Nick Madrigal : un cas parmi tant d’autre des conséquences du lock-out

PAR Charles Taudin 10 JANVIER 2022 Commenter

Depuis le 2 décembre dernier, c’est le lock-out en MLB après l’échec des négociations entre la MLB et l’union des joueurs. L’une des conséquences est que les joueurs et les franchises ne peuvent plus échanger directement y compris les joueurs blessés. 

The Athletic s’est entretenu avec Nick Madrigal, le nouveau joueur des Cubs, blessé et en pleine rééducation de son tendon dans les ischio-jambier. Communication par personnes interposées et isolement, les choses ne sont pas toujours très drôles pour Madrigal qui n’a toujours pas pu rencontrer ses coéquipiers.

“Au début, lorsque le lock-out a été annoncé, c’était assez difficile”, a déclaré Madrigal. “Je suivais le processus de rééducation à fond quand j’étais au complexe des Cubs. Ils imprimaient de nouvelles feuilles d’exercices chaque semaine. Je demanderais quel était le plan, si je suis capable de courir, de faire (certaines) activités.”

En effet, la communication directe était interdite à Madrigal mais pas pour les personnes qui l’entourent. Les coordinateurs se sont mis en relation directe avec la franchise pour ne pas compromettre le retour du joueur mais la confiance est l’élément clé dans cette situation :

“Je leur ai fait confiance pour relayer l’information”, a déclaré Madrigal. “Mais c’est un sentiment assez effrayant. Vous voulez effectuer les exercices que vous donne les Cubs pour vous assurer que vous êtes sur la même longueur d’onde avec eux. J’ai l’impression que je devrais pouvoir appeler l’équipe et poser une question. Mais je sais que c’est contre les règles. Il a fallu un certain temps pour s’y habituer.”

Les Cubs ont pris le risque de faire venir Madrigal alors qu’il était blessé. Mais les Cubs devrait récupérer “une Ferrari” selon Richie Henderson son préparateur physique. Le joueur de seconde base affiche d’excellente statistiques pour ses deux premières saisons en MLB : 31.7% à la batte avec .764 OPS.

Pour le moment Madrigal semble aller “à merveille” mais l’isolement que crée ce lock-out peut aussi soulever des questions concernant la santé mentale de joueurs peut-être moins bien entourés que Madrigal. Le lock-out n’est pas encore prêt d’être terminé puisqu’aucune réunion n’est à l’ordre du jour entre les deux parties prenantes des négociations.

 

AUTEUR : Charles Taudin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association