Faut-il s’inquiéter de la fin de saison des Cardinals et des Raiders ?

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Cardinals et les Raiders ont montré cette saison qu’elles étaient des franchises à ne pas délaisser. En début de saison, elles ont montré de l’efficacité et ont laissé croire qu’elles étaient de sérieux prétendants à une place en playoffs. Néanmoins, la tendance semble s’inverser en vue des récents résultats de chacune des franchises. Retour sur la forme récente de chacune d’entre elles.

Une course au playoffs ralentie pour les Cardinals

La franchise de l’Arizona s’est vue hier soir, freinée dans son élan par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Ce n’est pas seulement son avancée cette saison mais aussi celle sur le terrain. En effet, le système offensif des hommes de Kliff Kingsbury repose beaucoup sur le jeu de course de son quarterback Kyler Murray.

Cependant, lorsque la franchise se retrouve face à une équipe qui défend bien contre la course, Murray ne peut pas être exploité pleinement. Ce fut déjà le cas face aux Seahawks (3ème meilleur défense contre la course) deux semaines auparavant (5 courses, 15 yards). Hier soir, Murray a couru pour 31 yards, ce qui n’est pas représentatif de ses statistiques habituelles.

L’interrogation principale pour la franchise basée à Phoenix va être de trouver une alternative au jeu de course de Murray. Cela servira a avoir plus de solution en attaque. La solution se trouve peut-être au sein de la franchise, c’est au reste de l’attaque de s’en charger.

Prochain rendez-vous pour les Cardinals, dimanche prochain dans un match de division capital face aux Rams.

Les Raiders ont ils la stature d’une équipe de playoffs ?

La défaite hier soir face à Atlanta soulève un problème épineux pour les Raiders: ont-ils les épaules d’une « top franchise » ?

Hier soir, les Falcons se sont présentés sans leur deux armes offensives principales: Julio Jones et Todd Gurley. Ce fait n’a pas empêché les Raiders d’encaisser 4 touchdowns. Les nouveaux pensionnaires du Nevada ont épaté l’opinion avec trois victoires consécutives face aux Browns, aux Chargers et aux Broncos. Cette montée en puissance fut stoppée la semaine dernière face aux Chiefs. On attendait alors des Raiders qu’ils rebondissent face aux Falcons.

Le principale problème, l’efficacité de Derek Carr. En effet, le quarterback qui a entamé sa septième saison dans la ligue manque cruellement de performance marquante. Hier soir, il n’a lancé aucun touchdown et est à l’origine du pick six de Deion Jones. Avec 70,1, il enregistre son taux de passer rating le plus bas de sa saison.

Les chances de playoffs des Raiders repose sur les confrontations à domicile. Les Raiders auront comme prétendants à une place en playoff les Colts d’Indianapolis et les Dolphins de Miami. Le destin des Raiders leur appartient toujours, reste à savoir si ils réussiront là où ils ont échoué l’an dernier.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires