Le Miami Heat en favori à l’Est ?

par 7 minutes de lecture
miami heat playoffs 2022
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

Après leur qualification cette nuit face aux Sixers, le Miami Heat est officiellement la première équipe à atteindre les finales de conférence de ces play-offs NBA 2022. En attendant le résultat de la série Celtics-Bucks dont le Game 6 aura lieu cette nuit, Miami s’impose t-il en tant que favori quelque soit l’adversaire pour aller en Finale NBA ?

Les coéquipiers de Jimmy Butler regarderont de près ce qu’il se passera au Fiserv Forum de Milwaukee cette nuit car le résultat pourrait déjà déterminer leurs futurs adversaires. Est-ce que les Celtics arracheront un Game 7 ou reverra t-on une énième confrontation entre le Heat et les Bucks ?

Quelque soit l’équipe qui se qualifie, Miami donnera tout. Imprégnés de cette culture de la dureté et du hustle, les joueurs de Spoelstra se démarquent par cette faculté à s’adapter à leurs adversaires et à se donner corps et âmes sur le parquet.

Caractérisé par un Jimmy Butler en mode MVP des play-offs, le Miami Heat a écrasé Atlanta avant de ridiculiser Philadelphie à domicile puis à l’extérieur. Mais alors une grosse question se pose, Miami ne serait-il pas le favori à l’Est au vu du contexte actuel ?

miami heat vs sixers

Car si l’équipe de Spoelstra avait impressionné pendant toute la saison régulière malgré les absences à répétition, le Heat a continué sur la même dynamique dans ces play-offs. Après deux séries, l’équipe a montré un panel de qualités que peu d’équipes ont affichés en play-offs.

La ou Miami se démarque, c’est par la polyvalence. Miami se situe toujours vers la moitié du classement dans toutes les catégories statistiques. Moyen au rebonds, en assists et en point marqué, le Miami Heat est cependant l’équipe qui encaisse le moins de points dans ces play-offs avec 98 points de moyenne.

Cela s’est évidemment remarqué face aux Hawks d’abord, en faisant passer Trae Young d’un des meilleurs scoreurs NBA à un meneur désemparé et sans solution en attaque. Au final, Miami affiche un différentiel de +9,7 points en comparaison de ses adversaires, ainsi que +2,7 rebonds et +4,8 assists.

Car sans dominer les catégories statistiques d’équipes, Miami arrive à faire chuter la réussite des équipes qu’elle rencontre.

Des joueurs plus impactants qu’en saison régulière

Du coté des statistiques individuelles, Jimmy Butler règne en maitre sur le scoring du Miami Heat, avec 28,7 points de moyenne. Une évolution statistique de +7 points en comparaison de la saison régulière. D’un autre coté, c’est Tyler Herro qui fait chemin inverse, avec 13,8 points par match contre 20,7 en saison régulière.

Une adaptation qui s’est évidemment faite par le niveau stratosphérique de Butler mais également par une répartition de shoot différente. Butler et Strus shootent plus, Adebayo et Herro shootent moins.

miami heat shoot chart pomiami heat stats

Source : Positive Residual

On le voit sur la shooting chart du Heat, cette équipe a une bonne réussite presque partout sauf a mi-distance et sur le coté droit du panier, notamment à 3 points. Mais grâce aux statistiques, on aperçoit que le Heat a un % au tir réel dans la moyenne NBA. Avec une réussite supérieure dans la raquette et sous le cercle, Miami fait passer son manque de réussite sur des jumpshots comme étant moins importante.

Autre point important de la réussite de Miami, un banc qui performe quelque soit la match-up. Miami dispose de plusieurs joueurs aux caractéristiques similaires à l’image de Gabe Vincent, Caleb Martin ou encore Victor Oladipo. La multiplication de ces joueurs extérieurs capable de défendre et de shooter à 3 points facilite le jeu du Miami Heat.

Car même lorsqu’un de ces joueurs ne fait pas son match, il y’en a toujours un pour prendre le relais. Ca s’est constaté plusieurs fois notamment face aux Sixers, ou Strus, Vincent et Oladipo ont chacun contribué à des moments importants.

Il faudra cependant faire attention à ne pas reproduire le Game 3 ou aucun joueur mis à part Jimmy Butler n’a été capable d’impacter le jeu de son équipe.

Plutôt Boston ou Milwaukee pour Miami ?

Le Heat aura du répondant quelque soit le match-up, mais y’a t-il une équipe qui conviendrait mieux à Miami que l’autre ?

Si l’on se base sur les récents affrontements entre le Heat et ces deux franchises, Boston semblerait être plus envisageable. La dernière rencontre de play-offs entre le Heat et les Bucks avait donné lieu à une destruction totale de la franchise floridienne par les daims d’un Giannis déchainé.

Du coté de Boston tout d’abord, on peut essayer d’analyser les performances défensives du Miami Heat en comparaison des performances offensives des C’s.

miami heat celtics attaque

A gauche, on voit que la défense du Heat est excellente sur les trois points sur la quasi-totalité de l’arc de cercle. Grosse force des Celtics en attaque, pour qui le tir à 3 points représente 40% des tirs tentés par Boston en attaque. Cela sera donc intéressant de voir si la défense de Miami saura contenir les qualités de shoot de Boston, notamment dans les corners.

Autre point majeur, la défense de Miami laisse beaucoup de points dans la raquette. Zone que Boston utilise également à hauteur d’environ 45%. Cependant, après deux tours face à des équipes en difficulté dans la raquette, Miami devra cette fois défendre face à une équipe en meilleure réussite à l’intérieur. Le shoot à mi-distance devrait également être en faveur de Boston, qui compte une bonne réussite sur ces tirs, grâce à Tatum et Brown notamment.

Du coté de l’attaque des Bucks maintenant, nous avons pu constater une réelle faiblesse à mi-distance et dans la peinture depuis le début de ces play-offs. Heureusement pour Milwaukee, la très bonne réussite sous le cercle et la bonne réussite globale à 3 points a bien aidée les Bucks.

La ou il y’aurait évidemment un soucis du coté de Miami, ca serait comment contenir Giannis Antetokounmpo. Auteur de play-offs exceptionnels, le Greek Freak arriverait plus confiant que jamais face à une équipe de Miami qu’il apprécie peu et qu’il a sweepé l’an passé.

Cependant, avec des joueurs du Miami Heat durs au mal comme Jimmy Butler, PJ Tucker et Bam Adebayo, la tâche ne serait pas pour autant la plus évidente malgré tout le talent que possède Giannis.

Le principal soucis pour Miami sera de réussir à produire en attaque. Avec des performances irrégulières notamment à 3 points, Miami affrontera une des meilleures défenses de ces play-offs et qui excelle dans toutes les zones du terrain. Miami devra donc jouer agressivement pour provoquer des fautes et essayer de s’accrocher dans les matchs, car le talent offensif penche clairement en faveur des Bucks.

Il faudra suivre de près le résultat de cette nuit, mais le Miami Heat impressionne et se positionne comme concurrent sérieux à l’Est pour aller en finale. Si Boston se qualifie, la confrontation pourrait être extrêmement serrée et pourrait tourner en faveur du Heat selon les efforts produits en attaque. Il faudra également suivre le retour de Kyle Lowry, qui sera importantissime pour que le Miami Heat performe au mieux.

Boston souhaitera cependant prendre sa revanche de 2020, puisque le Heat avait remporté la série 4 à 2 afin de rejoindre les Lakers en finales NBA.

Si ce sont les Bucks qui se qualifient, le danger semblerait plus élevé pour Miami, qui connait bien la match-up et qui a souffert la dernière fois. Mais encore une fois, le Heat pourrait s’imposer tant il a montré de bonnes choses sur ces play-offs. A l’Est comme à l’Ouest, le suspens reste donc à son comble pour savoir qui seront les deux finalistes cette année, mais attention, le Miami Heat pourrait bien en faire parti.

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires