Arte Moreno reste : quelle suite pour les Angels ?

par 3 minutes de lecture
Los Angeles Angels Arte Moreno
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Alors que la planète MLB pensait que les Angels allaient changer de propriétaire, Arte Moreno a fait demi-tour et se ravise quand à sa décision de vendre le club.

Cette décision inattendue change probablement beaucoup de chose quand à l’avenir de la franchise à différents niveau. Une vente devait donner un nouveau souffle à une franchise qui n’a plus gagner de match de playoffs depuis 2009. Cela devait donner un nouvel élan pour l’établissement d’une nouvelle culture dans une franchise où les scandales se sont multipliés ces dernières années.

Cette décision remet en lumière les décisions importantes qui attendent la franchise dans les mois à venir : l’avenir de Shohei Ohtani ou encore sa pérennité dans la ville d’Anaheim.

Ne pas laisser partir Shohei Ohtani

Le joyaux de la couronne sera agent libre à la fin de la saison 2023. La star des Angels est restée évasives ces derniers mois sur son avenir parlant d’une volonté de gagner, chose que les Angels ne savent plus faire.

Le fait que Moreno reste n’incite pas à l’optimisme sur l’avenir de Shohei Ohtani. Moreno n’est pas connu pour être dispendieux lorsqu’il s’agit de son équipe. Mais il faudra pourtant sortir le chéquier au moment de garder un joueur unique en son genre qui vient de terminer deux saisons de calibre MVP. Garder Ohtani est aussi gage d’un accroissement de la valeur de la franchise au fil du temps.

Mike Trout et Ohtani sont les fondations d’une équipe qui pourrait avoir tout pour réussir mais qui n’investit pas.

Car au delà d’Ohtani, il y a un manque de développement criant dans le farming system qui assurerait à la franchise un avenir plus confortable. Mais cela a aussi un coût et pas seulement celui de payer 3 superstars.

Rester à Anaheim ? 

Le bail des Angels est en vigueur jusqu’en 2029 et il est possible de le prolonger jusqu’en 2038. Moreno devra soit renouveler l’accord qui n’a pas abouti en 2022, soit prolonger le bail de l’ancien stade, soit éventuellement relocaliser l’équipe.

Le stade des Angels est vieillissant et le scandale avec le maire de la ville n’arrange sans doute pas les chose.

La aussi des investissements seront nécessaires pour s’aligner avec la volonté de la franchise de se placer comme une équipe de gros marché. Le nom ne suffit pas : les Los Angeles Angels. Bien sûr la franchise ne joue pas à L.A. mais le marketing autour du nom est censé aider à devenir l’équivalent des Dodgers. Mais là encore, les investissements ne sont pas suffisant.

La MLB et Rob manfred se sont dits ouvert à une expansion, mais une relocalisation pourrait tout à fait être à l’ordre du jour.

Même si publiquement, Rob Manfred s’est félicité de cette décision, cela donne l’impression de venir s’ajouter aux soucis de stades des Athletics et des Rays.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires