NFL – Week 11 (2020) : Les Rams peuvent prendre la tête de la NFC Ouest avec un succès contre les Buccaneers dans le Monday Night Football !

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub
Kirby Lee (USA TODAY Sports)

Les enjeux seront très élevés lorsque les Buccaneers accueilleront les Rams la nuit prochaine (2h20) !

Tampa Bay doit l’emporter pour rester au contact de New Orleans, premier de la NFC Sud avec huit succès et deux défaites ; Los Angeles peut prendre les commandes de la NFC Ouest en cas de victoire cette nuit.

Après avoir raté les playoffs la saison dernière, les Rams semblent bien partis pour les retrouver. C’est en grande partie dû à leur défense, impériale tout au long de la saison. Les hommes de Sean McVay ont limité les attaques adverses à 296.4 yards en moyenne par match, soit le meilleur total de la NFL en 2020.

Los Angeles a su ralentir le jeu de passe (199.7 points concédés en moyenne) comme le jeu de course (96.8 yards encaissés en moyenne). Les Rams mettent la pression sur le quarterback adverse comme peu d’équipe peuvent le faire, en témoigne leur total de 31 sacks sur la saison. Aaron Donald s’en est offert neuf à lui seul !

L’attaque a su tenir son rang, grâce à un jeu de course très efficace (134.2 yards récoltés en moyenne). Darrell Henderson Jr. (4.8 yards par porté et quatre touchdowns), Malcolm Brown (4.3 yards par course et cinq touchdowns) et Cam Akers (4.1 yards par porté) réalisent tous les trois une saison plus que satisfaisante dans cet aspect du jeu.

La réussite du jeu au sol des Rams permet d’enlever un peu de pression sur les épaules de Jared Goff, bien plus à son avantage en 2020 qu’en 2019. Le quarterback de 26 ans n’a jamais été aussi adroit en cinq ans dans la ligue (66.4% de passes complétées cette année). Goff a aussi su répondre présent dans les grands moments, à commencer par ses 302 yards – à 27/37 à la passe – dans la victoire contre les Seahawks (23-16) la semaine dernière.

Goff n’a pas inscrit le moindre touchdown contre Seattle, car ses running backs Brown (deux) et Henderson Jr. (un) l’ont fait pour lui ; McVay semble ainsi avoir trouvé un parfait équilibre entre le jeu de passe et le jeu de course.

Bruce Arians ne manque pas non plus d’armes offensives : les Buccaneers ont tout simplement amassé 544 yards contre les Panthers (46-23) la semaine passée !

Tampa Bay a su réagir de la meilleure des manières après avoir été humilié par New Orleans (3-38) il y a deux semaines ; peu sollicité face aux Saints, Ronald Jones II a explosé contre les Panthers avec 192 yards en 23 portés et un touchdown. Tom Brady a lui aussi rebondi, avec 341 yards à la passe et quatre touchdowns, dont un à la course.

L’attaque des Bucs est peut-être la plus alléchante de toute la ligue, au moins sur le papier. Brady s’en sert à merveille : les wide receivers Antonio Brown (sept réceptions pour 69 yards), Chris Godwin (six réceptions pour 92 yards) et Mike Evans (six réceptions pour 77 yards et un touchdown) ont tous eu un rôle à jouer dans le succès contre Carolina. Les tight ends n’ont pas été en reste, avec trois réceptions pour 31 yards de Cameron Brate et deux réceptions pour 51 yards de Rob Gronkowski.

Forcément, il sera intéressant de voir comment Brady et ses partenaires se débrouilleront face à la défense des Rams, qui a forcé Russell Wilson à commettre deux interceptions dimanche dernier. L’entraîneur de Los Angeles sait que son équipe aura fort à faire pour contenir le quarterback de 43 ans :

« C’est un grand défi. On sait que Tom est un grand joueur et quand on regarde toutes les armes qu’il a à sa disposition, il fait un bon travail pour impliquer le plus de joueurs possible. (…) C’est un cauchemar. »

Sean McVay

Tout comme Los Angeles, Tampa Bay peut s’appuyer sur une défense de fer : les Bucs ont concédé 300.3 yards en moyenne cette saison, passe et course confondus. Les joueurs d’Arians ont montré d’aussi bonnes aptitudes pour défendre dans les airs (223.7 yards concédés en moyenne par match) qu’au sol (76.6 yards encaissés en moyenne).

Les Buccaneers sont également capables de se ruer sur le quarterback d’en face, comme l’illustrent leurs 32 sacks cette saison… soit un an de plus que les Rams ! Jason Pierre-Paul compte notamment 7.5 sacks pour Tampa Bay en 2020.

Les Bucs et les Rams ont pu faire confiance à leur attaque jusqu’ici, mais c’est bien leur défense qui pourrait faire la différence la nuit prochaine. Ces deux forces en présence de la Conférence Nationale jouent gros au moment de clôturer cette onzième semaine de compétition : une victoire leur permettrait de garder en vie leurs espoirs de remporter leur division respective, alors qu’une défaite pourrait sérieusement les compromettre.

Tampa Bay Buccaneers-Los Angeles Rams

2h15. Raymond James Stadium. beIN Sports 1/NFL Game Pass.

Tampa Bay Buccaneers (7-3)

Quarterback : Tom Brady (12)

10 matches, 2739 yards récoltés à la passe (66% de réussite), 23 touchdowns et 7 interceptions ; 8 yards récoltés à la course, 3 touchdowns

Attaque : 2646 yards récoltés à la passe, 23 touchdowns et 7 interceptions ; 1039 yards récoltés à la course, 10 touchdowns

Défense : 2237 yards concédés à la passe, 17 touchdowns et 12 interceptions ; 766 yards concédés à la course, 8 touchdowns

Incertains : aucun

Absents notables : Ali Marpet (commotion cérébrale), Tanner Hudson (raisons personnelles), Jaydon Mickens (coronavirus), TJ Logan (coronavirus), Jake Cichy (adducteur), Vita Vea (cheville) et OJ Howard (tendon d’Achille)

Les cinq derniers matches : V – V – V – D – V

Entraîneur : Bruce Arians

Los Angeles Rams (6-3)

Quarterback : Jared Goff (16)

9 matches, 2447 yards récoltés à la passe (66.4% de réussite), 13 touchdowns et 6 interceptions ; 44 yards récoltés à la course, 2 touchdowns

Attaque : 2352 yards récoltés à la passe, 13 touchdowns et 6 interceptions ; 1208 yards récoltés à la course, 14 touchdowns

Défense : 1797 yards concédés à la passe, 9 touchdowns et 8 interceptions ; 871 yards concédés à la course, 7 touchdowns

Incertain : Brian Allen (genou)

Absents notables : Andrew Whitworth (genou), Taylor Rapp (genou), Kai Forbath (cheville), Terrell Burgess (cheville), Ogbonnia Okoronkwo (coude) et Chandler Brewer (coronavirus)

Les cinq derniers matches : V – D – V – D – V

Entraîneur : Sean McVay

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires