Seiya Suzuki débloque son compteur

par 4 minutes de lecture
Seiya Suzuki
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Seiya Suzuki a enfin pu exprimé tout son talent au bâton au cours de la victoire des Cubs sur les Mariners la nuit dernière. Arrivée en provenance des « Hiroshima Tokyo carp » dans le championnat japonais, Seiya Suzuki est annoncé comme l’un des joueurs à surveiller du côté de Chicago.

Premier circuit  pour Seiya Suzuki avec les Cubs

Les Cubs ont réalisé un énorme coup durant l’intersaison en faisant venir Seiya Suzuki, alors que ce dernier était très convoité par plusieurs franchises. Le japonais a signé un contrat de cinq ans et 85 millions e dollars. Ses début sous ses nouvelles couleurs étaient très attendus.

Il aura fallu attendre son troisième passage au bâton la nuit dernière pour le voir frapper un home-run. Depuis ses début dans ce Spring training, Seiya Suzuki a rencontré quelques difficultés avec une moyenne à la batte de 11,1% un Home-run et deux points produits.

Au cours de ses huit premiers passages, il avait atteint les bases seulement grâce à un Hit-By-Pitch et un Walk.

Le japonais avoue avoir eu du mal à s’ajuster au cours de ses deux premiers passages au bâton avant de frapper son premier circuit.

« Au cours de mes deux premiers passages mon timing n’était pas bon. Je suis donc présenté une troisième fois en essayant d’ajuster mon timing. Lorsque je me suis élancé sur la changeante, le premier lancé, j’ai senti que mon timing n’était toujours pas bon, j’ai donc essayé de régler ça au troisième lancer et la balle est partie en dehors des limites du terrain. »

Seiya Suzuki

Seiya Suzuki a ressenti de la pression seulement au cours de son premier passage pour son premier match avec les Cubs. Il explique donc que ses difficultés sont surtout dus à un problème d’ajustement.

« La seule fois où j’ai été nerveux c’est pour mon premier match. Pour le reste ce n’était qu’une question d’ajustement. J’apprends à chaque passage au bâton, et aujourd’hui ça s’est bien passé. »

Seiya Suzuki

Jason Heyward le mentor

L’adaptation de Seiya Suzuki s’est très bien passé, et ce malgré les barrières de la langue. Sa bonne intégration il l’a doit à un joueur en particulier, Jason Heyward, le voltigeur de 32 ans et joueur important du vestiaire des Cubs.

« Il est comme un frère. Je ne sais pas parler l’anglais correctement, mais il m’a rendu ma communication avec les autres plus facile. J’apprécie vraiment. »

Seiya Suzuki

Jason Heyward est devenu un joueur important depuis son arrivée dans l’Illinois en 2016. David Ross, le manager, est ravi du rôle que tiens Heyward avec les autres joueurs et notamment Seiya Suzuki.

« Il est génial. Je le vois il a souvent des conversations avec Seiya, et il a de bons rapports avec Ian Happ. Il a les bonnes conversations, il sait exprimer ses avis. »

David Ross

Le champ extérieur prend forme

L’arrivée de Seiya Suzuki devrait quelque peu modifier la composition du champ extérieur des Cubs. En effet, le japonais va occuper le poste de champs droit, décalant ainsi Jason Heyward au centre et Ian Happ sur le côté gauche. Selon Dave Ross la structure du champ extérieur est en train de prendre forme.

« C’est encore un oeu boueux, mais le champ extérieur est en train de prendre forme. »

Dave Ross

Clint Frazier devrait quant à lui occuper le poste de frappeur désigner. L’ancien des Yankees réalise un bon spring training avec une moyenne de 31,6% au bâton pour un Home-run (la nuit dernière tout comme Seiya Suzuki), quatre points produits et une base volée.

Rafael Ortega pourrait bien représenter une option de rechange en cas de blessure. Malgré un spring training compliqué, le voltigeur a démontré de belles choses la saison dernière avec une moyenne de 29,1% 11 Home runs et 33 points produits.

Les Cubs vont donc espérer que ce premier circuit de Seyia Suzuki lui donne confiance. Suzuki a brillé dans el championnat japonais, et les Cubs pourraient bien avoir fait une belle acquisition, si ce dernier confirme tout son potentiel.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires