Julius Randle s’explique sur ses pouces vers le bas en direction du public

PAR Charles Taudin 07 JANVIER 2022 Commenter

Malgré la victoire au panache des Knicks sur les Celtics, Julius Randle et ses 22 points ne semblait pas satisfait.

En témoigne, les pouces tournés vers le bas après un lay-up au milieu du quatrième quart-temps malgré les chants des supporters. Interrogé sur son geste après match, il s’est justifié en voulant faire taire la foule qui huait l’équipe et il n’a pas maché ses mots :

“Fermez-là, bordel,” dit-il. “Je me fous vraiment de ce que quelqu’un a à dire, pour être honnête”, a déclaré Randle. “Je suis en train de jouer. Personne ne connaît le jeu mieux que moi, par rapport à ce que tout le monde a à dire. Donc je m’en fous vraiment. Je vais juste sur le terrain pour jouer. C’était spécial pour notre équipe. Mais nous avons continué à nous battre. Évidemment, je ne veux pas entrer dans un trou, mais nous, en tant qu’équipe, nous avons continué à nous battre, nous sommes restés avec et avons trouvé un moyen de gagner le match.”

Son geste n’est pas sans rappeler celui du joueur des New-York Mets, Javier Baez, en MLB qui avait aussi montré ses pouces vers le bas après un home runs en réponse aux huées des fans en tribunes lorsque l’équipe ne jouait pas bien.

Les fans du MSG ont hué les Knicks après leur performance des deux premier quart-temps où l’équipe était menée de 25 points avant une remontada incroyable menée par Evan Fournier et ses 41 points (record en carrière).

Les Knicks se sont finalement imposés 108 à 105 sur un dernier panier au buzzer de RJ Barrett.

AUTEUR : Charles Taudin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association