Preview NBA 21-22 Atlanta Hawks : Le temps de la confirmation

PAR Nicolas Blanchard 09 OCTOBRE 2021 Commenter

Pour patienter jusqu’à la reprise de la saison NBA le 19 octobre, « The Free Agent » vous propose chaque jour d’analyser la saison dernière, les changements, le cinq majeur et d’effectuer une prédiction pour la saison prochaine de chaque équipe. Aujourd’hui, les Hawks d’Atlanta

Bilan de la saison dernière (41 V- 31 D) : L’effet de surprise

Ce fût la belle surprise de la saison dernière, en effet Trae Young et sa bande ont réussi l’exploit de se hisser jusqu’en finale de conférence. Échouant de peu face aux futurs champions en titre les Bucks de Milwaukee.

Cependant la saison régulière des Hawks n’eut pas la même saveur que la campagne de playoffs. Capable de grands coups d’éclats avec des victoires sur les Nets, les Clippers ou encore les Suns, les Hawks pouvaient tout aussi bien subir des revers contre des équipes beaucoup plus faible. Cette inconstance dans les résultats a d’ailleurs valu la tête de Lloyd Pierce, remplacé le 1er mars par Nate McMillan. Le recrutement des Hawks avant le début de saison était astucieux avec les arrivées de Bogdanovic, Gallinari ou encore d’un champion NBA avec les Lakers, en la personne de Rajon Rondo. La blessure, très tôt dans la saison de Bogdanovic, et le manque d’implication de Rondo ont fait que la mayonnaise n’a pas pris et les résultats des Hawks furent bien loin des attentes placées en eux au début de la préparation. L’épopée des Hawks aurait pu être bien différente si John Collins était parti durant la trade deadline, comme se fut longtemps annoncé. Il n’en sera finalement rien.

L’arrivée de Nate McMillan (ex coach des Pacers) a eu un impact retentissant pour les Hawks. Atlanta a enregistré un bilan de 27 victoires pour 11 défaites à partir du moment où McMillan a pris la tête de l’équipe. Cette série de victoires permettra aux Hawks d’arracher une cinquième place, offrant un duel épique au premier tour des playoffs contre les Knicks. A la surprise générale, les Hawks marqueront les esprits en ne laissant que peu d’espoirs aux Knicks (victoire 4 à 1). Au tour suivant, la franchise de Georgie se retrouve face aux leaders de la conférence Est, les Sixers de Philadelphie. Ils ne vont pas manquer l’occasion, s’imposant au terme d’un match 7 maîtrisé. Malheureusement, la dernière marche sera trop haute, et les Hawks tomberont les armes à la main face aux Bucks.

Vague de prolongation

La saison 2021/2022 se doit d’être celle de la confirmation, et les dirigeants des Hawks l’ont très bien compris puisqu’ils ont décidé de renouveler leur confiance aux cadres qui ont rendu cette formidable épopée possible. Tout d’abord, il fallait s’assurer les services de l’artilleur principal et qui a éclaboussé de son talent les playoffs de la saison dernière Trae Young. Le meneur s’est donc vu offrir un contrat de cinq ans pour 172 millions de dollars. Longtemps annoncé partant, finalement John Collins a lui aussi vu sa très belle saison récompensée par un nouveau contrat de cinq ans pour 125 millions de dollars. Le duo a donc de beaux jours devant lui. Pour finir, Clint Capella voit lui son aventure du côté de la Georgie se prolonger jusqu’en 2025.

Nate McMillan qui avait pris l’intérim du poste de head coach en mars dernier, va finalement rester sur le banc des Hawks pour les cinq prochaines années.

Trae Young : MVP en devenir

Le jeune meneur, drafté par les Mavs, puis échangé contre Doncic, fût le grand artisan de l’aventure des Hawks la saison dernière. Il a porté sur ses épaules son équipe, notamment en playoffs, réussissant des tirs du logo, un buzzer-beater, ou des matchs à plus de 40 points pour le plus grand bonheur des fans. Il affiche une moyenne sur la saison de 25,3 points et 9,4 passes décisives. Il améliorera ses stats durant les playoffs avec 28,8 points et 9,5 passes décisives. Atlanta pourrait bien avoir trouvé le franchise player par excellence, capable de coup d’éclat et surtout de faire gagner son équipe. Son absence en finale de conférence s’est faite ressentir, et c’est à ce moment-là que l’on s’aperçoit de l’importance d’un tel joueur car comme le dit l’adage “Un être vous manque et tout est dépeuplé”. Sa prolongation de contrat montre à quel point sa franchise croît en lui.

En quête du Graal

Rapidement après l’élimination, les Hawks ont avoué qu’ils avaient la défaite amère et que cette expérience leur à donner un nouveau souffle. Conscients d’avoir effleuré les étoiles, les hommes de McMillan peuvent se permettre de rêver plus grand et de pourquoi pas offrir le titre à la ville d’Atlanta et à tout un état. En gardant la même ossature, cette équipe a toutes les cartes en main pour s’immiscer dans la lutte entre les Bucks et les Nets pour atteindre les prochaines finales. Toutefois, les Hawks seront attendus au tournant et ne pourront donc pas compter sur l’effet de surprise comme la saison passée. Trae Young et sa bande ont la recette pour gagner, il leur faudra l’appliquer avec soin la saison prochaine.

En conclusion, les Hawks ont l’effectif pour viser un podium dans la conférence Est. Cependant, les autres équipes de la conférence se sont bien renforcées et donc il sera compliqué pour les Hawks de disputer une nouvelle finale de conférence. Un petit tour et puis s’en vont.

 

AUTEUR : Nicolas Blanchard

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :