Alex Cobb frôle le no-hitter mais l’essentiel est ailleurs

par 3 minutes de lecture
Alex Cobb Giants
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Hier soir, les Giants de San Francisco se sont imposé 6 à 1 face aux Reds de Cincinnati avec un Alex Cobb passé à un retrait du no-hitter.

Dans cette première phrase deux choses apparaissent : la victoire et le no-hitter manqué. Et devinez vers quoi toute l’attention se porte : le no-hitter râté.

Avec 2 retrait, un compte à 0-1 dans la neuvième manche, Alex Cobb filait tout droit vers un no-hitter et Spencer Steer, le lfrappeur des Reds réussit à frappeur un coup sûr. Alors Alex Cobb n’est ni le premier, ni le dernier à qui cela arrive. Mais même pour Alex Cobb, c’est juste une petite déception :

« Pour le moment, j’étais juste concentré sur le plan de match et l’exécution des lancers, puis cela a commencé à devenir réel », a déclaré Cobb aux journalistes après la fin du no-hitter. «Je n’étais pas en colère, triste, juste bien, finissons-en. J’aimerais au moins en retirer le (match complet). »

Mais l’essentiel est ailleurs pour San Francisco. La victoire était impérative.

Avec trois victoires de rang, les Giants maintiennent leur place parmi les 3 équipes qualifiées en Wild Card dans la National League. Le titre de division est hors de portée, les Dodgers sont beaucoup trop forts actuellement pour se faire reprendre. mais les Giants vont mieux. beaucoup mieux et les derniers matchs le prouvent.

Avec seulement un-demi match d’avance sur les Dbacks et 2 sur les Reds, leur adversaire en ce début de semaine, les Giants n’ont presque pas le droit à l’erreur. La question du momentum est particulièrement importante à ce moment de l’année, et les Giants l’ont de leur côté.

Au mois de juin, cette équipe a affiché un bilan de 18-8 et 11-14 ce mois ci avec des adversaires plus que coriaces : les Rangers (1-3), les Rays (1-3) et deux fois les Braves (2-4). Donc 10 de leur 14 défaites l’ont été face à des équipes dont les aspirations sont les plus hautes du baseball actuel.

Rien de très choquant ici.

La fin de saison promet d’être tendue du côté de la baie mais en jouant de la sorte, les supporter peuvent s’attendre à voir leur équipe au mois d’Octobre (même si techniquement, ils jouent le 1er face aux Dodgers, mais vous m’avez compris).

 

Credit: Neville E. Guard-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires