Alek Manoah retourne au monticule pour les Blue Jays

par 3 minutes de lecture
Alek Manoah
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Blue Jays ont annoncé leur décision de rappeler Alek Manoah pour le match de ce vendredi.

L’annonce, faite par le manager John Schneider, remet la saga tumultueuse de la saison 2023 de Manoah sous les projecteurs.

Alek Manoah avait fait sa marque sur le baseball avec sa saison en 2021, affichant une ERA de 3,22 sur 20 départs. Sa performance a augmenté l’année suivante, avec une ERA de 2,24 sur 31 départs et enregistrant 196 manches 2/3.

Le phénomène alors âgé de 22 ans a terminé troisième du vote de la Ligue américaine Cy Young, derrière les vétérans chevronnés Justin Verlander et Dylan Cease.

Cependant, 2023 a entraîné une chute importante pour le jeune lanceur. Après 13 départs, Alek Manoah a eu du mal avec une ERA de 6,36. Son taux de retrait est passé d’un solide 22,9 % à un inquiétant 17 %, tandis que son taux de but sur balle a presque doublé, passant de 6,5 % à 14,9 %. Après un départ désastreux contre les Astros où il a accordé six points mérités et enregistré un seul retrait, les Blue Jays ont pris la décision d’envoyer Manoah dans leurs installations de Dunedin.

Les Blue Jays espéraient que leurs clubs Single-A et Complex League, équipés de ressources de pointe pour aider les lanceurs, fourniraient à Manoah l’environnement nécessaire pour ajuster sa mécanique et retrouver sa forme réussie.

Environ trois semaines plus tard, Alek Manoah est retourné au monticule dans un match de la Complex League, concédant 11 points mérités. Malgré ce revers initial, il a livré une performance beaucoup plus prometteuse lors d’un départ Double-A ultérieur, n’accordant qu’un seul point sur cinq manches avec 10 retraits au bâton.

Schneider a noté que Manoah avait apporté des ajustements cruciaux à sa mécanique, qui semblaient refléter sa forme réussie en 2022. Cela a conduit à la décision de le rappeler pour affronter des frappeurs de la ligue majeure.

Les Blue Jays sont impatients d’avoir quelqu’un pour remplir leur cinquième place de rotation. Avec la rotation actuelle comprenant Kevin Gausman, Chris Bassitt, José Berríos et Yusei Kikuchi, l’équipe a souvent eu recours à des releveurs, s’appuyant sur des lanceurs comme Trevor Richards et Bowden Francis. Le retour réussi de Manoah pourrait apporter une stabilité indispensable et alléger la pression sur leur enclos des releveurs.

L’histoire d’Alek Manoah se mêle à celle de Hyun Jin Ryu, qui a commencé une mission de réadaptation et pourrait potentiellement entrer dans la rotation dans les semaines à venir. À moins d’un mois de la date limite des échanges du 1er août, les performances d’Alek Manoah et de Ryu devraient influencer la stratégie de l’équipe.

Avec les Blue Jays à seulement 2,5 matchs d’une place en séries éliminatoires, la nécessité d’une rotation solide est d’autant plus évidente. Comme l’a noté le directeur général Ross Atkins, le statut de Manoah et Ryu fait partie intégrante de leurs plans d’échéance commerciale.

Le déroulement de la saison d’Alek Manoah pourrait également avoir des implications sur son admissibilité à l’arbitrage. Entré dans la saison avec un temps de service d’un an et 130 jours, son passage chez les mineurs risque de retarder sa qualification arbitrale.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires