Nicolas Batum a retrouvé confiance en lui, il peut montrer qu’il a encore beaucoup à offrir à la NBA

PAR Damien Viottolo 02 AVRIL 2021 Commenter

L’an dernier, la carrière de Nicolas Batum était au point mort. Placé sur le banc par les Hornets de Charlotte avec un énorme contrat de 120 millions de dollars sur le dos, le Français ne semblait plus être l’ombre du joueur qu’il était. Surtout, il semblait ne plus être en mesure de trouver sa place dans une équipe de NBA. A ce moment là, Batum a commencé à douter. Heureusement pour lui, les mois qui ont suivi lui ont redonné confiance et surtout l’envie de continuer à briller.
Tout a commencé quand les Hornets ont décidé de se séparer de l’ailier français pour faire de la place pour une signature de Gordon Hayward. A peine sur le marché, de nombreuses équipes ont commencé à l’appeler. En premier, c’est son coéquipier en équipe de France et star des Jazz de Salt Lake City, Rudy Gobert qui a essayé de le recruter. Il s’est exprimé pour ESPN sur sa volonté de faire venir Batum.

Un soutien français

“J’ai essayé de le faire venir dans notre équipe car je connais sa valeur. Beaucoup de gens l’ont critiqué à cause de ces dernières saisons chez les Hornets. Mais nous étions tous les deux à Paris et j’ai vu la façon avec laquelle il était en train de travailler sur son corps et se préparer physiquement à la saison prochaine. Je savais qu’il allait être en mesure d’impacter le basket comme il le faisait auparavant.”
Mais Rudy Gobert n’est pas le seul Français qui a permis à Batum de retrouver confiance et de susciter l’intérêt de franchises NBA. Car nul d’autre que Tony Parker l’a mis en contact avec les Bucks. Il a appelé Batum en lui disant que le coach des Bucks, Mike Budenholzer, ancien assistant chez les Spurs voulait lui parler.
On voit bien là que ses coéquipiers en équipe de France ont été décisifs pour redonner confiance à Batum. Eux, mieux que n’importe qui d’autre connaissent sa valeur et ce qu’il pouvait apporter à la NBA. Preuve supplémentaire, si on en a encore besoin d’à quel point les Français sont bien installés et respectés en NBA.

Un déclic chez Batum

C’est tout cet intérêt qui a relancé Batum. C’est là qu’il a compris qu’il pouvait encore apporter beaucoup à la NBA.

“Je me disais, OK, peut-être que ce n’est pas encore fini pour moi. Car je venais me faire libérer depuis 10 minutes et je recevais de nombreux appels”

Au final, il n’a pas suivi ses coéquipiers français, mais il a pris la direction des Clippers de Los Angeles. En quelques mois, Batum s’est transformé en joueur que l’on voyait sans avenir à un membre d’une équipe qui joue le titre. D’ailleurs, les stars de la franchise Paul George et Kawhi Leonard sont eux-mêmes allés recruter Batum. La preuve que le Français était encore très demandé.

Ils sentaient bien que Batum pouvait apporter une force supplémentaire, une force qui leur avait manqué la saison précédente lorsque leurs aspirations au titre NBA sont tombées à l’eau. Au final, comme Batum le dit si bien, les Clippers avaient besoin de lui de la même manière qu’il avait besoin d’eux.

Un rôle central à LA

Rapidement, Batum a trouvé sa place chez les Clippers et il a désormais un rôle central au sein de cette franchise.

Cette saison il tourne à 8,4 points en moyenne, 4,9 rebonds et 2,4 passes. Son apport au sein des Clippers est très important. On semble avoir retrouvé le Batum qui avait fait les belles heures de la NBA et de l’équipe de France. Un très bon tireur intérieur et extérieur mais aussi un joueur polyvalent capable d’assumer tout ce que l’on attend d’un poste trois. Son arrivée et ses performances permettent de retirer un peu de pression sur les épaules de Leonard, exactement ce dont les Clippers avaient besoin.

Une chose que comprend bien Batum c’est à quel point des espoirs avaient été placés dans cette équipe et n’ont mené à rien. C’est ce qu’il comprend bien car cela fait écho à son propre parcours ces dernières années. Lui et les Clippers sont en train de prouver qu’il va falloir compter sur ceux que l’on avait enterré la saison précédente.

AUTEUR : Damien Viottolo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :