Une désillusion de plus en playoffs pour Chris Paul

PAR Samuel Dagnon 21 JUILLET 2021 Commenter

Après la victoire de Milwaukee face aux Suns hier soir sur le score de 105 à 98,  beaucoup de joueurs se sont exprimés devant les médias en conférence de presse. Du côté des Bucks il y a notamment eu Giannis Antetokounmpo et du côté des Suns Chris Paul est le premier à s’être exprimé.

Lors de sa conférence de presse nous avons tous ressenti sa déception, c’était la première fois qu’il arrivait à ce stade de la compétition, lui qui avait essayé de dépasser ce cap pendant plusieurs longues saisons. L’équipe était si proche du but mais elle a chuté vers la fin et ils se sont fait rattrapés.

« Celle-là fera mal pendant longtemps » a-t-il dit en parlant de la défaite

Il serait bon de souligner que malgré cette défaite les Suns ont fait un parcours impressionnant lors de cette édition des Playoffs. Après une saison plus que aboutie Ils ont quand même réussi à éliminer le tenant du titre, les Clippers de Kawhi et Paul George et l’équipe du MVP de cette saison. Leur parcours était loin d’être une promenade de santé et ils ont su hausser leur niveau.

Chris Paul a été un des éléments déterminants de ce beau parcours des Suns. Son expérience, son leadership et surtout son association avec Devin Booker ont permis à l’équipe de passer un cap. Passé par Los Angeles, Houston et la Nouvelle-Orléans, le joueur en attendait tellement de cette finale mais n’a malheureusement pas pu être satisfait.

« Quand je l’ai coacher en Nouvelle-Orléans et partout où il est passé l’équipe n’a cessé de progresser. Elles se sont toutes améliorées. Il était si proche du but. Il avait déjà été il y a quelques années mais il était à une blessure de décrocher le titre » a lâché Monty Williams.

Après tant de sacrifices et de travail cette saison Chris Paul ne compte pas baissé les bras.

« Cela veut juste dire qu’il faut retourner au travail, rien de plus rien de moins. Il n’y a pas de défaite moralisatrice ou de leçon à en tirer. Maintenant nous savons ce qu’il faut pour arriver à ce stade de la compétition… mais si c’est ce que vous voulez savoir, je ne compte pas prendre ma retraite donc on retourne travailler »

Monty Williams s’est aussi exprimé sur le fait que son numéro trois est le premier joueur à avoir perdu quatre séries de playoffs alors que son équipe menait 2-0.

« C’est drôle car on critique ce genre de joueurs alors qu’ils ont fait une carrière incroyable mais aujourd’hui on les pénalise car ils n’ont gagné aucun titre. Vous savez tous que mon but était de gagner ce titre pour lui et pour Booker car ils ont porté l’équipe sur leurs épaules toute la saison. C’est la deuxième fois que je coach Chris, je sais tout ce qu’il a mis en œuvre, tout ce qu’il a sacrifié. Je trouve ça idiot on le juge juste par rapport à ses titres gagnés. »

Sur le plateau de la conférence de presse on entendait les cris et les scènes de liesse des joueurs des Bucks qui fêtaient leurs victoires.

Une victoire totalement méritée pour la franchise de Milwaukee qui a su faire face à l’adversité. Elle qui s’était heurté à la blessure de Giannis et à un mauvais départ dans la série ( pour rappel ils étaient mené 2-0 ). L’équipe à su relever la tête et se booster mutuellement pour aller chercher ce titre. On peut d’ailleurs saluer les deux  joueurs qui ont le plus marqué les esprits lors de l’absence d’Antetokounmpo, Jrue Holiday et Khris Middleton. 

50 ans après le « Greek Freak » marque l’histoire de la franchise mais aussi de la NBA en inscrivant lors de cette rencontre 50 points, 14 rebonds et 5 blocs. 

AUTEUR : Samuel Dagnon

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :