Draft NHL 2022 : Frank Nazar surestimé ?

par 3 minutes de lecture
Frank Nazar surestimé ?
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

A plus d’un mois de la draft NHL 2022, focus sur Frank Nazar, l’un des espoirs américains de l’USNTDP.

Trio talentueux 

Avec le programme de développement américain, l’USNTDP, Frank Nazar progresse avec d’autres joueurs très attendus dans cette draft. Il forme un trio offensif de haute volée en compagnie de Logan Cooley et d’Isaac Howard. Les trois ont combiné pour 366 points en 85 matchs cette année et ont formés une ligne très fructueuse sur le plan offensif. Nazar peut jouer centre et ailier droit, il est droitier et mesure 1m79 pour 79 kg. 

Ses atouts 

L’atout majeur de l’attaquant de 18 ans, c’est sa vision du jeu. Il trouve souvent ses coéquipiers et n’a pas peur d’être créatif. Passes dans le dos, passes levées, Nazar est un facilitateur de jeu qui a réussi 81% de ses passes cette saison. En jeu de puissance également, il peut trouver la ligne qui fera la différence. Cette saison, l’américain a distribué 68 passes décisives toutes compétitions confondues. 

Engagé avec la fac de Michigan l’année prochaine, Nazar est également un patineur puissant. Sa vitesse fait la différence et laisse les défenseurs dans le dur sur les rushs. Son tir est aussi correct. 

Ses faiblesses 

Pour un joueur de son type et de sa taille, les mains de Frank Nazar laissent à désirer. En situation de possession, il perds souvent le palet au profit des défenseurs adverses à cause de son manque de dribbles. Un point qui l’handicape bien sûr. Il a, en revanche, tendance à récupérer ses erreurs grâce à ses bons retours défensifs. 

En défense, Nazar a pas mal de problèmes de lecture du jeu et d’intention. Il laisse souvent son adversaire direct démarqué à cause d’un manque d’intérêt ou d’attention qui mène des situations dangereuses. Il a aussi du mal à se défaire de ses adversaires lors de duels contre la balustrade. En bref, il ne peut pas vraiment garder le puck. 

Projection 

Frank Nazar est l’un des joueurs qui devra le plus travailler pour briller dans la ligue nationale. L’attaquant a du potentiel et des facilités innées (lecture du jeu, patinage..) mais il doit aussi se concentrer sur les jeux d’efforts pour peser plus en défense. Il pourrait être comparé avec David Desharnais, joueur du Canadien dans les années 2010. Un joueur frêle qui s’est fait une place dans la ligue en travaillant dur. 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires