March Madness : Gonzaga et Michigan confirment, UCLA crée la surprise et USC continue son parcours

PAR Damien Viottolo 29 MARS 2021 Commenter

 

Hier soir se déroulait le dernier tour du Sweet Sixteen, avec deux des quatre têtes de série : Michigan et Gonzaga qui ont confirmé sans trembler. UCLA continue d’être la surprise de ce tournoi en sortant Alabama. Et USC met fin à la belle histoire d’Oregon sans trembler.

Gonzaga ne tremble pas

INDIANAPOLIS, IN – MARCH 28: The Gonzaga Bulldogs take on the Creighton Bluejays in the Sweet Sixteen round of the 2021 NCAA Division I MenÕs Basketball Tournament held at Hinkle Fieldhouse on March 28, 2021 in Indianapolis, Indiana. (Photo by Jamie Schwaberow/NCAA Photos via Getty Images)

Les Bulldogs devraient rassurer tous ceux qui les ont mis vainqueurs dans leur bracket. L’université de Spokane à Washington a montré encore toute l’ampleur de son excellent niveau hier soir contre les Bluejays de Creighton qui n’ont pas démérité.

C’était plus que jamais le test qu’il fallait passer pour Gonzaga car Creighton avait montré un très bon niveau de jeu lors de cette March Madness. Cette équipe de Gonzaga ne cesse d’impressionner par sa solidité avec notamment en tête de liste, le pivot star Drew Timme. Ce dernier a terminé la rencontre avec 22 points. Les Bulldogs ont dominé le match dans tous les domaines, que ce soit au tir intérieur, au tir extérieur et au rebond.

Gonzaga ira défier une autre université de l’ouest, puisque pour l’Elite 8 ils affronteront les Trojans d’USC qui n’ont laissé aucune chance à une équipe d’Oregon que l’on a pas reconnu. L’affrontement promet d’être très intéressant tant les deux équipes ont affiché un niveau de jeu excellent.

Michigan en patron de la raquette

INDIANAPOLIS, IN – MARCH 28: The Florida State Seminoles take on the Michigan Wolverinesin the Sweet Sixteen round of the 2021 NCAA Division I MenÕs Basketball Tournament held at Bankers Life Fieldhouse on March 28, 2021 in Indianapolis, Indiana. (Photo by Brett Wilhelm/NCAA Photos via Getty Images)

Les Wolverines avaient face à eux un énorme test avec cet affrontement contre Florida State. Mais Michigan a prouvé que son intérieur de fer pouvait leur permettre de dominer le match. En tête de liste Hunter Dickinson, le monstre de la raquette de Michigan qui a disputé une rencontre de très haut niveau avec 14 points et huit rebonds.

La défense de Michigan a mis un énorme coup à Florida State d’entrée de jeu pour ne plus jamais laisser la place de revenir au score. En plus d’un intérieur féroce, ils ont pu compter sur un tir extérieur solide. Avec cette base ils prouvent bien qu’ils seront même sans Isaiah Livers une équipe sur laquelle il faudra compter. En plus d’Hunter Dickinson, les Wolves ont pu compter sur Franza Wagner qui a enregistré 13 points et 10 rebonds.

La victoire de Michigan a été l’intérieur. Avec 50 points marqués dans la raquette pour les Wolverines contre seulement 28 pour Florida State. Marquer a tout simplement été un problème pour FSU qui a passé une partie du match sans mettre le moindre point.

UCLA crée la surprise et peut faire peur

INDIANAPOLIS, IN – MARCH 28: in the Sweet Sixteen round of the 2021 NCAA Division I MenÕs Basketball Tournament held at Hinkle Fieldhouse on March 28, 2021 in Indianapolis, Indiana. (Photo by Trevor Brown Jr/NCAA Photos via Getty Images)

C’était l’upset du soir, les Bruins de UCLA sont venus à bout du Crimson Tide d’Alabama. Une performance excellente pour des Bruins qui sont montés en puissance depuis le début du tournoi et que pour l’instant rien ni personne ne peut arrêter.

Il aura fallu le suspens d’une prolongation pour permettre aux Californiens d’obtenir une très précieuse qualification pour le tour suivant. Pourtant, les Bruins n’étaient pas au meilleur en terme de momentum. Malgré une excellente première période, le Tide était revenu durant la seconde mi-temps pour forcer une prolongation.

Mais c’est sans trembler et au mental que les Bruins sont entrés fort et efficacement dans cette prolongation avec cinq points consécutifs. Comme c’est souvent le cas en OT, l’équipe qui entre le plus en force remporte la rencontre et c’est ce qu’il s’est passé. Les Bruins n’étaient plus arrivés à ce niveau de la compétition depuis 2008. Il s’agit là d’une grande performance pour ce programme historique qui voulait retrouver de sa superbe.

On notera, une nouvelle fois, la performance très solide de leur effectif en général, tout le 5 majeur a terminé la rencontre avec au moins 10 points. Même si le meneur Jaime Jaguez Jr. a encore offert une excellente performance avec 17 points, 8 rebonds et 3 passes.

AUTEUR : Damien Viottolo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :