Un Tatum record et des Celtics renversant : le déclic attendu ?

PAR Charles Taudin 01 MAI 2021 Commenter

Hier soir, les Celtics ont été renversant et Jayson Tatum éblouissant. Auteurs de 60 points et d’une remontada monumentale (ou d’un choke monumental coté Spurs, c’est selon), les Celtics et leur ailier se sont remis dans le droit chemin.Peut-être le déclic tant attendu pour la fin de saison ?

32 points de retard mais la victoire en prolongation

Mené 77 à 48 à la fin de la première période, on pensait les Celtics parti pour une nouvelle contre-performance inquiétante avant le début des playoffs. Les Spurs maîtrisent parfaitement cette première période et Jayson Tatum est bien seul. && minutes de jeu avant que quelqu’un d’autre que lui ne marque un point ! Résultat : 39-16 à la fin du premier quart.

Le réveil arrivera en deuxième période mené par Jayson Tatum mais aussi grâce au collectif de cette équipe tant décrié. Tant est si bien que les Celtics réduisent à 13 unités l’écart à la fin du troisième quart-temps pour finalement arracher la prolongation et la victoire au bout de la nuit.

Les Celtics réalisent ainsi le 3ème plus gros come-back de ses é5 dernières années !

Tatum, lui, va inscrire son nom dans les livres d’histoire.

Jayson Tatum l’égal de Larry Bird

60 points, 8 rebonds, 5 passes , 1 contre et 0 ballon perdu à 54% au tir dont 71% de loin (5/7). Qu’ajouter de plus ? Ah oui, il égale le record de point par un joueur des Celtics dans un match qui était détenu par Larry Bird !

C’est tout simplement énorme à seulement 23 ans. Tout y est passé, pénétration dans la raquette, step-back tirs à 3 points, Jayson Tatum a été glacial hier soir pour venir à bout des Spurs qui ont mis Gregg Popovich en grosse colère.

Cette victoire tombe à point nommé pour les C’s qui montent à la 6ème place et donc évite le play-in pour l’instant. La constance a été le problème majeur de cette équipe toute la saison. Ce match pourrait donc faire office de déclic pour ce groupe; un déclic qui arriverait à point nommé pour le début des play-offs et y faire bonne figure.

Jayson Tatum lui a démontré qu’il était un franchise player, un joueur hors norme et que son avenir était brillantissime.

AUTEUR : Charles Taudin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :