Aaron Judge se penche sur le déclin des Yankees : « On ne répond pas présent »

par 3 minutes de lecture
Yankees Aaron Judge
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Alors que les Yankees ont atteint un bilan à l’équilibre, leurs espoirs de playoffs s’amenuisent de jour en jour.

Pour la première fois depuis 1995, les Yankees ont un bilan de 50% de victoires si tard dans une saison. Leur retard sur les équipes en lice pour la Wild Card s’agrandit de jour en jour.

Rien ne semble allé dans le Bronx.

Interrogé par les médias après une nouvelles défaite 5 à 0 face aux Braves, Aaron Judge livre sa vision du déclin de la franchise cette saison :

« C’est de cela qu’il s’agit, on ne répond pas présent quand nous en avons besoin. Surtout dans la dernière ligne droite en ce moment, et nous avons eu toutes les occasions de rester dans la course. Mais nous ne capitalisons pas sur ce dont nous avons besoin. »

Le déclin de la performance après le All-Star break

La glissade des Yankees a commencé après la pause All-Star, une période où les équipes se regroupent généralement et renforcent leur poussée pour les séries éliminatoires. Au lieu de cela, les Bronx Bombers ont été tout sauf explosifs :

  • Batting Blues: L’attaque a été un sujet de préoccupation important. Le 24e rang dans les deux points marqués et la moyenne au bâton, et une 28e place abyssalle en pourcentage de slugging, indiquent que la formation autrefois redoutable de l’équipe est en difficulté.
  • Problèmes de lanceur : Le personnel de lanceur, autrefois une source de fiabilité, fait maintenant face à son propre ensemble de défis. Ils ont la distinction peu enviable d’avoir le pire taux de home run par flyball de la ligue depuis la pause All-Star, couplé à une huitième pire ERA de 4,91.

L’épidémie de blessures

Ce n’est un secret pour personne que les blessures peuvent faire dérailler même les saisons les plus prometteuses, et les Yankees ont eu leur juste part :

  • Joueurs vedettes mis à l’écart : Aaron Judge, le MVP en titre de l’équipe et pivot offensif, a été absent pendant près de deux mois en raison d’une blessure à l’orteil. Giancarlo Stanton, un autre gros frappeur, n’a été disponible que pour 70 matchs cette saison. De telles absences ont laissé un trou béant dans l’alignement de l’équipe, affectant leurs prouesses offensives.
  • Blessures critiques sur le monticule : Le département des lanceurs n’a pas non plus été à l’abri du fléau des blessures. Les ajouts récents à la liste des blessés incluent Nestor Cortes Jr. et Carlos Rodón. Cela met une pression excessive sur des gens comme Gerrit Cole, le seul lanceur qui a commencé cinq matchs et maintenu une MPM sous 4,50 après la pause des étoiles.

Les Yankees font face à une situation qui amènera de profond changement durant l’intersaison. Aaron Boone semble être de plus en plus sur un siège éjectable.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires