Trae Young , un début de saison en mode MVP

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Auteur d’un excellent début de saison, le jeune meneur des Hawks est devenu le patron dont l’équipe avait besoin pour franchir un nouveau palier cette saison. Young enchaîne les belles performances et prévient la ligue que cette année il faudra compter sur lui.

Une progression époustouflante

Drafté en 5ème position par les Mavericks, il est échangé dans la foulée contre Luka Doncic choisi en troisième position par les Hawks. Finalement les deux équipes sont gagnants gagnants avec ce deal. Il n’a depuis cessé de progresser et cela se voit dans ses stats, il est passé d’une moyenne de 19,1 points 3,7 rebonds et 8,1 passes au cours de sa première saison à 29,6 points 4,3 rebonds et 9,3 passes la saison dernière. Souvent comparé à Stephen Curry pour sa capacité à pouvoir prendre des tirs de loin improbables, il est devenu en l’espace de trois saisons le franchise player tant attendu en Georgie.

La saison de la confirmation

A l’entame de sa troisième saison, le jeune meneur nous montre qu’il a encore une marge de progression énorme et ça peut faire peur. En effet après seulement trois matchs officiels il tourne à 34 points 4 rebonds et 7,3 passes de moyenne. Le natif de Lubbock au Texas n’aura pas mis longtemps avant d’enfiler le bleu de chauffe, en effet pour le premier match il va sortir une prestation XXL avec 37 points 6 rebonds et 7 passes contre les Bulls.

Ce n’est qu’un match. Je n’ai jamais fait des stats dans le vide. Même quand nous perdions, il y avait les efforts et la passion pour tenter de gagner. Ce ne sont pas des stats dans le vide. Si nous continuons de gagner et que tout se passe comme prévu, en bossant dur, tout le monde aura le même sentiment.

Trae Young

Il enchaine avec 36 points dans son duel avec un autre prodige Ja Morant. Il prend du plaisir et répond pour le moment aux attentes placés en lui par sa franchise. Son coach l’a remarqué.

Le truc c’est que je n’ai pas regardé ses stats, mais j’ai trouvé que c’était le match où je l’ai vu prendre le plus de plaisir avec les gars. Il y a cette joie. Je l’ai trouvé équilibré. Il nous a menés, il était agressif, mais il s’est aussi débarrassé rapidement du ballon et il courait comme tous nos joueurs doivent le faire. Je pense qu’il a vraiment pris son pied.

Lloyd Pierce

Un système construit autour de lui

Son coach Lloyd Perce le sait, il tient dans son équipe une pépite qui peut prendre feu à n’importe quel moment, mais aussi capable de bien distribuer le jeu. Les dirigeants ont donc décidé d’être actif sur le marché pour pouvoir l’épauler. Après l’arrivée de Clint Capela la saison dernière, les Hawks ont réussi leur intersaison en faisant venir Bogdan Bogdanovic, Danilo Gallinari, Kriss Dunn. Comme on peut le voir en regardant Atlanta jouer, tout tourne autour de Trae Young qui peut attirer les défenses afin de libérer des espaces que ce soit pour les shooters extérieurs ou ses intérieurs. Son adresse extérieur est pour le moment impressionnante avec 42% à trois points. Pour le moment l’alchimie est en train de se former et les fans des Hawks peuvent rêver d’une belle saison à venir.

Trae Yong est donc en pleine confiance en ce début de saison et cela joue sur le très bon début de saison des Hawks. Maintenant il est un peu trop tôt pour savoir si Trae Young peut garder ce niveau durant toute la saison, mais si c’est le cas alors son nom sera dans les discussions pour le titre de MVP.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires