NFL – Week 16 : Tom Brady et les Buccaneers détruisent les Lions

par 4 minutes de lecture
tom brady bruce arians
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Premier match de la journée de samedi, les Buccaneers se déplaçaient sur le terrain des Lions afin d’aller assurer leur qualification en playoffs. Les Lions en perdition depuis quelques matchs, n’ont pas fait le poids face aux coéquipiers de Tom Brady. Résumé d’une destruction en bonne et due forme.

Detroit Lions 7 – 47 Tampa Bay Buccaneers

C’est bien simple, il n’y a pas eu de match entre Tampa Bay et Detroit. Dès les premières minutes, on a compris que la soirée serait longue pour les Lions et qu’ils allaient se faire rouler dessus par une équipe de Tampa Bay très supérieure.

Un homme en a été le symbole : Tom Brady. Plusieurs fois critiqués depuis le début de la saison, Brady a montré ce soir qu’il allait falloir compter avec lui en playoffs. Il clôture sa rencontre avec un 22 sur 27 à la passe, 348 yards et quatre touchdowns lancés… une brute !

A l’image de ses statistiques à la mi-temps, il a été stratosphérique. Des statistiques sur une mi-temps seulement puisque l’avance de Tampa Bay a permis au head coach Bruce Arians de faire tourner son effectif et de donner sa chance à Blaine Gabbert.

Brady quant à lui a démarré son festival dès son premier drive en lançant un touchdown pour Rob Gronkowski. Une passe profonde superbe dans les mains du Gronk qui marque ainsi son 85ème touchdown à la passe en carrière et se situe 3ème dans la hiérarchie des tight ends.

Les passes profondes seront un calvaire pour la défense de Detroit, complètement prise dans ce secteur du jeu. Les Lions terminent la rencontre en ayant alloués 491 yards à la passe à leurs adversaires. Tout le monde est à la ramasse dans la défense des ciel et blanc : cornerbacks et safeties sont dépassés et Mike Evans en profite en marquant le 2ème touchdown du match. Une réception magnifique sur une passe de Brady.

Pour couronner le tout, les Lions perdent Matthew Stafford dès la fin de son premier drive sur une blessure à la cheville. Il ne revient pas de la rencontre et laisse un vide énorme pour l’attaque des Lions. Remplacé par Chase Daniel, l’attaque des Lions ne trouvera jamais son rythme et les solutions pour marquer. Ils ne cumuleront que 186 yards en tout pour une moyenne de 3,7 yards par action… insuffisant.

En face, les Buccs déroulent et trouvent la endzone quatre fois encore par Leonard Fournette, Chris Godwin, Antonio Brown et Gronkowski.

Seule réaction en face, celle de Jamal Agnew qui effectue un retour de punt pour un touchdown. Une très belle course pour sauver l’honneur des siens.

Finalement, Tampa Bay marque un dernier touchdown par Mike Evans et clôt la rencontre sur le score de 47-7. Ce dernier termine la rencontre avec 10 réceptions pour 181 yards et deux touchdowns, grosse performance. Pour les Lions, c’est l’humiliation pour une équipe qui termine mal sa saison. La blessure de Stafford est un nouveau coup dur pour eux.

Les Buccaneers sont ainsi qualifiés pour les playoffs et ont pu rôder leurs automatismes face une très faible équipe de Detroit. Il faudra compter sur eux et même s’il est difficile de prévoir de quoi ils seront capables, on peut s’assurer que Tom Brady n’aura qu’une chose en tête, la victoire !

Au rang des performances :

  • Tom Brady (TB) : 348 yards à 22 sur 27, 4 touchdowns
  • Mike Evans (TB) : 10 réceptions, 181 yards, 2 touchdowns
  • Chase Daniel (DET) : 86 yards à 13 sur 18
Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires