DeMarcus Cousins quitte les Houston Rockets et intéresse déjà plusieurs franchises

par 7 minutes de lecture
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub
Coupé par les Houston Rockets après seulement quelque mois passés dans le Texas, DeMarcus Cousins ne devrait malgré tout pas rester longtemps libre puisque de nombreuses équipes NBA sont déjà prêtes à sauter sur l’opportunité

Un retour convaincant

Après s’ être entendu sur un contrat court d’une seule saison pour un montant de 2,3 millions de dollars, les Houston Rockets ont finalement décidé de se séparer de DeMarcus Cousins dans les jours à venir. Arrivé à l’intersaison en tant qu’agent libre, le pivot aura donc la possibilité de signer où il le souhaite. Une aubaine pour certaines franchises qui seraient fortement intéressées pour enrôler le joueur originaire de Mobile dans l’Alabama. Rappelons qu’après avoir été longuement tenu hors des terrains suite à de nombreuses blessures ces dernières années, dont une rupture du tendon d’Achille ainsi qu’une déchirure du ligament  croisé antérieur, DeMarcus Cousins reste sur un début de saison plus que convaincant avec les Rockets. Un retour gagnant donc pour Boogie qui sortait, coup sur coup, de deux expériences au fort goût d’inachevé. Tout d’abord en 2018 – 2019 chez les Golden State Warriors avec lesquels il se blessera durant les playoffs 2019 puis l’année dernière avec les champions en titre des Los Angeles Lakers où le pivot ne participera à aucune rencontre.

Cette saison, DeMarcus Cousins évolue en tant que doublure du très prometteur Christian Wood (actuellement blessé) et affiche des statistiques plus qu’intéressantes puisqu’en 25 matchs joués avec les Rockets, le pivot de 30 ans a récolté en moyenne 9,6 points, 7,6 rebonds et 2,4 passes décisives. Sa meilleure performance cette année a eu lieu le 21 janvier dernier dans un duel texan face aux Dallas Mavericks durant lequel DeMarcus Cousins a inscrit 28 points et 17 rebonds. Aux côtés de son ancien coéquipier de l’université de Kentucky, le meneur All-star John Wall, Boogie aura donc prouver pendant ces quelques mois qu’il est capable d’évoluer de nouveau à un niveau très élevé. Une force de caractère que le principal intéressé à résumé de la façon suivante via ESPN :

« C’est juste la preuve que le travail fonctionne. Le travail, le temps et beaucoup d’effort. Bien sûr il y a des jours où je ne voulais pas me lever et le faire, des jours où je pensais que je perdais mon temps, des jours de « chien » durant lesquels je pensais que c’était fini pour moi – toutes ces pensées ont à un moment donné fait tilt dans mon esprit. Je mentirais si je disais ne pas avoir vécu des moments difficiles, mais je continue à croire en moi »

Les Lakers restent à l’affût… 

En tant qu’agent libre ayant la possibilité de signer au salaire minimum avec n’importe quelle franchise dans la ligue, DeMarcus Cousins risque, par conséquent, d’avoir de nombreuses propositions. Et pour cause, aussitôt l’annonce de la séparation entre les Houston Rockets et le joueur faite, CBS Sports annonçait dès le lendemain que pas moins de cinq équipes NBA pourraient être intéressées à l’idée de faire venir Boogie pour le reste de la saison. Parmi les différentes options, les champions en titre les Lakers de Los Angeles, son équipe de l’an dernier, apparaissent aujourd’hui comme l’une des possibilités les plus crédibles. En effet, la franchise californienne va devoir faire sans Anthony Davis dans un futur proche puisque l’intérieur s’est blessé au mollet ainsi qu’ au tendon d’Achille et devrait être indisponible durant au moins quatre semaines. Un choix qui serait loin d’être surprenant donc, sachant que les Lakers manquent de taille à l’intérieur de la raquette. Encore plus avec l’absence d’Anthony Davis, et l’idée même de les associer de nouveau lors du retour de ce dernier est envisageable puisque l’on sait qu’ils avaient adorer jouer ensemble sous les couleurs des Pelicans de la Nouvelle Orléans.

Retour chez les Lakers pour DeMarcus Cousins ?

Et puis à ce moment de la saison, dans une conférence Ouest toujours aussi relevée, la récente association Montrezl HarrellMarc Gasol n’est toujours pas à la hauteur des attentes et n’ offre actuellement aucune garantie fiable aux Lakers. Une raison supplémentaire pour l’équipe entraînée par Frank Vogel de vouloir accueillir un joueur tel que DeMarcus Cousins dans son effectif. Enfin, sur l’aspect offensif, DeMarcus Cousins a également montré durant son passage aux Rockets qu’il pouvait encore marquer pas mal de points en peu de temps de jeu, malgré des pourcentages assez faibles néanmoins. Une longue réflexion à venir du côté des Los Angeles Lakers donc, comme le souligne très justement le journaliste Sam Quinn de CBS :

« La question pertinente et légitime ici est de savoir surtout comment Frank Vogel intégrerait DeMarcus Cousins dans la rotation. Il ne peut tout simplement pas coexister défensivement avec Mark Gasol. Les deux joueurs sont beaucoup trop lents pour être associer sans déséquilibrer l’équipe. Et un réajustement de Montrezl Harrell ne semble pas idéal non plus »

… mais ne sont pas les seuls

Comment ne pas forcément mentionner les Brooklyn Nets ici quand on sait que la franchise new-yorkaise recherche activement, depuis plusieurs semaines maintenant, un pivot afin de combler les lacunes flagrantes dans la raquette. Depuis le départ de Jarrett Allen aux Cleveland Cavaliers, le vétéran DeAndre Jordan semble bien seul à ce poste pourtant essentiel. Les Nets sont toujours à la recherche d’une solution fiable. Après l’échec Norvel Pelle, signé puis déjà coupé pour faire venir André Roberson, on sait que la franchise de Brooklyn a également fait part de son intérêt pour André Drummond. Enfin l’ajout récent de Noah Vonleh ne suffit clairement pas à combler ce vide, d’autant plus quand on sait que l’équipe de Steve Nash vise le titre. Seul (gros) bémol néanmoins, on se souvient des déclarations peu flatteuses de DeMarcus Cousisns sur James Harden suite à son départ des Rockets. Dans ces conditions, il est difficile de savoir si une réunion des deux joueurs serait une bonne idée.

Une nouvelle association avec James Harden est-elle possible ?

Dans les autres franchises supposément très intéressées par le pivot pour la saison en cours, citons également les Raptors de Toronto qui s’activent toujours pour trouver une véritable alternative à Aron Baynes mais aussi les Boston Celtics qui cherchent désespérément  le pivot qui aidera l’équipe à devenir un vrai prétendant au titre NBA. Car même si la rotation Tristan Thompson,Daniel Theis et Robert Williams III fait le travail, elle apparaît insuffisante pour passer au niveau supérieur. Ces dernières heures on a appris également que les Knicks de New York, les Portland Trail Blazers, le Heat de Miami mais aussi les Warriors de Golden State garderaient un oeil attentif au dossier DeMarcus Cousins.

En attendant le dénouement rapide de ce feuilleton, DeMarcus Cousins ne quitte pas Houston les poches vides puisque les Rockets ont décidé de lui garantir l’intégralité des 2,3 millions de dollars restants de son contrat. Maintenant l’aventure texane finie, espérons que la suite de la carrière de Boogie soit aussi une réussite car, malgré un fort tempérament et une personnalité bien prononcée, le pivot peut, à n’en pas douter, apporter encore beaucoup à la NBA.

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires