Et si vous étiez GM : mettriez-vous 500 millions sur Ohtani ?

par 4 minutes de lecture
Shohei Ohtani
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

MLB – Cette première semaine de décembre sera historique pour le baseball et la MLB avec l’annonce de la signature de Shohei Ohtani.

Selon plusieurs insiders, la décision doit intervenir cette semaine. Quand ? Personne ne le sait tant Shohei Ohtani contrôle bien la communication autour de son annonce. Le montant ? Plusieurs offres au-delà de 500 millions de dollars auraient été formulées.

En course, nous retrouvons ben spur : les Dodgers, les Cubs, les Blue Jays et les Angels. Il n’y aura donc pas de Yankees, Mets ou encore Red Sox dans cette annonce. Au delà de la qualité phénoménale de Shohei Ohtani, ce contrat faramineux pousse à s’interroger sur la manière dont les franchises construisent leur effectif.

Est-il vraiment pertinent de mettre 500 millions de dollars sur un seul joueur ?

OUI : et pour plusieurs raisons.

Shohei Ohtani est un ovni sur la planète baseball : à la fois frappeur et lanceur. Ses capacités exceptionnelles font de lui du jamais vu depuis près d’un siècle et les comparaison avec celui que beaucoup nomme le GOAT du baseball, Babe Ruth, sont nombreuses.

Car oui, Shohei Ohtani est vraiment un « two-way player« .

MVP à l’unanimité par deux fois (2021 et 2023), Ohtani redéfinit le baseball. Avec une moyenne au bâton de .274, 171 home run, un OPS de.922 et 437 RBI en carrière, Shohei Ohtani est un atout précieux en tant que frappeur désigné pour une équipe. Il a d’ailleurs remporté le titre de meilleur frappeur désigné pour la saison 2023.

Sur le monticule, c’est la même chose : une ERA de 3.01 en carrière, un WHIP de 1.082 et 608 strikeouts vous avez un as en puissance dans votre rotation.

D’un point de vue purement statistique, son ajout est colossal pour toute équipe voulant remporter les World Series. Vous disposez d’un joueur capable de frapper entre 40 et 60 home runs chaque saison, tout en étant rapide et précis. De plus, les exemples récents comme les Phillies ou les Rangers montrent que s’attacher les services de gros agents libres pouvait être une excellente stratégie pour s’imposer au plus haut niveau.

Si on se place désormais du point de vue du propriétaire et du business, Shohei Ohtani est une mane financière incroyable.

Les ventes de maillots seront telles, que le cout de son arrivée pourrait bien être amorti dans la première année de son arrivée. C’est une véritable figure marketing à la fois aux États-Unis mais aussi au Japon, son pays natal. véritable super star, Ohtani ouvrirait les portes du marché nippon à la franchise qui va l’attirer. Là aussi, les ventes de produits à l’effigie de Shohei Ohtani seront colossales.

NON : la construction d’une « équipe » prime sur les solistes

Imaginez-vous : vous êtes manager d’une franchise et vous avez à votre disposition 500 millions de dollars pour le recrutement. D’abord, vous analyser vos besoins : rotation, profondeur au bâton, bullpen…. Puis vous regardez les agents libres disponibles.

l’empilement de stars a-t-il conduit nécessairement à une victoire au mois de Novembre ? À regarder les dernières années : pas du tout. C’est même une tendance globale dans le sports : les Super Teams ne fonctionnent que très rarement.

Les Dodgers et leur équipe XXL n’ont qu’un seul titre sur les 10 dernières années et ce malgré plusieurs saison à plus de 100 victoires en saison régulière. les Diamondbacks n’ont aucune « stars » et sont pourtant allés jusqu’en World Series cette année, un an après une saison à plus de 110 défaites. La remontée des Orioles est aussi un autre exemple.

Parmi les « grosses » équipes récurrentes, citons les braves et les Rays qui ont toujours construit des effectifs sans empiler de super stars et en restant dans le cadre du Salary cap.

Amener Ohtani sans l’entourer ne fera pas d’une équipe un prétendant du jour au lendemain : un seul joueur ne peut pas tout même s’il s’appelle Shohei Ohtani.

 

Credit Photo : Kiyoshi Mio-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires