Trade de Andre Drummond : Les Knicks entrent dans la course

PAR Virgile Richon 25 MARS 2021 Commenter
Sur le marché depuis plus d’un mois maintenant, Andre Drummond est toujours à la recherche de sa prochaine équipe, mais à l’approche de la trade deadline, aucun échange ne s’est concrétisé, son salaire en étant la principale raison. Cependant, les rumeurs ne cessent d’augmenter, et une nouvelle équipe s’est ajoutée à la liste des intéressés, les New York Knicks. 
‏‏‎ ‎‏‏‎ ‎

Les Knicks ont fait des allers-retours quand il s’agit du pivot de Cleveland Andre Drummond, et ce depuis plusieurs semaines déjà. Annoncés comme interessés depuis le 24 février, les Knicks «analysaient» l’impact du pivot, afin de voir si Drummond ferait un bon duo avec l’ailier fort Julius Randle. Les Knicks cherchaient de la profondeur dans leur effectif en termen de ”big men” après une opération de la main de l’intérieur Mitchell Robinson.

‏‏‎ ‎‏‏‎ ‎
Drummond, ancien All-Star, gagne 28,7 millions de dollars cette saison, et toute équipe s’attachant ses services devrait en renvoyer presque autant à Cleveland pour faire des salaires égaux. Cependant peu d’équipes intéressées ont ce genre de salaire en main, donc on s’attend à ce que Drummond soit éventuellement coupé et libre de signer avec une nouvelle équipe en tant qu’agent libre.
‏‏‎ ‎‏‏‎ ‎

New York arrivait en début de saison avec 19 millions de dollars d’espace libre (cap space), une rareté dans la NBA moderne, et ils en ont utilisé une partie pour  acquérir Derrick Rose le mois dernier. Il leur reste maintenant environ 15 millions de dollars d’espace, ce qui signifie qu’ils n’auraient qu’à envoyer environ 13,7 millions de dollars pour égaler le salaire de Drummond. Les Knicks ont huit joueurs qui gagnent entre 4 et 8 millions de dollars, ce serait donc faisable. L’alternative pour New York serait d’attendre que Drummond soit racheté, puis d’utiliser leur ”cap space” pour le signer pour un contrat de plusieurs années. Aucune autre équipe ne peut égaler leur pouvoir d’achat actuel, donc si Drummond se voit intéressé de rester à New York, les Knicks pourraient le payer généreusement afin de s’assurer ses services.

Le starter de New York au poste de pivot, Mitchell Robinson, est récemment revenu d’une fracture à la main, et les Knicks ont également Nerlens Noel en tant que big man. Julius Randle a été également nommé All-Star alors qu’il joauit au poste d’ailier fort, sans oublier le rookie Obi Toppin drafté en 8e choix au classement de la draft 2020. Drummond serait un ajout quelque peu déroutant pour New York s’ils n’ont pas d’autres mouvements de prévus, mais ajouter du talent est rarement une mauvaise chose.

Si les Knicks veulent ajouter Drummond, leur cap space le leur permet. Aucune autre équipe n’a la flexibilité que New York possède actuellement. Maintenant, tout dépend de leur intérêt pour le pivot de Cleveland et l’apport que celui-ci aurait dans cet effectif de New York.

AUTEUR : Virgile Richon

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :