Dave Roberts aurait-il dû laisser Clayton Kershaw finir son Perfect Game ?

par 6 minutes de lecture
Clayton Kershaw
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Clayton Kershaw a mené un Perfect Game pendant sept manches jusqu’à ce que Dave Roberts décide de le faire sortir : s’agissait-il d’une bonne décision ?

Il fait froid dans le Minnesota, les Dodgers mènent largement contre les Minnesota Twins, Clayton Kershaw réalise une performance de très haut niveau pour sa première titularisation de la saison, mieux encore, Clayton Kershaw réalise un Perfect Game pour sa première titularisation de la saison. Le futur Hall of Famer n’a pas encaissé le moindre coup sûr, le moindre home run, pour faire simple, aucun joueur des Minnesota Twins n’a réussi à toucher la moindre balle lancée par Kershaw. Mieux encore, Kershaw retire un à un tous les frappeurs des Twins sans que ces derniers ne puissent avancer, aucun coup sur, aucun home run, aucun but sur balles. Personne n’avance.

Les Perfect Games sont très rares en MLB, seulement 23 matchs se sont terminés ainsi depuis le début de la ligue, c’est dire à quel point il s’agit d’un moment historique d’en réussir un. Les Dodgers en ont réussi un seul durant toute leur existence, en 1965 contre les Chicago Cubs. Sandy Koufax avait retiré 14 joueurs des Chicago Cubs. Alors, vous vous demandez sûrement : pourquoi Clayton Kershaw n’a pas mené son Perfect Game plus loin que la septième manche ? Le natif du Texas n’a pas eu l’occasion de le faire. Non pas car il a concédé un coup sur et laissé un adversaire avancer, mais parce que son manager Dave Roberts a décidé de le retirer.

Une décision contestée : mais nécessaire ?

Cela serait un euphémisme de dire que la décision de Dave Roberts a été contestée. Des fans en passant par les journalistes, nombreux sont ceux qui ont regretté cette décision. Un journaliste américain a tweeté en s’amusant après le match que retirer Kershaw alors qu’il allait réaliser un perfect game devrait être passible d’une peine de prison. Sans tomber dans de telles exagérations comiques, l’excellent journaliste français : Benjamin Bernard a lui aussi lancé un sondage sur Twitter dans le but de discuter de son indignation de ne pas voir Kershaw avoir une chance d’écrire l’histoire.

72,3 personnes ont voté qu’il s’agissait d’une honte. Cependant, peut-on réellement rapprocher à Dave Roberts de ne pas avoir donné sa chance à Clayton Kershaw ? Le lanceur sort d’une saison 2021 très compliquée avec des blessures au bras qui ont paralysé ses chances d’être la star des Dodgers qu’il a l’habitude d’être. Son absence a largement porté préjudice aux Dodgers la saison dernière en épuisant la rotation et en plongeant la franchise dans une période difficile jusqu’à l’arrivée de Max Scherzer.

Dave Roberts a justifié sa décision en expliquant qu’avec un Spring Training raccourci il était trop dangereux de laisser Clayton Kershaw. Le manager des Dodgers a les yeux bien fixé sur l’objectif de la franchise de réaliser une saison de haut niveau et surtout d’aller remporter les World Series. La saison ne fait que commencer, mais peut-on réellement imaginer les Dodgers être privés de Kershaw pendant plusieurs semaines en cas de blessure à cause d’un potentiel perfect game ? Avec les complications connues l’an dernier il s’agissait d’un pari peut-être trop risqué à prendre. Au moins, il s’agit d’une véritable déclaration de la façon dont Roberts veut gérer son équipe et sa saison. Les records importent peu,

Les lanceurs doivent trouver leur rythme et préparer leurs bras à lancer, laisser Kershaw dans le match aurait été un risque énorme.

L’histoire et les émotions avant tout ?

Il est clair que malgré l’aspect rationnel de cette décision, les critiques envers Dave Roberts ont trouvé leur fondement dans une critique d’un sport sans émotions. Pour cause, écrire l’histoire pour la première titularisation de Clayton Kershaw cette saison aurait pu être exceptionnel et quand on regarde la carrière de Kershaw, un lanceur qui a tout réussi, ou presque, c’est peut-être la seule chose qui aurait pu lui manquer pour solidifier sa place parmi les meilleurs lanceurs de tous les temps.

Clayton Kershaw

Dans un sport où l’histoire est aussi importante, il est difficile de qualifier à quel point réussir cela aurait pu avoir un impact durable sur Clayton Kershaw, les Los Angeles Dodgers et le baseball en général. Le sport est en train de revenir en force dans la société américaine, le succès du Field of Dreams de l’an dernier parle pour lui-même, tout comme la solide saison 2021 qui a connu un intérêt énorme avec des no-hitters, l’explosion de Shohei Ohtani ou encore des jeunes stars comme Fernando Tatis Jr ou Vladimir Guerrero Jr. Le premier no-hitter de l’histoire des San Diego Padres de Joe Musgrove avait permis de lancer la saison 2021 sur les chapeaux de roue. Il ne faut pas réfléchir longtemps pour imaginer l’impact qu’aurait eu un Perfect Game de Clayton Kershaw avec les Los Angeles Dodgers sur cette saison MLB.

La MLB est passée à côté d’un moment qui aurait pu être raconté pendant des générations aux enfants et aux petits-enfants, exactement ce sur quoi la légende du baseball s’est construite. Alors que Ray Kinsella rejette l’argent et le succès espéré dans The Field of Dreams, tout cela pour l’amour du baseball, nombreux sont ceux qui auraient aimé que Dave Roberts fasse la même chose.

Il est évident que le risque de blessure pour Clayton Kershaw était élevé et qu’il ne s’agissait probablement de la meilleure saison sur le long terme. Toutefois, quand on pense à un joueur comme Ray Caldwell, frappé par la foudre, réanimé en plein match pour au final terminer la rencontre, on peut regretter un manque de prise de risques. On ne demande pas à Clayton Kershaw de se faire frapper par la foudre, ni à Dave Roberts de la réanimer pour le faire à finir la rencontre contre les Twins. De toute façon, le temps était tellement froid, que Clayton Kershaw risquait surtout de se glacer sur le terrain et les Dodgers auraient bien eu besoin de chauffages pour lui permettre de retrouver la suite de la rencontre. Encore une fois, loin de moi l’idée de vous suggérer que les Dodgers fassent comme Mr Freeze et sa fiancée en plaçant Clayton Kershaw dans la glace pour le conserver, même s’il est certain que l’envie de voir Kershaw au plus haut niveau pour toujours est une idée à laquelle de nombreux fans de baseball pourraient se réjouir.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires