Trade Deadline: Ces joueurs free agent à la fin de la saison 2023 qui pourraient voir ailleurs

par 12 minutes de lecture
Ryan Tannehill trade deadline
par 12 minutes de lecture
Enlever la pub

A moins d’une semaine de la trade deadline de NFL, la rédaction de TFA fait le point sur les joueurs free agent à la fin de la saison qui pourraient être au centre des discussions ces prochaines heures.

La trade deadline de NFL approche à grand pas et les téléphones n’ont pas fini de sonner entre les différentes franchises pour affûter les effectifs avant la deuxième partie de la saison. Entre les équipes mal classés qui voudront sans doute récupérer quelques tours de draft pour amorcer une reconstruction l’année prochaine et les équipes contenders qui voudront se renforcer en vue de la fin de saison, les tractations vont aller bon train. Faisons le point sur quelques profils qui pourraient faire parler ces prochaines heures.

Ryan Tannehill (Tennessee Titans)

Ryan Tannehill trade deadline

Mandatory Credit: Kirby Lee-USA TODAY Sports

Ce n’est une surprise pour personne, les Tennessee Titans seront sans doute parmi les équipes vendeuses lors de cette trade deadline 2023. Le départ de Kevin Byard pour les Eagles de Philadelphie tend à prouver que les Titans ne devraient pas attendre la fin de la saison pour amorcer une fin de cycle qui se sent arrivé depuis la moitié de la saison 2022. Parmi les joueurs du Tennessee qui seront particulièrement suivis, il est possible de citer Derrick Henry, DeAndre Hopkins mais aussi le quarterback Ryan Tannehill.

La situation du quarterback titulaire des Tennessee Titans est on ne peut plus simple. En fin de contrat à la fin de la saison, dans une équipe qui voudra surement tourné la page des années Henry-Tannehill dans les prochains mois, le quarterback numéro 1 pourrait être échangé avant la trade deadline plutôt que de le voir partir libre à l’intersaison. Une situation d’autant plus probable que les Titans ont la possibilité de tester le jeune Will Levis, drafté au 2e tour cette année, pour prendre les rênes de l’attaque du Tennessee.

Cependant, le trade de Ryan Tannehill paraît tout de même improbable à cette heure et cela pour différentes raisons. Tout d’abord, Ryan Tannehill est légèrement blessé actuellement ce qui pourrait descendre sa cote à l’approche de la trade deadline. De plus, il faudrait trouver un candidat pour trade: les New York Jets semblent toujours placer leur confiance en Zach Wilson et les autres équipes qui ont des problèmes de quarterback n’ont guère plus d’ambitions cette saison que les Titans. Sauf grosse blessure en week 8 chez un contender, Ryan Tannehill devrait donc rester chez les Titans.

Danielle Hunter (Minnesota Vikings)

Mandatory Credit: Bob Donnan-USA TODAY Sports

Il n’est pas certain que les Vikings du Minnesota décident de se séparer de leurs joueurs majeurs avant la trade deadline. Avant la septième semaine de compétition, cela pouvait sembler probable au regard du début de saison quelque peu manquer des champions en titre de la NFC Nord. Mais après le succès face aux 49ers, les Vikings ont repris espoir et avec un bilan de 3-4 peuvent encore espérer bien figurer cette saison. S’ils décident de vendre, les noms de Kirk Cousins et Danielle Hunter seront sans doute les plus recherchés d’autant que les deux joueurs arrivent en fin de contrat au terme de la saison 2023.

Alors que Danielle Hunter fêtera son 29e anniversaire juste avant la trade deadline, le défenseur des Vikings devrait être sollicité par de nombreuses franchises qui sont à la recherche d’un homme solide pour densifier leur rideau défensif. D’autant plus que Hunter est en train de réaliser une saison exceptionnelle avec déjà 9 sacks à son actif en seulement 7 matchs cette saison mais aussi 34 plaquages dont 12 pour perte et 9 QB hits.

Selon NFL Media, quelques équipes se seraient déjà penchées sur le dossier du défenseur des Vikings. Même si aucun nom de franchise n’a officiellement filtré, il est toujours possible de jouer aux devinettes pour voir quelle équipe pourrait souhaiter s’attacher les services de Hunter. On peut alors penser que les Jacksonville Jaguars, les Baltimore Ravens et pourquoi pas les San Francisco 49ers pourraient faire partie des candidats. Reste à savoir si les Vikings voudront se séparer de leur pilier défensif alors qu’ils sont encore en course pour les playoffs. Peu probable.

Hunter Henry (New England Patriots)

Mandatory Credit: Paul Rutherford-USA TODAY Sports

Malgré leur victoire surprenante lors de la week 7 face aux Bills de Buffalo, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre restent englués dans le fond du classement de la division AFC Est. Avec 2 victoires seulement sur les 7 premiers matchs, il ne serait pas spécialement étonnant de voir les Patriots abandonner quelques joueurs clés de leur effectif avant la trade deadline pour tenter de récupérer des tours de draft pour la saison prochaine.

Parmi les joueurs qui feront sans aucun doute partie des discussions pour un éventuel trade avant la trade deadline se trouve le tight end Hunter Henry. Le tight end de 28 ans sera encore sous contrat jusqu’à la fin de la saison avec les Patriots et ces derniers devraient encore lui payer une coquette somme s’ils décident de le trader avant la fin de son contrat. Mais les Patriots, qui n’ont aucun problème de cap space, pourraient être tentés de trader l’un des joueurs qui a le plus de valeur marchande dans leur effectif.

D’autant plus que les candidats aux playoffs qui veulent se renforcer au poste de tight end seront sans doute nombreux. En quête d’un retour sur le devant de la scène, les Bengals de Cincinnati ou les Colts d’Indianapolis pourraient faire partie des acquéreurs potentiels. Les Baltimore Ravens pourraient eux aussi constituer une destination probable afin d’offrir une cible supplémentaire à Lamar Jackson pour la fin de la saison.

Josh Jacobs (Las Vegas Raiders)

Mandatory Credit: Mike Dinovo-USA TODAY Sports

Et si le feuilleton entre Josh Jacobs et les Las Vegas Raiders n’avait pas encore pris fin. En grosses difficultés, notamment dans le secteur offensif depuis le début de cette saison 2023, les Raiders pourraient profiter de la trade deadline pour échanger certains de leurs éléments contre des tours de draft. Au premier rang des candidats intéressants pour les autres franchises figure bien évidemment Josh Jacobs qui n’a pas trouvé d’accord à long terme avec les Raiders après avoir reçu le franchise tag à l’intersaison.

Evidemment, les franchises qui voudront s’attacher les services de Josh Jacobs avant la trade deadline sont nombreuses ce qui est logique lorsque l’on se souvient que le running back a terminé leader des yards à la course lors de la saison 2022. Cependant, les Raiders ne semblent pas disposer à laisser filer leur coureur de la sorte et encore moins avant la trade deadline du 31 octobre.

Comme souvent lorsqu’il s’agit de running back (ce fut le cas pour Jonathan Taylor mais aussi pour ce même Josh Jacobs lorsqu’il était en discussion de contrat avec les Raiders), les Dolphins de Miami sont venus se renseigner auprès des Raiders pour savoir si un trade pouvait être envisageable avant la trade deadline. La réponse fut cinglante: un non ferme! Les chances de voir Josh Jacobs être tradé avant le 31 octobre sont donc faibles mais pas forcément inexistantes tant le climat semble pesant actuellement dans l’attaque de la franchise du Nevada.

Marquise Brown (Arizona Cardinals)

Mandatory Credit: Kyle Terada-USA TODAY Sports

Cela ne surprendra certainement aucun lecteur de cet article mais les Arizona Cardinals sont considérés comme l’une des équipes les plus à même d’échanger des joueurs avant cette trade deadline du 31 octobre. Avec une seule victoire au compteur depuis le début de la saison, les Cards font partie des équipes qui peuvent légitimement prétendre au first pick en cette fin de saison 2023 et qui se verraient bien ajouter un nouveau choix de draft intéressant à leur tableau de chasse même s’ils possèdent déjà deux choix lors du premier tour 2024 (avec celui de Houston).

Dans cet effectif des Cardinals, Marquise Brown pourrait attirer les convoitises de certaines franchises en quête d’un receveur pour étoffer leur groupe avant la fin de la saison. Arrivé en 2022 chez les Cardinals, Brown n’a jamais connu une saison à moins de 500 yards dans sa jeune carrière et il semble parti à nouveau sur une saison correcte avec près de 400 yards gagnés depuis le début de saison et déjà 3 touchdowns à son actif dans une franchise qui ne fait pas partie des épouvantails de la ligue au niveau offensif.

Cela étant considéré, Marquise Brown pourrait donc trouver des franchises intéressées par son profil avant le couperet de la trade deadline. Parmi les franchises qui pourraient s’intéresser au receveur, des équipes comme les Colts ou les Chiefs même si ces derniers ont déjà renforcé leur corps de receveur avec l’arrivée de Mecole Hardman la semaine dernière. Si les contacts seront sans doute nombreux, les Cardinals, qui ont déjà 6 choix lors des trois premiers tours de draft, semblent plus décidés à garder Marquise Brown dans leur effectif pour s’offrir une base solide de reconstruction.

Chase Young (Washington Commanders)

Mandatory Credit: Brett Davis-USA TODAY Sports

Les Commanders de Washington feront-elles parties des équipes vendeuses lors de cette trade deadline 2023? Si l’on s’en réfère au bilan global de la franchise, cela n’est pas certain puisque les Commanders ne semblent pas encore écartés de la course aux playoffs à l’heure actuelle. Mais les récents matchs de la franchise, à commencer par la défaite de la semaine dernière face aux Giants, montre que le chemin sera long et les Commanders pourraient être tentés de se séparer de quelques uns de leurs éléments.

Si Montez Sweat ou encore le receveur McLaurin fait régulièrement partie des rumeurs de trade, Chase Young est lui aussi au centre de l’attention avant cette trade deadline. L’ancien deuxième choix de la draft 2020, et rookie défensif de cette même saison 2020, doit composer depuis quelques temps avec les blessures et notamment avec une rupture des ligaments croisés du genou qui l’a tenu éloigné quelques mois des terrains de NFL. Cependant, cela n’a pas fait perdre toute sa valeur au joueur qui reste un excellent ajout au sein d’une ligne défensive.

Parmi les franchises qui pourraient être intéressées et intéressantes pour Chase Young en cas de départ avant la trade deadline figure les Baltimore Ravens. On imagine en effet mal les Commanders renforcer un concurrent direct dans la division ou même dans la conférence NFC avec un jeune joueur très talentueux. En revanche, les Ravens qui pourraient avoir besoin d’un pass rush encore plus efficace dans une AFC Nord très compliquée semble être un choix crédible.

Brian Burns (Carolina Panthers)

Mandatory Credit: Bob Donnan-USA TODAY Sports

Ce n’est là encore un secret pour personne: les Carolina Panthers sont en reconstruction. Après avoir réalisé un trade pour obtenir Bryce Young avec le premier choix lors de la draft 2023, la franchise de Caroline du Nord se trouve démunie au niveau des choix qui viendront tôt dans la draft NFL 2024 et ils pourraient être tentés de trouver des acquéreurs pour certains de leurs joueurs avant la trade deadline. D’autant que la saison des Panthers s’annonce comme un long calvaire avec aucune victoire lors des 6 premiers matchs de la saison.

Parmi les noms régulièrement cités pour un éventuel trade avant la trade deadline figure Brian Burns. Le linebacker, deux fois sélectionné au Pro-Bowl et qui est dans la franchise des Panthers depuis son arrivée dans la ligue en 2019, présente en effet une belle valeur pour des franchises qui souhaiteraient renforcer leur secteur défensif en vue des éventuels playoffs de fin de saison. La saison dernière, Brian Burns a réussi sa meilleure saison statistique de sa carrière avec pas moins de 12.5 sacks sur les 16 matchs disputés.

Déjà intéressé par le profil de Burns la saison dernière, les Los Angeles Rams pourraient revenir à la charge lors de cette saison 2023. Avec quelques blessures sur leur ligne défensive, les Ravens pourraient aussi faire partie des candidats à l’acquisition du linebacker tout comme les Houston Texans ou les Kansas City Chiefs par exemple. Les offres ne devraient pas manquer et il y a fort à parier qu’elles seront étudiées avec attention tant l’obtention d’un choix au premier tour de la draft 2024 pour les Panthers dépend peut-être du départ de Brian Burns.

Leonard Williams (New York Giants)

Mandatory Credit: Vincent Carchietta-USA TODAY Sports

Fin de notre tour d’horizon des équipes qui pourraient vendre de futurs free agents importants avant la trade deadline avec le cas Leonard Williams des Giants de New York. Les Giants, après une saison 2022 remplie de succès, sont beaucoup plus en retrait en ce début de saison avec seulement deux victoires au terme des 7 premières semaines de compétition. Une situation qui pourrait pousser les Giants à devenir vendeurs avant cette trade deadline 2023.

Dans le viseur de nombreuses franchises figurera surement Leonard Williams. Arrivé au cours d’un trade avec les voisins new-yorkais en 2019, Williams s’est rapidement imposé chez les Giants mais arrive au terme de son contrat à la fin de la saison. Il n’est pas impossible donc de le voir quitter les Giants même si le joueur avait, lors de l’intersaison, affirmé qu’il serait prêt à restructurer son contrat pour rester chez les Giants.

En quête de solidité pour leur défense, une franchise comme les Miami Dolphins pourraient se montrer intéresser par le profil du joueur de 29 ans. Reste à savoir si lui même et les Giants auront décidé de se séparer du joueur avant la trade deadline.

Crédit photo: Kirby Lee-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires