Kyle Hendricks : Un début de saison cauchemardesque

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Kyle Hendricks a encore vécu une soirée compliquée la nuit dernière face au Padres. Faut-il s’inquiéter pour le dernier rescapé de l’épopée de 2016 ?

Kyle Hendricks : « Je ne suis pas celui que je suis normalement »

Kyle Hendricks

Credit: Orlando Ramirez-USA TODAY Sports

Les Cubs affrontaient les Padres pour la troisième rencontre d’une série qui a vu les deux équipes remporter chacune un match. Pour cet ultime affrontement de la série, c’est Kyle Hendricks qui se présentait sur le monticule.

La soirée va virer au cauchemar pour Kyle Hendricks. Il va concéder 9 coups sûr, 7 points encaissés dont 2 homeruns, seulement 2 retraits au marbre et le tout en 5 manches lancées.

« Je ne suis pas celui que je suis normalement. Je suis énervé, j’ai laissé tomber les gars. » Kyle Hendricks

Avec une nouvelle sortie chaotique, Kyle Hendricks affiche désormais un bilan de 0 victoire pour 2 défaites, 12.08 d’ERA, 8 retraits au marbre, 12.2 manches lancées en 3 départs.

Pour la première fois de sa carrière, Kyle Hendricks a cumulé trois matchs de suite avec au moins 5 points encaissés. Cette série de 17 points encaissés sur ces trois matchs représente son deuxième plus haut total en carrière. Son record est de 18 points alloués aux équipes adverses entre le 23 août et le 4 septembre 2021.

Kyle Hendricks : Un lanceur en mode diesel

Malgré ce début de saison compliqué, il n’y a pour le moment pas matière à s’inquiéter d’avantage. En effet, Kyle Hendricks est un habitué des débuts de saison poussifs.

Au cours de ses 11 saisons chez les Cubs, Kyle Hendricks a souvent mis du temps à trouver un véritable rythme. Sur 35 départs en carrière entre Mars et Avril, le lanceur des Cubs a une moyenne de points encaissés mérités de 5..17.

Lorsqu’il remporta le titre de la National League ERA (2016), Kyle Hendricks avait débuté la saison avec 3.91 d’ERA avant de terminer en trombe et conclure sa saison avec une ERA de 2.13.

Du côté de Kyle Hendricks, l’heure n’est pas à l’incertitude quant à son niveau. Le lanceur partant est sur de ses forces et de ce qu’il vaut.

« Je sais qui je suis cependant. Au bout du compte, je connais mes forces. Je dois juste me concentrer là-dessus, commencer par ça. » Kyle Hendricks

Il faut espérer pour Craig Counsell et ses hommes que Kyle Hendricks finisse par trouver son rythme afin d’apporter réellement une plus-value à une rotation toujours privée de Justin Steele et Jameson Taillon.

 

 

Crédit Photo: Orlando Ramirez-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires