Casey Thompson signe à Nebraska

PAR Franck Depoilly 08 JANVIER 2022 Commenter

Un temps annoncé à TCU, puis à Oklahoma, c’est finalement à Nebraska que Casey Thompson jouera en 2022.

2021 fut une année spéciale pour Casey Thompson qui commencera par une concurrence avec Hudson Card, les Longhorns orphelin de Sam Ehlinger drafté en NFL par les Colts d’Indianapolis cherchent leur nouveau N°1 au poste.

Le nouvel entraineur en chef des Longhorns Steve Sarkisian choisira pour commencer la saison Hudson Card comme starter, mais après une lourde défaite dès le deuxième match de la saison contre Arkansas sur le score de 40 à 21, il décidera de mettre Casey Thompson en place.

Oklahoma dont il est originaire

Thompson saisira sa chance, remportera les trois rencontres contre Rice, Texas Tech et TCU avant le grand rendez-vous au Red River Showdown contre l’ennemi d’Oklahoma dont il est originaire et où son père en fut le quarterback de 1986 à 1988.

Le 117 ème Red River Showdown est une rivalité qui a commencée en 1900 dont le Texas en mène la série avec 62 victoires pour 5 nuls et 50 défaites, mais depuis 2000 ce sont les Sooners qui sont devant avec 15 victoires pour 7 défaites avec en prime un titre BIG XII en 2018.

C’est le match de l’année qu’il ne faut pas perdre, cette rencontre change inexorablement la suite de leur saison que ce soit pour les Longhorns ou pour les Sooners.

Une première mi-temps extraordinaire

Casey Thompson en a la responsabilité cette année avec une pression d’en être le fils d’un ancien Sooner et d’en être un natif d’Oklahoma, il ne ratera pas ce rendez-vous avec une première mi-temps extraordinaire ou les compteurs s’affolent 28 à 7 en fin de premier quart temps, puis 38 à 20.

Spencer Rattler en perdra même sa place en seconde période après une nouvelle perte de balle sur un fumble en fin de première mi-temps, Caleb Williams avait déjà allumé la mèche sur un snap en début de second quart temps sur une 4 ème tentative et 1 yard qui sera transformé en touchdown sur un porté de 66 yards restant au contact des Longhorns intenables.

La suite de la rencontre basculera avec le magicien d’OU Caleb Williams qui rendra fou la défense des Longhorns en seconde période et comme si cela ne suffisait pas Casey Thompson se blessera au pouce de sa main lanceuse ce qui le gênera pour la suite du combat et même le reste de sa saison, les Sooners finiront par s’imposer en overtime 55 à 48.

Une saison catastrophique

La blessure de Thompson coïncidera avec la suite d’une saison catastrophique pour le Texas qui perdront les 5 rencontres suivantes dont une contre les Jayhawks de Kansas 58 à 57 en overtime, ils ne participeront pas non plus à un bowl de fin d’année ou ils perdront dans un match décisif contre West Virginia 31 à 23.

Casey Thompson malgré sa blessure au pouce qui l’handicapera toute la saison où il sortira assez tôt sur deux matchs ou la douleur sera intenable réussira quand même une saison correcte avec 2113 yards sur passes pour 24 touchdowns et 9 interceptions en 8 rencontres complètes.

Malheureusement cela n’aura pas suffi pour son coach Steve Sarkisian qui vient de recruter Quinn Ewers, puis Maalik Murphy au poste de quarterback tout en sachant que Hudson Card est encore un Longhorns, Casey Thompson entrera dans le portail des transferts et devient un Cornhuskers pour y remplacer Adrian Martinez parti à Kansas State.

 

AUTEUR : Franck Depoilly

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association