Le Jazz d’Utah domine difficilement les Pacers d’Indiana

PAR Maxime Le Gorjus 17 AVRIL 2021 Commenter

En prélude à ce match, le Jazz annonce que la légende Dwyane Wade rejoint à la surprise général la direction du Jazz d’Utah. Le natif de Chicago et joueur star du Heat de Miami est convaincu par le nouveau propriétaire du Jazz.

Cette nouvelle enthousiasme Mike Conley:  « Avoir Dwyane Wade à la direction de l’équipe est une chance, je suis sûr que l’on va pouvoir échanger et qu’il nous fera bénéficier de son expérience. »

Le match est plus compliqué. En effet, la nouvelle de la soirée est la sortie sur blessure de Donovan Mitchell au milieu du troisième quart temps. A cette heure on sait juste qu’il s’est fait une entorse de la cheville droite et qu’il doit passer des examens. Ses coéquipiers indiquent qu’il a le moral.

Le match est à sens unique en faveur des Indiana Pacers. La première mi-temps est catastrophique pour la troisième meilleure défense de la ligue, le Jazz d’Utah. Ils concèdent 69 points ce qui n’est pas dans leurs habitudes.  Domontas Sabonis, le All Star des Pacers, inscrit 15 de ses 22 points en première période. Du côté du Jazz, Donovan Mitchell marque ses 22 points. L’écart grimpe à plus 17 points pour les visiteurs. Au retour des vestiaires alors que le Jazz semble revenir un peu, la blessure de Donovan Mitchell intervient.

Le coach Quin Snyder déclare à propos de Donovan Mitchell: « On va devoir trouver le moyen de gagner sans lui. Il a une grande part dans notre réussite. J’ai les joueurs pour réussir. »

Il ajoute, par rapport au déroulement du match: « En première mi-temps nous avons été catastrophique. On a manqué d’agressivité, notre défense n’a pas été bonne. La deuxième mi-temps, on a été plutôt bon. On a sécurisé le rebond mais ce n’est pas le seul facteur. Nous avons mis les bons éléments en défense et de l’énergie.

La défense et le rebond, deux secteurs dans lesquels Rudy Gobert excelle. Il réalise un match plein, encore en double double. En effet, il marque 13 points, prend 23 rebonds et contre à quatre reprises dont un remarquable sur Domantas Sabonis.  Sur le plan statistique, il s’agit de son cinquième match à plus de 20 rebonds, il est le seul en NBA à ce niveau.

A notre question sur comment il explique sa capacité à prendre autant de rebonds, il nous répond: « Le rebonds est une partie de la défense, une énorme part. Il ne fait pas tout, contester les shoots adverses c’est donner d’autres opportunités à l’équipe, c’est aider l’équipe. »

A propos de ce qui a changé en deuxième mi-temps: « c’est l’état d’esprit qui a changé, la communication et le physique ont alimenté notre défense. Après la blessure de Donovan (Mitchell) tout le monde a élevé son niveau de jeu, la force de l’équipe ne repose pas sur un seul joueur mais sur un collectif. »

Le troisième quart temps est à sens unique, Le Jazz comble tout son retard et revient à égalité. La dernière période est une formalité tant le Momentum semble avoir changé. Le score final est de 119 à 111, huit joueurs du Jazz ont inscrit au moins un panier à trois points. Ils shootent à 48,3 pourcent au global dont  38,1 pourcent à trois points.

Le Jazz rejoue dès ce soir à Los Angeles contre les Lakers ainsi que lundi avec le retour probable de Anthony Davis.

AUTEUR : Maxime Le Gorjus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :