Jake Oettinger, la révélation du premier tour

par 2 minutes de lecture
Oettinger
par 2 minutes de lecture

Jake Oettinger, gardien des Stars de Dallas, a réalisé un premier tour exceptionnel malgré l’élimination de son équipe contre Calgary.

Un futur brillant

Il n’a peut être pas tort Jacob Markstrom. Il a « un immense p***** de futur » le jeune gardien des Stars, Jake Oettinger. Son équipe est pourtant éliminé des playoffs après 7 matchs très disputés contre les Flames de Calgary. Une série où Calgary a dominé mais a buté sur une défense plus que solide. Les moyennes du sophomore pour ces playoffs 2022 : 95.4% d’arrêts et 1.81 but encaissé par match. Ca fait très peu contre une équipe de Calgary omniprésente offensivement, l’équipe qui a le plus tiré dans ce premier tour.

Stabilité et projection

L’arrivée de Jake Oettinger, à seulement 23 ans, comme réel gardien titulaire de ces Stars apporte une stabilité perdue à cette équipe au poste de gardien. Braden Holtby, Anton Khubodin, Ben Bishop, Kari Lethonen, ils sont nombreux à être passés dans les filets texans sur ces dernières années. C’est aujourd’hui au tour de ce jeune américain de briller. A la manière d’un Sorokin chez les Islanders, Oettinger peut être le fondement d’un projet basé autour de la défense et du jeu prôné par son entraîneur : Rick Bowness.

Une performance qui fait écho

Cette série rappelle peut-être à certains le premier tour 1994 de Dominik Hasek, alors avec les Sabres de Buffalo. Le gardien, double MVP, avait perdu en 7 matchs contre New Jersey en affichant 95% d’arrêts sur la série (248 arrêts sur 261 tirs). Plus récemment, c’est Jonathan Quick qui avait surpris. Alors que les Kings avaient été sweepésw, 4-0, contre Vegas, le gardien vétéran avait maintenu un niveau plus que correct avec 94.7% d’arrêts.

 

Partager :

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires