ELF : le résumé de la week 4

par 8 minutes de lecture
ELF
par 8 minutes de lecture
Enlever la pub

La week 4 de l’ELF a été spectatrice de plusieurs grosses rencontres entre favoris pour le titre.

Huit matchs étaient au programme de ce quatrième week-end de l’ELF. Parmi ces rencontres, plusieurs ont été serrées entre équipes jugées parmi les meilleures de la compétition. La liste des invaincus s’est encore réduit après la défaite des Paris Musketeers face au Rhein Fire. Il ne reste désormais plus que les Madrid Bravos, les Vienna Vikings, et enfin, le Stuttgart Surge.

Vous pouvez retrouver un résumé complet de la rencontre entre les Paris Musketeers et le Rhein Fire dans l’article dédié.

Les résultats de la week 4

  • (3-1) Rhein Fire 19 – 14 Paris Musketeers (2-1)
  • (3-0) Madrid Bravos 35 – 24 Cologne Centurions (1-2)
  • (2-2) Berlin Thunder 20 – 25 Vienna Vikings (4-0)
  • (0-3) Helvetic Mercenaries 12 – 14 Barcelona Dragons (2-2)
  • (1-3) Wroclaw Panthers 10 – 20 Frankfurt Galaxy (1-2)
  • (1-3) Milano Seamen 9 – 55 Stuttgart Surge (3-0)
  • (2-2) Munich Ravens 26 – 29 Raiders Tirol (3-1)
  • (0-4) Prague Lions 17 – 27 Hamburg Sea Devils (2-1)

Le résumé de la week 4

Madrid Bravos 35 – 24 Cologne Centurions

Les Bravos de Madrid restent invaincus après leur succès face aux Centurions de Cologne. La tâche n’a pas été facile pour les espagnols avec ce match incertain jusqu’au dernier quart temps, où Cologne a tenté une remontée au score. Dwayne Obi, running back de Madrid, a effectué plusieurs gros jeux au sol mettant en péril la défense de la Rhénanie du Nord Westphalie.

Steven Duncan a joué son tout premier match avec Madrid. Les madrilènes ont perdu leur quarterback la semaine dernière, lors de leur impressionnant succès face au Rhein Fire. Duncan connaissait déjà la ligue avec l’équipe polonaise des Wroclaw Panthers. Celui-ci a passé pour plus de 300 yards avec plusieurs touchdowns à la clé.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

De l’autre côté, Cologne s’est reposé sur son centurion offensif, Gerald Ameln, ayant été probablement le meilleur joueur du match côté allemand. Le running back a été le meilleur coureur du match et celui qui a le plus contribué dans cette attaque de Cologne. Les Centurions se sont réveillé en fin de match, alors mené de très loin par Madrid, mais la remontée fulgurante qu’ils ont entamé n’a pas été suffisante pour en venir à bout des invaincus espagnols.

Berlin Thunder 20 – 25 Vienna Vikings

Ce duel entre les deux meilleures équipes de la conférence est a vu les Vikings prendre une option pour la qualification en play-offs. Berlin n’est pas passé loin de la victoire ce qui aurait relancer la bataille pour la première place de la conférence.

Jakeb Sullivan, quarterback du Thunder, a été auteur d’un match spectaculaire. Cependant, sa volonté à trop attendre à trouver un receveur démarqué a coûté cher au niveau des sacks de la défense autrichienne. Sullivan a passé pour plus de 250 yards et 2 touchdowns face à l’une des meilleures défenses du championnat, ce qui est une très bonne performance en ELF.

Shelton Eppler est tout de même parvenu à mener les Vikings de Vienne à la victoire, après la blessure de Ben Holmes. Alors mené par les allemands, celui-ci a su être sérieux pour permettre à son équipe d’inscrire 22 points en deuxième mi-temps, là où sa défense est parvenu à contenir l’attaque berlinoise à un seul touchdown en deuxième mi-temps.

Helvetic Mercenaries 12 – 14 Barcelona Dragons

Barcelone repart à la maison avec une victoire dans un match très serré. Cette semaine était l’occasion parfaite pour cette nouvelle équipe suisse des Mercenaries de pouvoir repartir avec une première victoire cette saison face à des Dragons atteignables.

Levi Lewis et Carlton Aiken Jr, quarterbacks respectifs des Dragons et des Mercenaries, ne sont pas parvenu à dépasser la barre des 200 yards dans ce match purement défensif, surtout au niveau aérien. Carlton Aiken Jr a tout de même trouver l’opportunité de gagner du terrain au sol avec plus de 100 yards à la course pour lui ainsi que deux touchdowns, faisant de lui l’homme le plus efficace côté suisse.

Les Dragons n’ont pas dominé le match offensivement. La situation était surtout inversée avec une équipe suisse plus efficace offensivement et une défense barcelonaise très sérieuse face à cette attaque. Les Dragons peuvent aussi remercier le kicker des Mercenaries, lui qui a manqué un field goal décisif en toute fin de match pour offrir la première victoire de la saison à son équipe.

Wroclaw Panthers 10 – 20 Frankfurt Galaxy

Après deux matchs difficiles, le Galaxy trouve enfin le succès face aux Panthers polonaises. Francfort a démarré sa saison avec deux grosses affiches : une contre le Rhein Fire et une contre les Paris Musketeers. Ces deux matchs se sont conclu par deux défaites, poussant les demi-finalistes de la saison dernière au fin fond de la conférence ouest.

Après un début de match assez monotone, Luke Zahradka, quarterback du Galaxy, a trouvé son receveur Nico Strahmann pour inscrire les premiers points de la partie. La défense allemande a contribué à ce succès, surtout en fin de deuxième quart temps, avec une interception permettant au Galaxy de garder cet avantage face à une équipe de Wroclaw en position de prendre l’avantage.

A la sortie des vestiaires, Adrià Botella Moreno réceptionne un très beau ballon pour donner enfin l’avantage aux polonais avant que leur défense intercepte une passe de Luke Zahradka en end zone. Après cette interception, Wroclaw a inscrit un field goal leur donnant un avantage de quatre points sur Francfort.

La défense allemande a fini par tenir bon afin de permettre à l’attaque d’enchaîner les gros jeux dans le dernier quart temps concluant ainsi ce match par une première victoire pour le Galaxy dans cette saison 2024 de l’ELF.

Milano Seamen 9 – 55 Stuttgart Surge

Ce match était sûrement le plus déséquilibré de la semaine entre un favori et une équipe ayant du mal à s’imposer. Le Surge a parfaitement gérer son match face à une équipe des Seamen inoffensive.

Reilly Hennessey, quarterback de Stuttgart, a mené à mal la défense milanaise ayant eu beaucoup de mal face aux passes du quarterback américain. Celui-ci a complété 25 de ses 31 passes pour quatre touchdowns, alors que son receveur Louis Geyer a terminé la journée avec 10 réceptions, 127 yards et 3 touchdowns.

Côté défensif du ballon, Chad-Adri Walrond a été le joueur à regarder après son interception et son retour de kick pour touchdown offrant à son équipe un blowout face aux Seamen.

Munich Ravens 26 – 29 Raiders Tirol

L’un des matchs à regarder c’était celui-là. Les Ravens ont affronté les Raiders pour ce qui est de deux des trois favoris pour la conférence centrale. Dans un match à gros enjeux, Chad Jeffries a effectué le pire début de match possible pour un quarterback en lançant une interception dans son premier jeu à la défense des Raiders. Tobias Bonatti a couru pour inscrire un touchdown lors du drive suivant l’interception.

Jeffries a retrouvé des couleurs en inscrivant un touchdown à la course lors du deuxième quart temps. N’Kosi Perry a joué son premier match pour Tirol et a trouvé Darion Chafin pour un touchdown de 51 yards à la toute fin de la mi-temps. Ensuite, les scores ne cessent de changer après des passes d’armes entre les deux équipes.

Munich a mis la pression à Tirol cherchant désespérément à trouver la end zone pour remporter le match. Sur plusieurs quatrièmes tentatives, les Raiders parviennent à bout des Ravens dans l’ultime drive du match, offrant à Tirol la victoire et le droit de rester au contact du Surge dans la conférence.

Prague Lions 17 – 27 Hamburg Sea Devils

Les Lions ne sont pas passés loin de leur première victoire de la saison face à Hambourg. Prague a effectué une très bon début de match en inscrivant 10 points sans réponse des Sea Devils. Tyrese Johnson-Fischer était le running back ayant permis aux tchèques de prendre l’avantage.

Hambourg a eu énormément de difficultés offensivement avec beaucoup de ballons lâchés et d’erreurs de la part des joueurs. Cependant, Javarian Smith a mené un drive juste avant la mi-temps permettant aux Sea Devils de faire douter les Lions jusqu’alors irréprochables.

Hambourg n’était pas prêt à laisser filer son momentum après que Klaas Sengstacke inscrive un touchdown sur une passe de Smith. Prague a répondu derrière avant de lancer un ballon intercepté par Marvin Gesellnsetter donnant ainsi le momentum décisif à Hambourg et donnant un avantage irrattrapable lors du dernier quart temps de ce dernier match de la semaine en ELF.

Rendez-vous la semaine prochaine en ELF pour une semaine qui s’annonce grandiose.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires