Astros-Mariners : la tension monte

par 3 minutes de lecture
Aqtros-Mariners
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

La tension entre ces deux titans de la Ligue américaine de l’Ouest s’est intensifiée hier soir pour le dernier match de la série entre les deux équipes.

Avec un demi-match d’avance pour les Astros à l’entame de la rencontre, cette rencontre comptait triple dans l’optique d’une place en Wild Card.

La confrontation entre les Mariners et les Astros n’est pas une étincelle soudaine mais plutôt l’aboutissement d’une série d’événements mettant en lumière la profonde rivalité entre les équipes. La confrontation de mercredi, lors de la victoire 8-3 des Astros au T-Mobile Park, n’était qu’un autre chapitre de l’histoire en constante évolution entre ces équipes.

L’animosité était palpable lorsque Hector Neris, le releveur des Astros, a retiré Julio Rodríguez, lauréat en titre du prix de l’AL Rookie of the Year, alors que les Astros s’accrochant à une avance minime. L’échange houleux entre Neris et Rodríguez, a été maîtrisé par ses coéquipiers et les officiels.

L’expression de frustration du manager de Houston, Dusty Baker, face aux récents incidents et ses inquiétudes concernant les lancers intentionnels sur ses joueurs accentuent la nécessité d’une résolution.

« Il y a eu des tensions ici », a déclaré Baker. « Il est difficile d’accuser qui que ce soit ou de prouver une intention. Seule la personne qui l’a lancé connaît l’intention. Si c’était intentionnel, vous gâchez la carrière des gars, surtout si tard, vous gâchez leur carrière en séries éliminatoires. Je ne sais pas. »

« Je suis fatigué que nos gars se fassent toucher par des lancers. Cela rend les gars beaucoup plus audacieux quand ils n’ont pas besoin de frapper, vous voyez ce que je veux dire ? »

C’est déjà la troisième fois que les deux dugout se vident entre ces deux équipes. la tension de la fin de saison et de ses enjeux n’ont fait qu’accentuer les tensions intrinsèque de chacun des acteurs présent sur le terrain.

Les Mariners comptent désormais 1.5 matchs de retard sur les Astros avec 4 matchs à jouer face aux Rangers à la maison pour cloturer la saison. Les Astros affrontent les Dbacks eu aussi en course dans la NL pour une place en Wild Card, une série pas si évidente que cela pour Houston.

Credit: Steven Bisig-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires