L’avenir de Vladimir Guerrero Jr. : discussions sur le contrat et quels sont les enjeux pour les Blue Jays

par 3 minutes de lecture
Vladimir guerrero Jr
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Blue Jays de Toronto et leur joueur de premier but vedette, Vladimir Guerrero Jr., ont récemment discuté d’une éventuelle prolongation de contrat, mais les deux parties n’ont pas encore conclu d’entente sérieuse.

Bien que Vladimir Guerrero Jr ait exprimé son désir de rester à Toronto pour toute sa carrière, les négociations n’ont pas atteint un point critique. Avec les performances impressionnantes de Guerrero ces dernières années et son bon départ en 2023, il vaut la peine de se plonger dans les discussions sur le contrat et leurs implications pour le joueur et l’organisation des Blue Jays.

Vladimir Guerrero Jr. a prouvé sa valeur en tant que joueur de haut niveau de la MLB, réussissant 48 home runs en 2021 et obtenant un wRC+ de 166. Bien que ses performances aient légèrement baissé en 2022, il a tout de même fait preuve de prouesses importantes avec 32 home runs et un 132 wRC+. La performance de Guerrero au début de 2023 a été remarquable, avec une ligne au bâton de .400/.472/.556 en 11 matchs. Il n’est pas étonnant que les Blue Jays soient intéressés à retenir ses services à long terme.

Cependant, du point de vue de Guerrero, il n’y a aucune raison d’accepter quoi que ce soit de moins que la valeur marchande. Sa sécurité financière actuelle, grâce à ses antécédents familiaux et à sa prime de signature de 3,9 millions de dollars à 16 ans, le place dans une position unique par rapport à bon nombre de ses pairs. Gagnant déjà 14,5 millions de dollars cette année et avec deux autres arbitrages avant de devenir agent libre en 2025, Guerrero a amplement de poids dans les négociations.

Le difficile équilibre de l’effectif

Les Blue Jays doivent tenir compte de leurs obligations financières envers d’autres joueurs clés, tels que José Berríos, George Springer, Kevin Gausman, Matt Chapman, Bo Bichette et potentiellement Alek Manoah. Ces priorités concurrentes rendent difficile la conclusion d’un accord qui satisfait la valeur marchande de Guerrero tout en maintenant un effectif équilibré.

Malgré la lenteur des négociations contractuelles, Guerrero reste concentré sur ses performances et laisse les négociations à ses agents. Cette attitude professionnelle devrait rassurer les fans des Blue Jays, car elle démontre l’engagement de Guerrero envers son équipe et sa confiance en ses capacités.

 

Les négociations contractuelles en cours entre Vladimir Guerrero Jr. et les Blue Jays de Toronto mettent en évidence les complexités auxquelles les deux parties sont confrontées. Les antécédents impressionnants de Guerrero et son potentiel de croissance font de lui un joueur très précieux, tandis que les Blue Jays doivent équilibrer leur alignement et leurs finances pour maintenir leur compétitivité. Il reste à voir si un accord sera conclu avant que Guerrero ne devienne agent libre en 2025, mais une chose est sûre : son avenir dans la ligue est prometteur et les Blue Jays seraient avisés de conserver ses talents aussi longtemps que possible

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires