College Football : Alabama s’en sort, Michigan confirme, Michigan State s’offre un exploit

PAR Damien Viottolo 19 SEPTEMBRE 2021 Commenter

La troisième semaine de College Football s’est disputée ce week-end avec de nombreuses surprise, notamment au sein de la Pac-12 où Oregon apparaît comme le programme dominant. La Big 10 peut compter sur plusieurs forces solides.

Florida flirte avec l’exploit contre Alabama

Les Florida Gators ont livré un affrontement de très haut niveau contre le Crimson Tide d’Alabama. Les Gators ont bien failli remporter ce duel au sommet de la SEC. Même si c’est le Tide qui l’a emporté, Alabama s’est fait bouger comme très rarement en College Football et cette équipe de Florida promet pour la suite de la saison.

Dans un Swamp explosif, avec 90 887 spectateurs, le cinquième plus grand nombre de fans présents à Gainesville, tout était placé pour voir un exploit de Florida. Mais Bryce Young n’a pas tremblé côté Crimson Tide avec 3 TDs et 240 yards à la passe. Malgré l’ambiance hostile et la difficulté pour communiquer, Young continue d’être une valeur sûre pour Alabama cette saison.

Alabama a pris les devants d’entrée en menant 21 à 3 dans le premier quart-temps, mais il ne fallait pas enterrer les espoirs des Gators de si tôt. Le programme de Gainesville est revenu au score pour aller se rapprocher de l’upset. Emery Jones, un temps sifflé par les foule, notamment à cause de son début difficile, a mené les Gators pour un drive de 99 yards lors du troisième quart-temps et un drive de 75 yards qui a failli donner la victoire aux Gators.

Au final, Alabama tremble mais Alabama ne faiblit pas, Bryce Young a réussi sa première titularisation à l’extérieur et le Tide continue sa domination sur les équipes de la SEC. Cependant, il faudra compter sur une revanche des Gators en cas d’une finale SEC qui se profile entre les deux programmes.

Une interception incroyable pour Oklahoma

Ce n’est pas la première fois cette saison que les Sooners se font peur. Hier soir, ils ont fait face à un match compliqué, notamment au début contre Nebraska. Les deux programmes se sont livrés une bataille féroce dans cette rencontre qui marquait le 50ème anniversaire du « Game of the Century » qui avait opposé Nebraska à Oklahoma en 1971. A cette époque, c’était Nebraska qui avait remporté l’affrontement.

On retiendra plusieurs choses de cet affrontement solide, tout d’abord la capacité d’Oklahoma à se sortir de ce genre de matchs pièges cette saison. Les Sooners ont été solides quand il le fallait pour éviter un upset qui aurait largement pu être possible. Spencer Rattler a offert une bonne performance avec un TD à la course et un à la passe.

Mais c’est surtout l’immense interception à une main de DJ Graham que l’on va retenir comme l’action du match.

C’est sans aucun doute une des plus belles interceptions réalisées en College Football et dans le sport en général. Malgré une passe mal assurée du QB de Nebraska, DJ Graham s’est envolé pour aller capter cette balle à une main dans une position difficile.

Les Sooners ont réussi à conserver leur invincibilité lors de ce match piège et ressortent comme un des grands vainqueurs de ce week-end.

Michigan continue de montrer sa force

Les Michigan Wolverines sont méconnaissables, et c’est tant mieux. Le programme d’Ann Arbor affiche un visage complètement nouveau cette saison et est allé une troisième victoire consécutive cette saison sans trembler face à Northern Illinois.

Les Wolverines l’ont emporté 63 à 10 notamment grâce une performance exceptionnelle à la course. Blake Corum, s’est offert trois TDs à la course et a montré toute sa domination au cours de cette rencontre contre Northern Illinois.

Tout a changé en un an pour Michigan, l’an dernier, ils perdaient dans une Big House vide contre Michigan State, dans une défaite qui avait laissé une trace importante chez Jim Harbaugh, mettant en avant une saison manquée, pire humiliante. Un an après, avec une Big House pleine à craquer, les Wolverines ont été excellents.

La solidité de leur défense et de leur jeu de course peuvent permettre aux Wolverines d’avoir de grands espoirs au sein de la Big 10 et peut-être même ailleurs. Les Wolverines ont besoin d’un test maintenant et la semaine prochaine ils vont affronter leur première équipe de la Big Ten de la saison. Ils auront un test car ils vont retrouver Rutgers, programme invaincu et surtout jamais facile à vaincre. Michigan aura une vraie idée de sa valeur la semaine prochaine, mais les performances actuelles sont bien trop solides pour ne pas déjà se prononcer, et surtout après une telle année à Ann Arbor, profiter du spectacle.

Michigan State s’offre un upset

Après les Wolverines c’est au tour des Spartans de se montrer ce week-end. Michigan State est allé chercher une victoire de prestige contre Miami #24 qui devrait leur permettre de faire leur entrée dans le Top 25. Les Spartans sont toujours invaincus.

Michigan State n’a laissé aucune chance aux Hurricanes avec une victoire 38-17. Le QB des Spartans, Payton Thorne a réalisé une performance très solide avec 4 TDs à la passe pour 261 yards. Les Spartans connaissent leur meilleur départ depuis 2015 et après cette rencontre, il y a de quoi avoir des ambitions pour les Spartans.

Michigan State a tenu le combat des Hurricanes qui n’ont rien lâché, mais ce sont les Spartans qui ont été plus solides dans le moment le plus important. Ces derniers ont marqué 21 points dans le dernier quart-temps pour sceller la rencontre. En plus d’une équipe équilibrée avec de bonnes performances notamment en attaque, les Spartans ont montré qu’ils savaient finir des matchs quand cela compte vraiment, il s’agit d’un atout sur lequel ils devront compter cette saison.

Les autres résultats :

-Penn State s’offre une victoire de prestige contre Auburn 28-20. Les Nittany Lions sont invaincus et ont retrouvé leur puissance au sein de la Big 10.

-UCLA se fait surprendre par Fresno State (40-37) dans un match palpitant. Fresno State était déjà tout proche de faire tomber Oregon lors de la première semaine de compétition, ils ont finalement réussi à avoir un programme qui semblait pouvoir officier comme une force solide dans le Pac 12

-Oregon confirme après sa victoire de prestige face à Ohio State. Les Ducks ont vaincu sans trembler Stony Brook, 48 à 7.

-Ohio State vient à bout de Tulsa, 41 à 20 sans vraiment convaincre. Les Buckeyes sont inquiétants malgré cette victoire, notamment au poste de QB car CJ Stroud a offert une performance plus que moyenne. TreVeynon Henderson, le RB des Buckeyes a été le héros du match avec trois TDs et 277 yards à la course. Grâce à cette performance, il dépasse la légende des Buckeyes Archie Griffin qui avait auparavant établi le plus grand nombre de yards à la course en un match pour un freshman. Les Buckeyes devront trouver des solutions notamment au poste de QB et en défense mais ils vont pouvoir s’appuyer sur un jeu de course solide.

-Clemson passe tout proche de l’upset contre Georgia Tech mais s’en sort finalement 14 à 8.

-Georgia confirme 40-13 contre South Carolina et continue de rêver d’une première place au Top 25.

-West Virginia s’offre une victoire de prestige contre Virginia Tech pour la première fois depuis 2003.

Retrouvez tout le College Football avec l’ESPN Player en cliquant sur ce lien : https://bit.ly/ESPNTFA« 

AUTEUR : Damien Viottolo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :