Finales NBA Résumé du match 5 : Les Bucks sont à une victoire du titre grâce à son Big Three

PAR Maxime Le Gorjus 18 JUILLET 2021 Commenter

 

 

 

 

Les Bucks de Milwaukee sont à un match du titre. Dans un match au scénario renversant, les Bucks s’imposent. Le match est intense. Chaque équipe connait l’importance de ca match. En effet le vainqueur de ce match aura la possibilité de gagné le titre à Milwaukee mardi soir à l’occasion du match six. 

Le premier quart-temps est à sens unique. Les Suns dominent outrageusement avec une réussite au tir remarquable. Les Suns sont à 73,7 pourcents aux tirs et 83,3 pourcents à trois points. Les Bucks, pour leur part, sont à 45 pourcents aux tirs et 37,5 pourcents à trois points. De plus, il faut ajouter sept pertes de balles durant cette période alors même qu’ils en avaient commis neuf sur l’ensemble du match quatre. Le score est de 37 à 21. Les Suns sont dans une autre optique par rapport aux deux précédant matchs à Milwaukee. Leur défense est agressive sans être fautive. Leurs attaques sont tranchantes en témoignent les onze points de Devin Booker. Le résultat, ce sont des tirs complexes, en déséquilibre et aussi sur de mauvais appuis de la part de la star de 24 ans. Il provoque les fautes de Jrue Holiday, deux. 

 

 

    Le deuxième quart-temps est à l’opposé du premier. Les Bucks sont métamorphosés. Ils retrouvent leur adresse et leur défense est plus agressive. Milwaukee joue à nouveau de la même manière que pendant les matchs trois et quatre. Ils sont collectifs, altruistes. Leurs trois joueurs vedettes, Giannis Antetokounmpo, Jrue Holiday et Khris Middleton sont un nouveau Big Three en références aux grands trios des années passées. Nous faisons référence à celui de San-Antonio avec Tony Parker entre autres. Les trois coéquipiers commencent à mettre en difficulté les Suns. Le résultat est rapide. En cinq minutes, les Bucks comblent leur retard de seize points. Ils prennent même le score. 

Les Suns sont sans réponse malgré les temps-morts pris par leur coach Monty Williams. Jrue Holiday, malgré ses deux fautes, commence le quart-temps en inscrivant sept points de façon consécutive. Les Bucks ne perdent plus aucun ballon. Ils remportent le quart-temps 43 à 24. La défense des Suns, efficace en début de match, est prise en défaut. Le score à la pause est de 64 à 61 en faveur des hommes du Wisconsin, les Bucks. Manifestement Mike Budenholzer, le coach des Bucks, a su trouver des solutions pendant le match. Le Momentum a changé d’équipe. 

  Le troisième quart-temps est dans la veine du deuxième. Les Bucks dominent et accentuent leur avance au-delà des dix points avant que les Suns ne réagissent seulement par Devin Booker. Le score est de 36 à 29 pour les Bucks pour un total de 100 à 90. Les trois membres du Big Three dépassent tous les vingt points. Middleton inscrit 20 points comme Antetokounmpo, quand Holiday marque dans le même temps 25 points. Pour sa part, Devin Booker est le meilleur marqueur de la partie à ce moment du match avec 29 points. Il s’agit du premier match des play-offs où les Suns concèdent 100 points en trois quart-temps. Les trois stars des Bucks évoluent pour la première fois des finales au même niveau. Du côté des SunsDeandre Ayton est à nouveau servi et il affiche 18 points. Par contre la grande déception vient de Chris Paul. Le joueur dont les performances déclinent matchs après matchs, n’est ni à la hauteur des attentes placées en lui ni au niveau du jeu pratiqué lors des précédents tours de play-offs. Tout reste à faire.    

 

  Le quatrième et dernier quart-temps est irrespirable pour les supporters des deux équipes. En effet, Giannis décide de prendre le jeu à son compte. Il inscrit douze points dans la période pour finir meilleur marqueur des Bucks avec 32 points. Surtout, il marque le panier décisif du match.  

 

Le match est résumé dans cette action. Les Suns attaquent par Devin Booker, il perd un ballon et la contre-attaque de Holliday conclue par un Alley oop de Giannis. Le match et peut être les finales se sont décidées sur cette action. Si Devin Booker inscrit une nouvelle fois 40 points dans un défaite, le problème tient au jeu stéréotypé des Suns. Il est vrai que Chris Paul marque 21 points et Deandre Ayton 20, mais leur impact dans le jeu est très relatif. Tous les ballons passent par Booker, Bridges et Crowder sont ignorés ou presque et Chris Paul est invisible en fin de match. Le jeu collectif entrevu jusqu’à présent, y compris pendant les deux défaites, disparaît. Cela explique grandement le résultat de ce soir. Les Bucks voient leurs trois atouts offensifs finir avec 29 points pour Middleton et 27 pour Holiday en plus des 32 de Giannis. Il s’agit de la première fois des finales où ces trois joueurs dépassent les 25 points en même temps. 

 

En conclusion, les Suns perdent l’avantage du terrain. Les Bucks ont la possibilité de remporter le titre à domicile dans la nuit de mardi à mercredi à domicile et de gagner ainsi leur quatrième match consécutif. Ces finales, dont les audiences sont en forte hausse au fur et à mesure de leur avancée, sont passionnantes. La variété des systèmes de jeu, les performances individuelles et collectives ainsi que les scénarios proposés font de ces NBA Finals 2021 les plus intéressantes de ces dernières années.  

AUTEUR : Maxime Le Gorjus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :