L’ascension fulgurante des Astros: la performance de Yordan Alvarez dans une 8è victoire consécutive

par 3 minutes de lecture
Yordan alvarez Astros
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans ce qui peut être décrit comme une «performance de jeu vidéo», les Astros de Houston ont récemment présenté un match de baseball extraordinaire en enregistrant une huitième victoire consécutive phénoménale contre les Brewers de Milwaukee.

Le point culminant de cette victoire a été une sublime démonstration de frappeur par Yordan Alvarez, qui a claqué deux home runs, dont un grand chelem, menant à une raclée 12-2 des Brewers lors du premier match de la série.

Dans ce qui ne peut être considéré que comme un match spectaculaire, les Astros ont atteint un sommet de la saison avec cinq home runs. Alvarez, pour sa part, a réaffirmé son statut de frappeur redoutable avec sa performance constante et explosive. Le match a encore illustré l’ascendant des Astros dans la ligue, ayant remporté 11 de leurs 12 derniers matchs.

De mémoire récente, Yordan Alvarez s’est forgé une réputation de performance remarquable sous pression. Son penchant pour frapper la balle fort et loin a été pleinement mis en évidence lors de la série de divisions de la Ligue américaine l’année dernière lorsqu’il a frappé un home run contre Robbie Ray de Seattle. Ce moment charnière a fait basculer l’élan de la série en faveur des Astros, les menant finalement à un titre de la Série mondiale.

Le côté clutch récent d’Alvarez contre les Brewers rappelle ces moments. Lorsqu’il a été appelé à affronter le releveur gaucher des Brewers, Hoby Milner, avec les bases chargées en sixième manche, Alvarez a claqué un grand chelem sur le mur du champ central gauche, renforçant ainsi considérablement la position des Astros.

Dans une démonstration impressionnante de ses capacités, Yordan Alvarez termine à 3/4 au bâton, avec cinq points produits et trois points marqués. Son 14e match multi-home run en carrière l’a lié à George Springer pour le cinquième plus grand nombre de l’histoire d’Astros.

Il convient de noter que la confiance et le confort d’Alvarez dans la boîte des frappeurs sont évidents dans son impressionnant total de 46 points produits en 41 matchs cette année.

Les Astros, qui connaissent une séquence de victoires exceptionnelle pour la septième saison consécutive, ont également bénéficié des contributions de Corey Julks, Martín Maldonado et Mauricio Dubón, chacun ajoutant des home runs en solo. Leur performance collective a maintenu l’élan des Astros, faisant écho aux exploits des Orioles 1968-74, des Giants 1997-04 et des A’s 2000-06.

Le lanceur partant des Astros, Cristian Javier, mérite également sa juste part d’éloges, n’abandonnant qu’un seul point en six manches, ramenant son ERA à 3,07 sur 10 départs. Le manager d’Astros, Dusty Baker, a exprimé sa satisfaction face à la performance de l’équipe, soulignant la puissance de l’attaque et le lancer de Javier comme essentiel à leur victoire.

Les statistiques d’Alvarez contre les lanceurs gauchers sont également impressionnantes : il a frappé à 0,339/0,379/0,678 avec quatre home runs et 21 points produits en 59 présences au bâton cette année. Contre les droitiers, il frappe à .283/.411/.576 avec huit home runs et 25 points produits en 92 présences au bâton.

Le manager d’Astros, Dusty Baker, fait écho à ce sentiment. Il reconnaît rapidement les compétences d’Alvarez en tant que frappeur formidable qui livre constamment quelle que soit l’opposition. La décision stratégique des Brewers d’introduire un affrontement gauche contre gauche n’a guère dissuadé Alvarez.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires