Draft NBA : Davion Mitchell, le safe pick

PAR Samuel Troccaz 23 JUILLET 2021 Commenter

Alors que la draft NBA aura lieu le 29 juillet, découvrez le profil de Davion Mitchell, meneur de l’équipe qui a remporté la March Madness cette saison.

A 22 ans, Davion Mitchell a atteint le statut de NBA ready après 3 années passées en NCAA, la ligue universitaire américaine. Il a mené sa fac, Baylor, au titre universitaire américain, lors de la dernière March Madness. Il jouait auparavant à Auburn dans l’Alabama. Si il est l’un des plus vieux joueurs a être pressenti top 15 de la draft, d’autres joueurs arrivés à son âge dans la ligue on brillé. Damian Lillard, par exemple, est arrivé à 22 ans. Pareil pour Roy Hibbert.

Ses atouts

Déjà, Mitchell a un physique de défenseur. Il pèse 93 kg pour 1m88. Une sorte de Damian Lillard avec de grosses épaules. Il est très dur sur l’homme et a la capacité d’absorber les charges des guards qu’il affronte en les empêchant de pénétrer dans la raquette. C’est une capacité rare chez un meneur. Avec 14 points de moyenne cette saison, le natif de Georgie est également très propre au tir, 51% et 43 à 3 points. Cette expérience au plus haut niveau universitaire lui a permis de développer plusieurs facettes de son jeu.

Ses faiblesses

Si Mitchell est un bon finisseur, il est assez prévisible. Il part presque sans arrêt sur sa main gauche et drive jusqu’au panier. Si ce move marche bien, il en abuse un peu. Mais le point faible majeur de ce joueur, c’est sa vision du jeu. Même si il a distribué 5 passes par match cette saison, sa qualité de passes n’est pas optimale. Il va devoir travailler sa tactique offensive, notamment en Pick & roll.

A quoi s’attendre ?

Davion Mitchell devrait être prêt à performer en NBA. A 22 ans, il sait ce qu’on attends de lui. Son physique lui permettra d’être utilisé comme un poste 2, le temps qu’il améliore sa vision du jeu. Il a cependant toutes les qualités pour devenir un très bon rôle player aux cotés d’un meneur dominant comme Shai Gilgeous Alexander (OKC) ou Fred Van Vleet (Toronto).

 

(image : Clutch points)

AUTEUR : Samuel Troccaz

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :