Sean Elliott, greffé du rein, s’investit dans les associations

par 3 minutes de lecture
sean elliott
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Sean Elliott, 54 ans, est un ancien grand joueur NBA. A part un an (1993-1994), il a réalisé toute sa carrière aux San Antonio Spurs ce qui lui a valu d’avoir son maillot n°32 retiré à l’AT&T Center.

sean elliott

Il avait été drafté n°3 en 1989 et a été champion en 1999. Durant l’intersaison suivante, il révèle souffrir de graves problèmes rénaux et il subit une greffe durant l’été. Il revient sur les terrains en mars 2000 en étant le premier joueur à retrouver la compétition après une telle opération.

Il mets un terme à sa carrière en 2001 en étant le tireur à 3 points le plus prolifique de l’histoire de la franchise à cette époque.

A l’occasion de ce mois de Mars dédié aux maladies rénales et à l’importance de leur détection précoce, il s’associe avec un centre de santé pour faire parler de cette maladie.

« La maladie rénale a affecté ma vie, ma famille et ma carrière », a déclaré Elliott. « J’avais la responsabilité envers mon équipe de veiller sur ma santé. Me faire tester et surveiller mon état m’a permis de trouver le bon traitement et même de reprendre le jeu que j’aime. »

Plus de 20 ans plus tard, Sean Elliott parle publiquement de l’importance de la sensibilisation à la santé rénale, de l’éducation sur les maladies rénales chroniques (MRC) et du dépistage. Cette année, Elliott et Fresenius Kidney Care unissent leurs efforts pour sensibiliser le public aux maladies rénales et éduquer les gens sur l’importance de connaître leur santé rénale.

« Des histoires comme celle de Sean sont la raison pour laquelle nous nous efforçons de fournir des soins rénaux à nos patients », a déclaré Mike Asselta , président de Fresenius Kidney Care. « Notre équipe d’infirmières, de techniciens, de travailleurs sociaux, de diététistes et d’autres prestataires de soins travaillent tous ensemble pour fournir le soutien dont les personnes ont besoin pour s’épanouir tout en vivant avec une maladie rénale. Nous sommes également fiers de contribuer à accroître la sensibilisation à l’importance de la détection précoce, qui peut aider à ralentir la progression de la maladie. »

Beaucoup de personnes, telles qu’Elliott au début, ne savent pas qu’elles sont atteintes de ce mal. Les instituts et Elliott mènent donc des séances de coaching pour éduquer les gens à l’importance de la détection de ces maladies.

Sean Elliott commente désormais des matches pour les chaînes locales au Texas. Saluons son engagement.

sean elliott

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires