Charles Oakley :  »Julius Randle est une meilleure version de Zion Williamson »

PAR Virgile Richon 27 AVRIL 2021 Commenter

Les Knicks auront tout fait en 2019 pour s’attacher les services de Zion Williamson. Cependant, après un long moment d’attente, ce sera finalement aux New Orleans Pelicans que le jeune prodige sera allé s’installer. Selon Charles Oakley, légende des Knicks, cela ne fût finalement pas une grande perte car les Knicks auront fini par recruter Julius Randle, qui selon lui est un meilleur joueur. 

En effet, Charles Oakley n’y voit pas une perte particulièrement dommageable. À ses yeux, les Knicks ont signé l’ailier fort ‘supérieur’ un mois plus tard lorsqu’ils ont recruté pour trois ans Julius Randle. Lors d’une apparition sur SiriusXM NBA Radio (h / t Marc Berman du New York Post), Oakley a célébré le fait que New York ait finalement « obtenu une superstar » en déclarant que Randle est le meilleur joueur et le plus polyvalent.

« Je pense que Randle est une meilleure version de Zion Williamson pour moi », a déclaré Oakley lundi. « Parce qu’il peut faire plus. Zion est juste une hype de la ligue. Mais dans les playoffs, il sera comme le Greek Freak. Ils auront un mur devant eux. Tout d’abord, Zion Williamson doit arriver à se qualifier pour les playoffs. »

Dans une certaine mesure, Oakley a raison. Les défenses de playoffs ont en effet posé problème au MVP en titre, Giannis Antetokounmpo, à plusieurs reprises en construisant un mur devant lui et en essayant de le forcer à tirer. Williamson n’a réalisé que 15 tirs en dehors de la raquette cette saison. Randle lui en a réussi 266. Il a réussi 42% de ses tirs à mi-distance et 41,6% de ses tentatives à 3 points.

Par cette seule mesure, Randle est effectivement la menace offensive la plus polyvalente sans oublier son véritable talent à la passe, car du haut de ses 6 passes décisives par match, Randle sait aussi faire briller ses coéquipiers.

Mais cela n’a guère d’importance parce que Williamson est si absurdement bon près du panier qu’il bat  Randle dans la plupart des statistiques de la production offensive globale. Zion marque en moyenne plus de points en moins de minutes avec un pourcentage au tir  plus élevé.

Mis à part la polyvalence offerte par Randle, Zion Williamson lui, reste une force de la nature n’ayant pas spécialement besoin de tirer pour marquer. Et comme le note Charles Oakley, tout dépendra de la régularité de Zion Williamson en playoffs, à voir si à l’inverse de Giannis Antetokounmpo le jeune ailier fort arrivera à briser le mur qui se drèssera devant lui.

Cependant, il convient de noter que la comparaison est injuste en raison de l’âge. Randle en est à sa septième saison NBA et a ainsi eu beaucoup plus de temps pour développer ses compétences que Williamson, qui n’a disputé que 79 matchs en carrière.

AUTEUR : Virgile Richon

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :