Conférence Est : La course aux playoffs

PAR Samuel Troccaz 28 AVRIL 2021 Commenter

A 10 matchs de la fin de la saison, on fait le point sur la course aux playoffs de la conférence Est. Retour sur la semaine passée et sur les matchs à venir de chaque équipe du top 12. 

1. Brooklyn Nets

La première équipe de l’Est à se qualifier pour les playoffs. Brooklyn a réalisé une très bonne semaine. Après une défaite surprise contre Toronto, ils se sont imposés contre Boston puis Phoenix (2e à l’Ouest). Le retour de KD a aidé l’autre franchise de New York. L’ancien MVP a d’ailleurs inscrit 32 points ce weekend en ne jouant presque qu’une mi-temps face à Phoenix. BK est désormais à plus de deux victoires des Sixers mais attention au calendrier. Les Nets vont aborder un road trip de cinq matchs contre les Bucks en back-to-back, contre les Nuggets, les Bulls et Dallas. Le retour de James Harden pourrait mettre fins aux débats et offrir une première place tant attendue à la franchise. Prochain match à Indiana dans deux jours.

2. Philadelphia Sixers

La forme récente des Sixers inquiète. Si ils ont gagné, hier, contre OKC, une série de 4 défaites leur a couté la première place. La semaine passée, ils ont perdu 2 matchs contre Milwaukee, puis contre Phoenix et Golden State malgré de bonnes performances de Joel Embiid. Le banc des Sixers est un peu problématique. Aucun remplaçant ne dépasse pas les 15 points et cela crée un écart considérable. Philly va devoir s’employer cette nuit contre Atlanta. Leur calendrier semble tout de même assez soft. Ils joueront majoritairement des équipes de bas de tableau.

3. Milwaukee Bucks

Après un excellent début de saison, Milwaukee rame un peu. Les Bucks sont très inconstant et joue par période. 3 défaites, puis 3 victoires, ainsi de suite. Cela ne suffit pas pour aller chercher une place dans le top 2 de l’Est. Les coéquipiers de Giannis semblent être satisfaits de leur 3e place. Le grec ne joue pas 100% des matchs et sera frais pour les séries. Hormis deux matchs contre les Nets, Milwaukee a un calendrier très abordable.

4. Atlanta Hawks

L’infirmerie se rempli à Atlanta. Le coach McMillan doit faire preuve de beaucoup d’imagination pour composer son équipe avant chaque match. Trae Young, Cam Reddish, De’Andre Hunter, Lou Williams et Tony Snell sont blessés actuellement. Si chaque joueur devrait être prêt pour les playoffs, Atlanta va devoir s’accrocher à la 4e place jusqu’à la fin de la saison. A ce jour, ils ont le même bilan que New York. Ils devront affronter Philadelphie, par deux fois, avant d’aborder des équipes moins fortes.

5. New York Knicks

La série de 9 victoires consécutive des Knicks s’est arrêtée hier contre Phoenix. Des Knicks qui semblent pourtant être sur une dynamique très positive. Le duo Randle Barrett ne cesse de scorer et D-Rose remplit parfaitement la place de vétéran. New York va, par contre, devoir se frotter aux meilleures équipes de l’Ouest dans un road-trip attendu, Memphis, Denver, Clippers,Lakers et Phoenix.

6. Boston Celtics

4 défaites lors des 5 derniers matchs pour Boston. Une, logique, contre Brooklyn mais trois surprenantes contre Chicago, OKC et les Hornets. Boston semble vraiment pâtir de l’absence de Kemba Walker, Brown et Tatum ne sont pas assez bons à la mène. Si Payton Pritchard comble ce manque, le rookie n’est pas encore assez fait pour la NBA. Boston ne jouera plus qu’une équipe de l’Ouest, Portland, avant de se battre contre une majorité d’équipes de bas de tableau.

7. Miami Heat

Le même bilan que Boston. Miami est un gros point d’interrogation cette saison. Le Heat est capable du pire comme du meilleur. La preuve, la semaine passée, ils ont gagné contre Brooklyn puis ont perdu contre Atlanta sans Trae, et Clint Capela. Malgré les bonnes performances de Butler et de Bam Adebayo, aucun joueur ne brille vraiment. Ni Herro, ni Duncan Robinson n’ont confirmé leur bonne saison passée. Le retour d’Oladipo est attendu avec assistance. Leur calendrier n’est pas simple mais Miami est capable d’aller chercher la 6e place au caractère.

8. Charlotte Hornets

L’équipe surprise de ce top 8. Malgré les blessures de LaMelo Ball et de Gordon Hayward, Charlotte continue de se battre pour les playoffs. Les Miles Bridges, Terry Rozier ou même Jalen McDaniels sont capable de faire la différence si besoin, de step-up pour aider les Hornets à s’imposer. Charlotte ne fait pas de bruit mais n’est qu’à deux victoires de la 6e place. Malgré 7 défaites sur les 10 derniers matchs, Charlotte va avoir l’opportunité de se reprendre, dès ce soir contre Boston.

9. Indiana Pacers

Indiana rame en ce début de saison et s’apprête à affronter un calendrier robuste. Ils joueront les Wizards, par deux fois, les Sixers et les Lakers. De plus, le secteur intérieur inquiète. Domantas Sabonis et Myles Turner sont absents. Trop juste pour Indiana qui doit compter sur le backcourt LeVert Brogdon pour dynamiser le jeu. Prochain match pour eux contre les Nets, demain.

10. Washington Wizards

Enfin ! Les Wizards sont venus chercher cette 10e place, synonyme de play-ins. Washington a tout simplement gagné 8 de ses 10 derniers matchs. La polyvalence de Westbrook s’associe enfin à la régularité de Bradley Beal, joueur de la semaine. Après un début de saison très compliqué, les Wizards sont lancés et pourraient même aller chercher la 9e ou la 8e place d’ici la fin de la saison. Ils sont à deux victoires d’Indiana et à 3 victoire des Hornets. Tout peut arriver si ils maintiennent leur forme actuelle. Match à venir, ce soir, contre les Lakers.

11. Chicago Bulls

Le duo Vucevic-Lavine ne clique pas si bien que ça. Malgré le renfort du pivot monténégrin, Chicago est descendu hors des places de play-ins. Les Bulls avaient pourtant fait un très bon début de saison. Mais les petits problèmes de Zach Lavine lui ont fait manquer plusieurs matchs. Chicago a perdu des matchs contre des équipes de bas de tableau, les Cavs et le Magic. Leur calendrier est le plus dur de la conférence. ils affronteront majoritairement des équipes de haut de tableau qui tentent de ses stabiliser avant les playoffs.

12. Toronto Raptors

Le road trip à venir semble sonner la fin des espoirs canadiens. Toronto va jouer les Lakers, les Nuggets, le Jazz et les Clippers. Sauf surprise, Toronto restera hors des play-ins pour sa première saison de reconstruction. Les Raptors auront un bon choix de draft et va devoir reconstruire autour de Siakam et de VanVleet. Prochain match à Denver, vendredi.

 

AUTEUR : Samuel Troccaz

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :