ALDS match 2 : Les Astros continuent leur ascension.

par 4 minutes de lecture
alds alvarez
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Nous continuons nos résumés des matchs d’après saison avec The Free agent, en vous proposant le résumé de la nuit de l’ALDS match 2. Le match Guardians – Yankees étant reporté à vendredi, Astros et Mariners avaient la soirée rien que pour eux.

 

ALDS match 2 : Yordan Alvarez est-il le nouveau Barry Bonds ?

 

Avec Luis Castillo et Framber Valdez en starter cela nous promettait un beau duel de lanceur, leur ligne de statistique ne nous font pas mentir, Valdez (5.2 IP / 4 H / 2 ER / 6 SO) et Castillo (7.0 IP / 5 H / 3 ER / 7 SO) il y a eu assez de travail pour tout le monde.

Dans la seconde manche Kyle Tucker envoie un home run sur le coté droit, ce qui donne l’avantage aux Astros. Les Mariners se rattrapent dans la quatrième manche avec Eugenio Suarez qui score suite à un mauvais timing avec son receveur (1-1). Dylan Moore frappe un simple ce qui permet à Mitch Haniger de rejoindre le marbre (2-1).

 

Alvarez Show !

 

Alvarez, qui a frappé un circuit monumental de trois points pour battre les Mariners lors du premier match de la série de la division de la Ligue américaine, a frappé un circuit de deux points faisant rentré Jeremy Pena à la base texane sur la sixième manche (3-2). Il est devenu le premier joueur de l’histoire des séries éliminatoires avec plusieurs coups de circuit en carrière en sixième manche ou plus tard lorsque son équipe était perdante.

C’est en huitième manche que nous avons ressenti une impression de « déjà vu », pour les plus anciens et fans de baseball. Au moment du passage au bâton de Yordan alvarez, Scott Servais manager des Mariners a indiqué à l’arbitre d’envoyer celui ci en première base. La peur ou la terreur était elle installé ? Ce qui est sûr, Yordan Alvarez a atteint le sommet du respect.

Ce genre de traitement était réservé à Barry Bonds, qui recevait régulièrement des marches intentionnelles avec des coureurs sur la base pendant son apogée des Giants afin que les managers adverses n’aient pas à le regarder frapper des circuits.

 

« C’était des trucs de type Barry Bonds là-bas », a déclaré le manager d’Astros Dusty Baker à propos de la marche intentionnelle en huitième manche. « Je veux dire, c’est le respect ultime. … J’ai vu ça plusieurs fois, mais pas depuis longtemps avec Barry Bonds.

 

Baker devrait savoir. Il a géré Bonds avec les Giants lorsque le cogneur mettait le même genre de peur dans les managers adverses qu’Alvarez, qui est le premier joueur en bénéficiant d’une marche intentionnelle dans l’histoire des séries éliminatoires avec un coureur en première (et aucun coureur en deuxième ou troisième) depuis Bonds dans le match 3 de la série 2003 de la division de la Ligue nationale.

 

ALDS alvarez

 

Dans l’histoire des séries d’après-saison au meilleur des cinq, les équipes qui prennent une avance de 2-0 ont remporté la série 77 fois sur 87 (89%). (Sur les 10 équipes à revenir, la plus récente était les Yankees de 2017 contre Cleveland). Dans les séries de division avec le format actuel 2-2-1, les équipes qui ont remporté les matchs 1 et 2 dans leurs terrains de baseball à domicile ont gagné 30 fois sur 33 (91%), dont 19 ont balayé sur le match 3.

 

Les releveurs des Astros, les autres héros de la soirée.

Le héros méconnu de l’ALDS jusqu’à présent a été l’enclos des Astros, qui a limité les Mariners à un seul point sur 8 1/3 de manches au cours des deux premiers matchs. Jeudi, l’enclos des releveurs n’a accordé qu’un seul coup sûr, un doublé à Julio Rodríguez en neuvième manche.

Neris pourrait également être crédité d’avoir sauvé le match en sixième manche après que Valdez ait parcouru les bases chargées de deux retraits et les Astros d’un point. Hector Neris est entré et a rapidement induit un groundout de Cal Raleigh pour garder le match à portée de main.

 

Les Astros se rendront à Seattle pour le troisième match de samedi, ayant besoin d’une victoire pour se qualifier pour leur sixième séries consécutives de championnat AL. Lance McCullers Jr. sera titulaire pour Houston lors du premier match éliminatoire à Seattle depuis 2001.

 

 

 

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires