Blake Snell (San Diego) et Gerrit Cole (New York) triomphent aux Cy Young Awards

par 3 minutes de lecture
Gerrit COle Blake Snell CY Young
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

MLB – Troisième soirée de récompenses individuelles pour la MLB et c’est au tour des lanceurs d’être mis à l’honneur avec le Cy Young.

Dans une démonstration extraordinaire de ses prouesses de lanceur, Blake Snell des Padres de San Diego a remporté son deuxième Cy Young, marquant son premier triomphe dans la Ligue nationale. Cet exploit place Blake Snell au sein d’un groupe d’élite de lanceurs qui ont remporté le prix dans les deux ligues, un exploit accompli auparavant par des légendes comme Gaylord Perry, Pedro Martinez et Max Scherzer. Le parcours de Snell jusqu’à cette consécration témoigne de ses compétences durables et de sa capacité à s’adapter à différentes équipes et ligues.

Sa dernière victoire remonte à 2018, alors qu’il évoluait avec les Rays de Tampa Bay, dans la Ligue américaine.

Les performances de Blake Snell cette saison ont été tout simplement phénoménales. Avec une moyenne de point concédés de 2,25 et un nombre remarquable de 180 manches lancées, il a fait preuve d’une rare combinaison d’endurance et d’efficacité. Son approche du jeu, moins axée sur les buts sur balles et plus sur l’obtention stratégique de retraits, a joué un rôle important dans son succès. Sous la direction de l’entraîneur des lanceurs des Padres, Ruben Niebla, Snell a développé un état d’esprit qui privilégie l’efficacité aux mesures conventionnelles.

La première victoire Cy Young de Gerrit Cole

De l’autre côté du pays, Gerrit Cole, des Yankees de New York, a célébré son premier prix Cy Young, une reconnaissance longtemps attendue après avoir frôlé l’échec à plusieurs reprises au cours des saisons précédentes. Le parcours de Cole jusqu’à cette consécration a été marqué par une excellence constante et une amélioration progressive. Les statistiques de sa saison sont impressionnantes, puisqu’il est en tête de la Ligue américaine avec une ERA de 2,63 et un maximum de 209 manches lancées.

L’exploit de Cole est une fierté non seulement pour lui, mais aussi pour les Yankees, puisqu’il devient le sixième lanceur de la célèbre franchise à remporter le prix. Sa sélection unanime souligne le niveau de respect et d’admiration qu’il a gagné au sein de la communauté du baseball.

Alors que le monde du baseball célèbre les accomplissements de Snell et de Cole, l’attention se porte également sur leur avenir. Snell, qui aura 31 ans le mois prochain, est entré en free agency, à la recherche d’un contrat plus lucratif après avoir refusé une offre qualificative de la part des Padres. Son prochain mouvement sera suivi de près par les équipes et les fans, impatients de voir où ce lanceur accompli mettra ses talents à profit.

Cole, quant à lui, se remémore les moments forts de la saison, notamment son départ au All-Star Game et un dernier match mémorable à Toronto. Pour l’avenir, la poursuite de l’excellence par Cole et son rôle dans la quête de gloire des Yankees restent des thèmes centraux dans le paysage de la MLB.

 

Credit: Dan Hamilton-USA TODAY Sportss

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires