Election américaine : Gerald Ford un Wolverine à la Maison-Blanche

par 5 minutes de lecture
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub
credits : terry clark photography

Gerald Ford n’est peut-être pas le premier président américaine auquel vous pouvez penser. Pourtant il a été au pouvoir dans une période à la fois cruciale et particulière de l’histoire américaine. Il était le Vice-Président de Richard Nixon. C’est en cette qualité qu’il est devenu Président des Etats-Unis en 1974. En effet, Nixon pris dans le scandale du Watergate a choisi de démissionner.

Pour rappel le Watergate a secoué l’Amérique en 1974 lorsque Richard Nixon a été pointé du doigt comme le responsable d’un scandale d’espionnage du bâtiment du parti Démocrate, celui du Watergate. Face à cela Nixon a subi une procédure d’Impeachment, la procédure qui vise à destituer le Président aux USA lorsqu’il porte atteinte à la Constitution. C’est donc lorsque la procédure a été lancée que Nixon a démissionné.

Comme cela est prévu dans le 25ème amendement de la Constitution américaine c’est le Vice-Président qui prend les fonctions de Président lorsque ce dernier n’est plus en mesure de diriger. Dans ce cas il s’agissait d’une démission. C’est donc là qu’est arrivé le sujet de cet article Gerald Ford. Car on ne va pas vous faire le bilan de la Présidence Ford dans cet article, mais vous raconter l’histoire de la magnifique carrière de ce dernier chez les Wolverines du Michigan. Un des plus grand programmes du College Football.

Une carrière universitaire unique pour un président

Nombreux sont les présidents américains qui ont joué au football à l’université. Donald Trump a joué à l’académie militaire, Kennedy quant à lui a joué lorsqu’il était à Harvard. Même si ce dernier n’était pas le meilleur de ses frères, d’après le site du Football Hall of Fame, c’est plutôt Robert son frère, son ministre de la justice lors de son tristement court mandat qui était un bon joueur de football.

Nixon et Reagan ont tout aussi joué à l’université mais n’étaient pas de grands joueurs non plus. Dwight Enseihower a eu une carrière décente à Army il aurait même plaqué la légende Jim Thorpe.

Mais parmi les 45 présidents de l’histoire américaine c’est Gerald Ford qui a eu la carrière la plus notable à l’université.

Un président MVP

Ford a joué en ligne offensive, plus précisément au poste de Centre. Mais aussi au poste de LB. Et encore chez les Special Teams comme Long Snapper. On voit bien sur cette photo sa stature musculaire assez impressionnante.

Avec les Wolverines son palmarès pourrait en faire rougir beaucoup. Son équipe a été invaincue pendant deux années consécutives. En 1932 et 1933.

Pour son année de senior en 1934 les Wolves n’ont pas été à la hauteur des années précédentes. Ils n’ont remporté qu’un seul match. Mais Ford a été un élément central de cette équipe et un des meilleurs joueurs.

Tellement qu’à la fin de l’année il a été invité à jouer contre les Bears de Chicago pour le Chicago College All Star Game, un match qui visait à opposer tous les meilleurs seniors sortis du College Football aux Bears lors de la pré-saison.

Des offres pour devenir professionnel, mais Ford visait une autre carrière

A la fin de sa carrière universitaire de nombreuses franchises ont essayé d’offrir à Ford un contrat professionnel. Il a refusé des offres des Packers en particulier et des Lions. Cependant il a préféré prendre une autre direction.

Ce dernier a rejoint la très prestigieuse université de Yale à New Haven dans le Connecticut, sur la côte Est des Etats-unis. Là il n’a pas complètement abandonné le football.

Cependant il n’avait plus le même rôle qu’à Ann Arbor puisqu’il a rejoint Yale en tant qu’entraîneur. Tout cela dans le but d’intégrer l’université pour un diplôme en droit. Cependant son admission a été ralentie à cause de son travail à plein temps d’entraîneur. Mais il a finalement réussi à intégrer le programme de Yale.

Ford à jamais dans l’histoire des Wolverines

Le numéro 48 de Gerald Ford a été retiré pendant de nombreuses années. Mais il est revenu en 2012 avec l’accord de la famille évidemment.

Cependant cela en dit long sur l’impact que Ford a eu chez les Wolves. Evidemment il y a là une énorme fierté de la part de cet immense programme d’avoir pu compter dans ses rangs un président des Etats-Unis.

Ford est une légende pour l’Université, une fierté.

Les Wolverines à jamais dans l’histoire de Ford

On ne le dira jamais assez, faire partie d’un tel programme universitaire est une véritable façon de vivre, cela laisse un état d’esprit, une marque tout particulière. Ford, comme beaucoup de membres de ces programmes n’a jamais oublié son université et en était très fier.

Ford a souvent fait jouer par la fanfare de la Navy la chanson des Wolverines : The Victors. Cette chanson représente vraiment le programme et a été écrite en 1898.

Les Wolverines l’ont suivi jusque dans la tombe. Car pour son enterrement en 2006, la fanfare de l’université a également joué la chanson. C’est dire à quel point son université était importante pour lui.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires