Quels sont les arrières agents libre cette intersaison : les cas DeMar DeRozan, Evan Fournier et consorts

PAR Maxime Le Gorjus 21 JUILLET 2021 Commenter

La saison régulière est finie. Il est temps de nous pencher sur les agents libres de cette année.

Intéressons-nous aux principaux arrières.

DeMar Derozan

 

À l’issue d’une saison moyenne, dans une équipe en pleine reconstruction, la star des Spurs est en fin de contrat. Il a porté l’équipe jusqu’au premier tour du play-in où ils ont été éliminés par les Memphis Grizzlies. Le joueur de 31 ans a fait évoluer son jeu. De pur scoreur il est devenu passeur en atteste ses 13 doubles doubles aux points et aux passes. Le joueur est à la recherche d’un dernier contrat à son niveau même si ces trois dernières années sont décevantes. Il peut intéresser beaucoup de franchises comme les Knicks de New York.

Il est le franchise player des Spurs. Il ne faut pas douter de la volonté de la franchise texane de vouloir renouveler son contrat. En effet, la perte sans contrepartie de ce joueur serait une catastrophe. Les Spurs ont les moyens de lui proposer un contrat à la hauteur de ses aspirations financières puis de le trader afin de lui permettre de relever un challenge après son échec relatif au Texas tout en ayant une opportunité de reconstruire.

 

Victor Oladipo    

L’ancienne star des Pacers d’Indiana a connu une année compliquée. En effet le joueur est passé par trois équipes, les Pacers, les Rockets d’Indiana et enfin le Heat de Miami. Il ne joue pas au premier tour des play-off durant lequel les Heat sont opposés aux futurs finalistes, les Milwaukee Bucks. Sa saison est à l’image de sa carrière, en chute libre depuis sa saison 2018. Cette saison où il a été élu joueur qui a le plus progressé, MIP. Le joueur semble en avoir fini avec les problèmes de blessures. Son contrat de 85 millions de dollars sur quatre ans s’achève. Aujourd’hui, à 29 ans, il ne peut prétendre qu’à un contrat de joueur de complément. Le Heat ne semble pas vouloir le conserver, surtout avec ce salaire. Certaines équipes pourraient tenter le pari en le recrutant avec un salaire conséquent, cela lui permettrait de relancer sa carrière.

 

Tim Hardaway Junior

Le joueur de 29 ans a trouvé sa place dans l’effectif des Dallas Mavericks. Il joue en sortie de banc ou titulaire en alternance avec Josh Richardson en complément de Lucas Doncic. Il réalise la meilleure saison de sa carrière et il semble épanoui dans son jeu. Il est régulier au tir et fait de bon choix en attaque. Tim Hardaway Jr. Il a plusieurs opportunités devant lui. À son âge, il peut soit partir et devenir une star dans une franchise avec un gros contrat, soit resté à Dallas avec un contrat plus modéré, mais avec un fort potentiel.

Marc Cuban, l’emblématique propriétaire des Mavs, est déçu de l’élimination au premier tour des play-offs. En effet, Dallas menait deux victoires à zéro avant de perdre en sept matchs face aux Clippers de Los Angeles, une petite surprise dans une série très accrochée. Jason Kidd remplace Rick Carlisle comme entraîneur principal, head coach. Les Mavericks doivent préparer la fin de saison et l’arrivée à échéance du contrat de rookie de leur star Lucas Doncic. Ils doivent d’ors et déjà prévoir un cap space, une marge de manœuvre dans leur masse salariale afin de satisfaire les exigences du Slovène. Ils peuvent dès lors laisser libre Tim Hardaway si celui-ci ne revoit pas ses attentes salariales à la baisse.   

 

Evan Fournier

 

Le français de 28 ans est à un moment clef de sa carrière. En effet, après des années sans résultat ou presque à Orlando, il est transféré le jour de la date limite des transferts à Boston. Il se retrouve ainsi dans une franchise mythique. Il réalise une excellente saison avec Orlando puis Boston même si certains émettent des doutes sur ses capacités défensives. Pour le moment, il est à Tokyo avec l’équipe de France. Il vient de finir un contrat de 85 millions de dollars sur cinq ans. Toutes les portes lui sont ouvertes et l’exposition médiatique offerte par d’abord le play-in face aux Wizards puis la série perdu face aux Nets lui donne une certaine notoriété qu’il peut chercher à valoriser.  

La franchise est en pleine restructuration. Danny Ainge, l’emblématique directeur des opérations sportives, cède sa place au coach Brad Stevens qui quitte ainsi son poste sur le banc. Pour les Boston CelticsIme Udoka, le nouveau coach, compte s’appuyer sur ses trois stars que sont Jaylen Brown, Jayson Tatum et Markus Smart. Le français peut parfaitement entrer dans les plans du coach. Il y a fort à parier que la situation du français se décantera après les Jeux olympiques. 

 

Enfin on peut noter également comme agents libres Dany Green, J.J Redick et Lou Williams.

 

AUTEUR : Maxime Le Gorjus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :