Pat Connaughton : « On doit s’ajuster et on le fera »

PAR Tom Ornaque 08 JUILLET 2021 Commenter

Défaits par les Suns 118-105 lors du premier match NBA, les Bucks ont eu énormément de problèmes défensifs, ce qui est assez surprenant car il s’agit normalement d’un de leurs points forts. Les Bucks vont devoir modifier certains réglages qui n’ont pas fonctionné lors du match 1, si ils veulent se laisser une chance d’exister dans ces Finales.

La première étape de la guérison c’est de reconnaître qu’il y a un problème. Les Bucks le savent, ils sont passés à côté de leur Match 1, notamment défensivement. De passage en conférence de presse, Mike Budenholzer et ces joueurs ont reconnus avoir fait des erreurs et savent qu’il faudra faire certains ajustements. Pat Connaughton s’est longuement exprimé en ce sens d’ailleurs :

« Vous savez, je pense qu’on peut faire des ajustements du plan de match et nous le ferons. Évidemment, nous voulons éviter les pertes de balle. Nous voulons essayer de limiter les points sur contre attaque. Nous voulons être un peu plus précis lorsqu’il faut switcher ou qu’il faut savoir dans quelle couverture défensive nous nous trouvons, mais cela commence par s’assurer qu’ils ne se sentent pas aussi à l’aise en attaque, et pour ce, on doit ramener cette agressivité et cet aspect très physique en défense que nous avons eu toute la saison. »

Lors du Match 1, un des problèmes était en effet les switchs constant, sur les écrans de Deandre Ayton. Le défenseur extérieur lâchait son joueur pour se retrouver sur Ayton et Brook Lopez se retrouvait à défendre sur Devin Booker ou Chris Paul, ce qui leur offrait un énorme avantage notamment en termes de vitesse. Chris Paul a d’ailleurs été l’élément déterminant de ce premier match et les Bucks le savent, il faudra réussir à stopper ou du moins limiter CP3 et là encore ça passera par certains ajustements selon Connaughton :

« Chris Paul est un grand joueur, il va s’assurer qu’il comprend bien le jeu et il va essayer de créer un décalage, peu importe où il se trouve sur le terrain. Il sera à l’origine de trois, quatre, cinq pick-and-roll afin d’essayer d’obtenir l’avantage qu’il souhaite. Donc, je pense que pour nous, il s’agit simplement de nous ajuster et de comprendre cela. Nous devons nous concentrer sur les choses que nous faisons très bien défensivement. Vous savez, essayer de deviner ou se concentrer sur ce qu’il essaie de faire va nous faire sortir du jeu que nous avons et le type de défense que nous avons appliqué avec succès toute l’année. ll s’agira simplement de savoir ce qu’il veut, la direction dans laquelle il veut aller et les choses qu’il veut faire quand il arrive à certains endroits du parquet afin d’essayer de les atténuer. »
Vu sous l’angle de Pat Connaughton, la mission parait abordable pour Milwaukee. On verra donc ce soir si les Bucks feront les ajustements nécessaires pour stopper le rouleau compresseur offensif des Suns, en commençant avant tout par faire déjouer CP3.

 

AUTEUR : Tom Ornaque

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :