal pour diriger notre franchise à l’avenir. » Chris Antonetti

Avant l’arrivée de Stephen Vogt, les Guardians avaient une liste conséquente de noms pour le poste de manager : Craig Counsell ; Carlos Mendoza ; Clayton McCullough (coach 1ère base Dodgers) ; Andy Green (Coach de banc des Cubs) ; Craig Albernaz (coach de l’enclos des Giants).

Torey Lovullo : Une prolongation bien méritée

manager

Rob Schumacher USA Today Network

 

Sans surprise, Torey Lovullo va prolonger son aventure à la tête des Diamonbacks de l’Arizona jusqu’en 2026. Après avoir mené sa franchise jusqu’au World Series et de belle manière avec un coup de balai aux Los  Angeles Dodgers, les dirigeants des Dbacks ont donc renouvelé leur confiance à leur manager.

En juin dernier, Torey Lovullo avait déjà prolongé jusqu’en 2024. Ce dernier a été choisi pour le poste de manager de l’équipe à la fin de la saison 2016 par Mike Hazen le manager général des Dbacks.

Après une saison Torey Lovullo avait réussi le pari de qualifier les Dbacks en Wild Card (2017). Au cours des saisons 2018 et 2019 ils ne sont pas passés loin de jouer la postseason. En 2021, les Dbacks vont terminer avec un bilan de 110 défaites pour 52 victoires. Deux saisons plus tard il emmène son équipe en World Series récompensant ainsi la fidélité que son manager général avait placé en lui.

Bob Melvin : Direction San Francisco

A l’image de Craig Counsell, Bob Melvin va lui aussi rejoindre un rival de division, les San Francisco Giants.

L’ancien manager des San Diego Padres va donc succéder à Gape Kapler. Ce dernier avait pourtant bien commencé son aventure chez les Giants avec un titre de division en 2021 et une saison record pour la franchise avec 107 victoires.

Les deux dernières saisons décevantes des Giants vont donc lui valoir sa place. Bob Melvin lui a voulu changer d’air après une saison manquée, et ce malgré la pléiade de gros noms dans son effectif (Tatis Jr, Soto, Machado, Snell).

Bob Melvin va donc rejoindre une franchise qu’il a connu en tant que joueur (receveur des Giants de 1986 à 1988).

« C’est un moment surréaliste pour moi. J’ai grandi ici, comme tout le monde le sait, et je suis un inconditionnel des équipes de la baie. Que ce soit les 49ers ou les Raiders, les Giants ou les Athletics, ou même les Warriors, j’étais dans le coup. Pour moi ce n’était même pas quelque chose dont on peut rêver quand on est enfant. San Francisco c’est les Giants et les Giants c’est San Francisco, Personne ne peut mieux le comprendre que moi. » Bob Melvin

On parle souvent du marché chez les joueurs, mais celui des managers est tout aussi agité. Avec des managers tel que Buck Showalter ou encore David Ross sur le marché, il ne fait aucun doute qu’il devrait encore y avoir du mouvement dans les prochains jours.

 

Crédits photo : Mark Hoffman : USA Today Network

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires