John Wall :  »Je suis toujours un All-Star dans cette ligue »

PAR Virgile Richon 26 AVRIL 2021 Commenter

Entre les critiques et les éloges, même si ce n’est que de la reconnaissance pour tout ce qu’il a fallu pour se remettre des blessures et des chirurgies et des saisons perdues en période de réhabilitation avant qu’il ne rejoigne les Rockets, John Wall sait ce qui se dit à son propos.

Le meneur vétéran est cette saison le franchise player de l’équipe avec le pire bilan de la NBA. Il a eu d’énormes fluctuations entre les hauts et les bas, suffisamment pour rappeler ses cinq saisons All-Star, mais aussi pour susciter des attentes quant à son retour à ce niveau. Les critiques ont été moins que charitables, et il l’a remarqué.

«Je lis tous les haineux, les fans», a déclaré Wall. «Ils disent que je ne vaux rien ou que l’équipe ne vaut rien. Nous savons que ce n’est pas ainsi que nous voulions que la saison se déroule, mais nous avons fait face à beaucoup de blessures. Nous avons une équipe que nous sommes en train de reconstruire, essayant de trouver les pièces avec lesquelles avancer. Mais j’y fais beaucoup confiance et je sais que nous aurons une meilleure année l’année prochaine. « 

Les Rockets auront sans aucun doute un aspect différent la saison prochaine. Il serait presque impossible d’avoir le même genre de problèmes de blessures, culminant lors du match de samedi à Denver sept joueurs qui ont commencé le match et six qui ont terminé avec Wall assis parce que c’était le deuxième match consécutif. Mais Wall fait partie intégrante de la plupart des espoirs de renaissance des Rockets.

Il semble cependant avoir retrouvé son athlétisme après avoir raté près de deux saisons complètes en raison d’une rupture du tendon d’Achille gauche ainsi que de chirurgies au talon gauche et au genou gauche. Sa vitesse n’est pas toujours sous contrôle, mais elle est là. Il y a une chance qu’il fasse partie des nombreux joueurs qui sont meilleurs lors de la deuxième saison après son retour de blessures graves que la première.

« Je pense toujours que je suis un All-Star dans cette ligue », a déclaré Wall. «Je pense toujours que je suis un grand joueur de cette ligue. Au cours des deux dernières années, il y a beaucoup de talent qui est entré dans cette ligue, et il y a beaucoup de gars qui sont encore dans cette ligue qui étaient talentueux avant que je me blesse. Mais j’ai l’impression que lorsque je suis en bonne santé, je peux aller à l’encontre des meilleurs d’entre eux. »

Wall, 30 ans, a deux ans et 91,67 millions de dollars sur son contrat, la dernière saison avec une player option. Il affiche cette saison une moyenne de 20,6 points par match, la troisième plus haute de sa carrière. Mais ses 40,4% au tir tout en prenant beaucoup plus de 3 points qu’à son habitude, 6,2 par match, est la pire efficacité de ses 10 saisons en NBA. Ses 6,9 passes décisives par match sont sa plus basse moyenne en carrière également.

«Mon travail cette saison était de revenir et de montrer aux gens qu’il me reste encore beaucoup de choses dans le réservoir. Je pense avoir prouvé cela », a déclaré Wall. «Le plus important pour moi est de passer un bel été en gardant mon corps en bonne santé, en me préparant pour une saison de 82 matchs.»

«C’est un peu différent. Je me suis poussé davantage l’été dernier à travailler et à essayer de jouer au pick-up pour voir où je suis arrivé parce que je n’ai pas eu l’opportunité de jouer pendant deux ans. Je pense avoir averti les gens qu’il me reste encore beaucoup de choses. Mon travail consiste à essayer d’aider cette franchise à gagner. »

AUTEUR : Virgile Richon

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :